Test : Wildlife Park

Wildlife Park - PC

Genre : Gestion

Date de sortie : Octobre 2003

Genre
Gestion
Date de sortie
Octobre 2003 - France
Développé par
NovaTrix
Edité par
JoWooD Productions
Disponible sur
PC
Parfois appelé
Wild Life Park

Wildlife Park mène sa jaquette vagabonde sur les terrains de Zoo Tycoon avec un touche 2D nostalgique qui en ferait frémir plus d'un. Mais malgré toute la verve bulesque et l'alpagage qui caractérise les développeurs de Novatrix, le titre copie, mais est bien loin d'égaler.

 
 
Wildlife vous promulgue directement président du zoo "L'enclume volante" (vous déciderez du nom de votre parc vous-même) afin d'y réaliser toutes les opérations courantes de ce genre de boulot. Repartir les enclôts sur la carte, embaucher du personnel, satisfaire les animaux, les clients, et faire fructifier vos buvettes. Voila, on reste très sommaire, car le jeu ne va pas bien plus loin. Bien évidemment, à l'instar de Zoo Tycoon, vous devrez essayer d'adapter l'environnement au biotope optimal de chaque animal. Ce dernier veut de l'herbe, zou de l'herbe. Celui-la veut de la brousse? Le relou aura de la brousse. Comme vous pouvez le constater, j'ai très rapidement assimilé les concepts les plus ardus du titre, et j'en tire une certaine gloire personnelle.
 

C'est vide d'idées

Non, Wildlife Park n'a rien d'original. C'est classique, très classique. Voire même trop par moment... Mais c'est rare... ah non c'est constant en fait. D'autant plus que le jeu est très lent. On n'avance pas, on refait les même choses encore et encore, on va boire un chocolat chaud (une pinte de bière, si votre pc n'a pas de protection parentale) on revient, on remarque qu'on n'a pas beaucoup avancé, etc. Bref, le jeu n'innove aucunement, et ne prend même pas la peine soit d'optimiser l'interface de Zoo Tycoon (on se retrouve ici avec un truc encore plus bordélique et inutilisable pour ceux qui recherchent des infos détaillées), soit de faire passer le genre à la 3D. Ce qui aurait été super gratifiant. Non, 2D encore et toujours, avec des sols texturés à la flight Sim 98, mais de tout près. Résultat, c'est moche, les anim' trouvent le moyen de ramer même sur nos bécanes qui font du 140 dans les tournants, les bâtiments sont laids, et le tout donne envie de vomir. Mieux que la fête foraine ce truc, si vous voulez poser une galette. Niveau sonore, c'est tout aussi ridicule, avec des "Cot codec" et des bruits de foules tout moches.
 

Au final

Insupportable. A quoi cela sert-il de développer pendant 6 mois un jeu pour le sortir trois mois avant Noël (le jeu est sorti il y a quelques semaines). Les développeurs ont arrêté leur boulot juste à la limite afin de ne pas dépasser les concurrents. Résultat, déjà que Zoo Tycoon n'était pas brillant, on se retrouve avec un Wildlife Park qui ne le dépasse sur aucun point. Bon d'accord, la durée de vie est grasse, vu que les missions s'éternisent et qu'on sent les minutes s'écouler à coup d'enclume dans notre tête, mais cela ne m'empêchera pas de jeter ce titre bien loin de mes possessions matérielles, que je vais d'ailleurs de ce pas donner à Emmaüs, car je m'enrôle dans la Scientologie (y'a plein d'acteurs célèbres, y'a même Tomate et Mefyl) (ND Tomate : Mais non, moi c’est Raël).
 

Article rédigé par Rick28 , le

Sans idées, WP n'ira pas loin. Partant d'une réalisation moite, le titre aurait pu sans tirer de justesse si le fond avait recelé d'excellentes idées. Mais que nenni, on reste dans le clasissisme brut, avec une gestion des employés vue et revue, et des animaux bêtes comme choux, et chieurs comme taupe (si, si).

Points positifs

  • Durée de vie très longue. Et très pesante
  • Jouabilité quand même pas pourrie jusqu'à la moëlle.

Points négatifs

  • Réalisation 2D un petit peu moche pour nos CPU de gedins
  • Interface confuse pour partir à la recherche d'infos complexes
  • Bande son à la masse

Commentaires