Test : No One Lives Forever 2

No One Lives Forever 2 - PC

Genre : FPS/Infiltration

Date de sortie : Octobre 2002

Genre
FPS/Infiltration
Date de sortie
Octobre 2002 - France
Développé par
Monolith Software
Edité par
Sierra Entertainment
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Cate Archer, c'est ma copine imaginaire. Je lui fais des blagues, elle rigole, on se marre bien. Le problème, c'est que forcément, elle commençait à se faire un peu vieille, avec ses yeux un poil cubiques, et ses mains pas trop sexy. .

 
 
Alors quand j'ai su que l'industrie nano technologique avait réussie à produire des clones encore mieux fignolés, forcément, j'ai emmené mon ancienne amie lentement vers le placard, en lui disant "tiens, regarde, là bas, le point blanc dans le ciel", et pouf. Ensuite, j'ai pu commencer une nouvelle relation avec la soeurette, toute jeune toute belle. Oui, ça se passe bien, merci.
 

Tu viens faire du shopping, demain? J'ai des reduc

Planqué derrière un mur, je prépare une peau de banane. C'est un peu long, parce que à l'origine, je n'avais pas très faim. Les 2 ninjas fument toujours leurs clopes, ça va, je suis dans les temps. "Tu viens faire les boutiques avec moi, demain?". Euh, je commence à vouloir répondre. En fait, c'est sa copine ninja qui répond finalement (c'est vrai que je suis censé être planqué, mais je suis un peu con). "Moi, demain? Euh, non, désolé je peux pas, j'ai un meurtre". Ouaiche, ça c'est du no one lives Forever puissamment balancé. C'est bon, la banane est terminée.
 

C'est l'heure de la soupe

Hop, les 2 ninjas se séparent. Je prépare le terrain pour l'une d'elle. Hop, assommée. Maîtrise. Fierté. Je suis heureux. Je la fouille (parce que j'aime ça). Bof, pas grand chose. J'aurai du améliorer mes stats en "fouille de corps", ça m'aurait permis de fouiller plus rapidement, et de faire des fouilles un peu plus complètes. Je le savais, tout ça c'est que des histoires de fouille. Mais bon, j'en ai fait qu'à ma tête, et malgré le nombre de quêtes secondaires que j'ai bien pu remplir pour me faire quelques points d'XP, j'ai préféré tout investir dans la discrétion, et la maîtrise des armes. Parce que j'ai une âme de Gi Joe Américain, finalement.
 

Chacun son tour

Bon, je me recoiffe, et me retourne, à la "hop, regardez, je sais utiliser mon corps". Génial, l'autre Ninja glandouille un peu. Apparemment, c'est pas le trop bon poste à mi-temps, on passe ses journées à faire semblant de surveiller (parce que finalement, il ne se passe jamais rien), et paf, dès qu'il y a un ennemi dans les parages, on se retrouve assommé et ligoté en moins de 2, parce qu'on n'a pas fait assez d'études pour détecter la présence ennemie. Une nouvelle fois, ça ne loupe pas. Je gère mon indice de discrétion, à la Thief, je prépare l'assaut final (de dos, parce que je dans le jeu, je suis une fille quand même), et pouf, un de perdu, dix de retrouvé.
 

Aie, je savais bien que j'aurai du me renseigner sur l'architecte...

Et voila, l'erreur idiote, cette tantouze de ninja (parce que c'est pas très viril quand même, les collants) était en haut d'un escalier. Je sais, j'aurai du le remarquer, mais vous savez, je suis une anglaise, alors ça se comprend. Malheureusement, je vois impuissant ("impuissantE", j'arriverais jamais à m'y faire) la chute de mon adversaire. Hop, une marche, une autre, tiens encore une, presque la même que la dernière. Tiens, bonjour toi, hop pouf, boum, essaie d'éviter celle là, aie, non, tant pis ; celle là alors? Non, boum, aie, ouch, désolé, ouille, excuse moi. Ouf, terminé. La physique n'est pas mauvaise apparemment, les corps se disloquent, c'est rigolo. L'environnement est plus réaliste quand même. Comme l'IA d'ailleurs. Aie, je suis un peu détecté apparemment. Faut dire, à force de m'amuser à lancer des corps inertes dans des escaliers métalliques, forcément, ça ne loupe pas. Tant pis, je dégrafe un peu ma jupe, ce qui me permettra de courir plus vite. C'est con qu'il n'y ait pas de vue à la 3ème personne, cela dit...
 

Va y Cate, cours plus vite, fais le pour l'humanité...

Ouf, après 30 secondes de course acharnée en talon aiguille et de ruse (parce que je suis malin), les 2 sbires m'ont lâché. Faut dire, à force de barouder à travers la planète, on apprend à remédier au plus pressé, et à réparer les petites erreurs de chaque instant. Les voyages forment la jeunesse, je te dis pas dans quel état ça met les valises. Rouge à lèvre niké (en gros, plus d'appareil photo), et le mascara (qui sert de phaser à ses heures) en a pris un coup. Qu'importe, pour une fois, essayons de penser avec sa tête, et pas avec sa --phhhhhhhhouffffff----- (bruit de décollage du Boeing 737, vous savez, celui avec les petites roues à crampons). Je reviens néanmoins pour régler quelques comptes persos. 2 mort sur la conscience plus tard (non je ne raconterais pas, c'est pas très décent) nous voila en plein film hollywoodien. C'est la fin de mission, petit débriefing, et petit briefing pour la mission suivante. N'empêche, niveau mise en scène, c'est du bon travail. L'accent est toujours mis sur l'aspect seventies, tout comme les phases de jeu, qui alternent sérieux et kitsch délirant, tout en mettant définitivement l'accent sur les phases d'infiltration. Les scènes d'action sont désormais bien plus rares. Il faut dire, ça n'est pas ça qui manque.
Bon, c'est pas tout, mais je vais bientôt devoir penser à passer mon permis, parce que pour sauver le monde d'une 3ème guerre mondiale dans la mission suivante, il va falloir prendre le volant...
 

Article rédigé par Rick28 , le

L'un des meilleurs FPS de l'année. Comme pour le 1, de nombreux joueurs ne seront pas attirés. Dommage. Pour les autres, rappelez vous : ce n'est pas parce qu'un ennemi est en collant rose qu'il n'est pas dangereux.

Points positifs

  • Ambiance 70's toujours délirante
  • Aspect infiltration prononcé
  • La mise en scène
  • Les scripts
  • Les skills à la Deus Ex
  • Le nouveau LithTech Engine
  • La physique du jeu
  • Une IA pas dégueulasse
  • Des véhicules à piloter
  • Une bande son hilarante
  • Petite bécane acceptée

Points négatifs

  • Multijoueur basique
  • Pilotage des véhicules pas très intuitif

Commentaires