Preview : X2 : The Threat

X2 : The Threat - PC

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : Mars 2004

Genre
Action/Aventure
Date de sortie
Mars 2004 - France
Développé par
Egosoft
Edité par
KOCH Media
Disponible sur
PC

Pas courants, les simulateurs spatiaux ne sont pourtant pas boudés par les joueurs. Et pour une fois qu'on va pouvoir faire quelque chose dans l'espace sans se retrouver avec une licence Star Wars collée dessus, il y a de quoi se réjouir. X² the Threat vous emmène donc dans dans une galaxie lointaine, très lointaine pour une aventure futuriste plus qu'intéressante…

 
 
X² the Threat (la menace en anglais) est la suite de X-Beyond the Frontier, un simulateur spatial méconnu mais qui laissa pourtant sa trace dans le genre. Après un add-on appréciable, il était temps de voir débarquer une véritable suite qui s'annonce bien prometteuse.
En effet, non content de vous proposer des séances de shoot dans le vide intersidéral, X² vous proposera également des côtés gestions tout à fait complets où vous pourrez devenir un véritable maître de la galaxie !
 

L'histoire

Les humains ont fini par conquérir l'univers (y aurait-il du pétrole sur Mars ?) et ont par la même occasion rencontré un tas d'aliens. Si tous n'étaient pas de méchants extraterrestres, certains n'avaient qu'une envie en tête : faire la guerre aux autres (ce qui n'est pas si différent de nous en fin de compte). Après bon nombre de guerres, des accords de paix sont signés un peu partout, permettant le développement d'un commerce bien organisé entre les différentes races et les différentes galaxies. Evidemment, cela ne pouvait pas durer éternellement...
Vous incarnez donc un humain que vous pourrez nommer comme bon vous semble et qui s'est fait mettre en prison après le vol d'un engin spatial (ça commence bien)… Pourtant, on vous sort de là en échange d'un marché qui semble tout à fait équitable : devenir transporteur pour une grosse boite appelée TerraCorp.
Et c'est là que tout se gatte car vos découvertes lors de ces transports vont bouleverser l'ordre des choses tout en faisant remonter à la surface votre passé sulfureux…
Voici en résumé le point de départ de votre aventure dans l'espace qui vous est proposée dans X²…
 

Maman, les petits vaisseaux….

Si piloter un engin volant n'est jamais évident, piloter un engin intergalactique l'est encore moins. Et dans X², c'est encore pire qu'ailleurs. En effet, en proposant des combats très complets mais aussi un aspect gestion très fouillé, le jeu s'est doté de nombreuses commandes à tel point qu'on s'y perd très vite. C'est en tout cas la première sensation que l'on a en jouant au jeu puisque dès le départ vous êtes livré à vous-même, ne sachant pas vraiment quoi faire.
Vous pourrez toujours vous lancer dans les tutoriaux qui ne vous seront pas vraiment d'une grande aide car assez peu clairs et pas vraiment dynamiques.
Mais rassurez-vous, après de longues heures de jeu, on commence à avoir son bestiau en main et même si la complexité du gameplay reste présente, on finit par se débrouiller plutôt bien avec quelques bons raccourcis clavier. Mais on regrettera tout de même une jouabilité plus intuitive qui aurait permis d'apprécier immédiatement le titre.
 

Oh la belle bleue !

Dans ce genre de jeu, les graphismes sont souvent très jolis. En effet, qui n'a jamais admiré une nébuleuse ou une planète vue de très très haut ? Dans X², vous serez servis car l'environnement galactique est très bien retranscrit graphiquement avec des objets qui dérivent, des astéroïdes et des vaisseaux au design excellent et à la très bonne modélisation.
Les textures manquent par contre cruellement de relief et les intérieurs des bases sont assez moches, tout comme les cinématiques et les personnages d'ailleurs… Heureusement, les effets de lumières rattrapent le tout mais on reste tout de même un peu sur sa faim.
Et si les yeux n'ont finalement pas trop à se plaindre, les oreilles ne pourront qu'être charmées par les musiques tout à fait dans le style et des bruitages de très bonne facture. Parce qu'après tout, on s'en fout qu'il n'y ait pas de son dans l'espace tant qu'on est dans son vaisseau !
 

Double face

Comme je l'ai dis plus haut, X² jongle et mêle action et gestion, un peu à la Freelancer. Si au début du jeu vous devrez vous contenter de votre petit vaisseau, juste suffisant pour vous balader dans l'espace, vous pourrez par la suite en acheter de plus gros, de plus rapides, de plus puissants, des plus mieux quoi. Vous aurez le choix entre plusieurs catégories qui iront du chasseur assez classique dans le genre au cargo qui vous permettra de faire des livraisons. Car vous passerez bien plus de votre temps à commercer pour vous en mettre plein les poches qu'à vous battre. Et c'est pas plus mal car vos adversaires ne vous feront pas de cadeaux…
Avec le temps et l'expérience, vous parviendrez même à construire vos propres usines, prendrez peut être le contrôle de stations orbitales et deviendrez le Bill Gates de la vente de marchandises intergalactiques. Pour vous aider dans votre tâche, le jeu vous donne même la possibilité de commander vos vaisseaux à distance et ainsi organiser tout votre bazar d'un coin à l'autre de l'univers.
 

Article rédigé par kremakiller , le

Avec un aspect action assez plaisant mais très classique, ce X² risque bien de plaire grâce à un côté gestion très complet et très attractif. La réalisation est soignée sans être extraordinaire mais le gameplay reste tout de même très complexe et trop peu intuitif.
Bref, si vous voulez faire de bonnes parties dans les étoiles, surveillez ce soft de près…

Commentaires