Test : Rebels : Prison Escape

Rebels : Prison Escape - PC

Genre : Commandos-like

Date de sortie : Juillet 2003

Genre
Commandos-like
Date de sortie
Juillet 2003 - France
Développé par
Philos Laboratories Hongrie
Edité par
L.S.P
Disponible sur
PC

Désormais, les Commandos-Like ne sont plus des denrées rares. En revanche, les clones originaux et de qualité -eux- font la gueule. Désormais, personne ne semble en mesure d'atteindre l'hégémonie Commandos à ce niveau, et ce n'est pas un Rebels : Prison Escape trop timide et sans envergure qui changera la donne.

 
 
Vous, les gentils injustemment incarcérés, devrez tout au long du jeu vous échapper des 6 prisons les mieux gardées de la planète. En plus, elles ont souvent des noms allemands, polonais, voire soviétiques, c'est dire. Avec vos 5 membres, vous devrez déjouer l'attention des gardes et autres problème techniques qui arrivent souvent lorsque l'on veut s'échapper d'une prison. Bref, on retrouve la brute, l'ingénieur, le fille qui aime bien les calins et le fait savoir à l'ennemi, etc. Un copié/collé de Commandos sans originalité, et surtout sans toutes les possibilités de Commandos 2. Et même si les prisons sont d'une grande taille, leur variété reste approximative. On se retrouve très souvent à réaliser les même actions, avec des timings toujours plus gérés au pfiomètre, et surtout, on s'exaspère face à la lenteur des animations de nos 5 comparses. Ouvrir un coffre, fermer une porte, marcher à tatons, tout cela requiert de très longues secondes durant lesquelles on voit notre perso se mouvoir comme une carpe. Bref, on sature.
 

Un moteur 3D avec des tas de trucs en 3D dedans

Oué, fini Commandos 1, 2, Desperados, ou encore Robin Hood. Bienvenue à la nouvelle génération des Commandos-like, je parle de ceux en 3D, les vrais. En effet, le plus gros avantage de Rebels : Prison Escape, c'est son moteur graphique, en 3D.. Les grandes cartes nous laissent une totale liberté de mouvement, et il faut avouer que la caméra s'avère assez maniable. Mais face à cela, on se retrouve avec une interface moyennement réussie, composée de toutes petites icones, en grand nombre, et assez peu explicites. Bref, face à une caméra que l'on aimerait déplacer aisément lors de nos actions, histoire de mater l'étranglement d'un goret du meilleur point de vue dynamique possible, on se coltine une interface qui nous oblige à constamment surveiller nos actes, histoire de bien vérifier que tout se déroule comme prévu. Résultat, on arrête de s'amuser avec le moteur graphique, somme toute assez modeste en dehors du fait qu'il soit en 3D, et on se penche plus longuement sur cette interface moins claire que les précédents Commandos-like.
 

Au final

Rebels : Prison Escape est un Commandos-like sans aucune prétention. en dehors du moteur 3D qui dessert plutôt bien-sans-plus le titre, on se retrouve avec 5 persos aux capacités basiques, à des prisons sans grandes originalité, à des décors forcément sans variété, et à une interface difficile à prendre en main. Bref, un jeu trop dans la moyenne, qui essaie difficilement de trouver son public grâce à un univers carcéral original, il est vrai.
 

Article rédigé par Rick28 , le

Trop moyen, Rebels mise sa réussite sur l'univers carcéral mis en avant, et surtout sur sa 3D. En dehors de cela, on se retrouve avec un Commandos 1, en moins accrocheur et moins varié.

Points positifs

  • Moteur 3D
  • Univers carcéral original

Points négatifs

  • Un jeu sans idée neuve
  • Interface peu soignée
  • Animations lentes

Commentaires

Jeux similaires