Test : Un Voisin d'Enfer ! : Une Revanche Savoureuse

Un Voisin d'Enfer ! : Une Revanche Savoureuse - PC

Genre : Réflexion

Date de sortie : Juin 2003

Genre
Réflexion
Date de sortie
Juin 2003 - France
Développé par
Bigben Interactive
Edité par
JoWooD Productions
Disponible sur
PC

Votre voisin vous énerve ? Vous êtes un sadique accompli ? Profitez du lancement d'un nouveau show TV pour faire toutes les crasses possibles à votre voisin (qui n'a pas été sage à Noël) dans Un Voisin d'Enfer !

Test effectué à partir d'une version PC

 
 
Ne cherchons pas midi à 14 heures, Un Voisin d'Enfer est un petit jeu, le genre qui pullule dans les bacs à stock de Carrefour pour une poignée d'euros. Mais petit jeu ne veut pas pour autant dire mauvais jeu ! Vous incarnez Woody (pas celui de Toy Story, l'autre), et vous êtes la star d'une toute nouvelle TV réalité, vous devez pénétrer dans la maison de votre voisin (qui est très vilain) pour lui faire subir toutes sortes de piège et lui gâcher sa journée.
 

Je suis le réparateur, je viens vérifier votre tuyauterie... Encore.

Sur un concept relativement original, le jeu est pourtant trop linéaire. 14 niveaux qui se finissent en moins de 5 minutes chacun (sans compter les tutoriaux) divisés en 3 saisons (ça reste une série TV !) dont les pièges et les situations sont déterminés à l'avance. Nous ne sommes pas dans un RPG où toute action est possible, ici il s'agit plutôt d'un jeu de réflexion où le but est de trouver, mettre en place les pièges pour que le voisin se fasse prendre. Malheureusement, de nombreux pièges se retrouvent d'un niveau à l'autre et on finit par adopter certains réflexes comme fouiller tel tiroir ou tel placard d'entrée de jeu car il y a (presque) toujours un objet à utiliser dans ceux-ci. Les toilettes bouchées par du PQ, le savon dans la cuisine, le tableau de la mère gribouillé, vous ferez ces actions régulièrement dans plusieurs épisodes.
 

Tu la sens ma grosse dynamite ?

Il n'existe qu'un seul vrai niveau au final, la maison du voisin, la seule différence est que de nombreuses pièces se débloquent au fur et à mesure des saisons, comme sa chambre ou la cave et qui offrent de nouvelles possibilités de pièges. Pour terminer un épisode, il suffit de réaliser tous les pièges avec succès sans se faire prendre pour faire grimper le pourcentage d'audimat. Chaque piège rend le voisin furieux et remplit une barre de "rage" (nécessaire à tout wawa digne de ce nom), et si l'on enchaîne un autre piège alors que sa barre de rage n'est pas redescendue, on gagne un petit pourcentage bonus. Vous l'avez donc compris, l'intérêt est de trouver le cheminement le plus fluide et le plus rapide pour enchaîner tous les pièges à la suite et obtenir le 100% d'audimat. Mais attention aux animaux du voisin (perroquet, chien, etc) qui peuvent l'alerter si vous ne vous faîtes pas suffisamment discret (en marchant silencieusement ou en vous cachant dans les placards, ou même sous le lit) !
 

Wallah, cette grosse (dyna)mite !

Graphiquement, le jeu n'est pas moche. Il m'a personnellement fait beaucoup pensé à du Wallace & Gromit (Wallah, cette grosse mite !) dans le design et dans la technique. Mais le problème, ce sont les animations qui pêchent énormément. Par exemple, les animations de déclenchement de pièges sont très funs, mais tellement saccadées, et puis on revoit tellement souvent les mêmes (le voisin qui tombe, le voisin qui s'electrocute, etc) que l'on finit par se lasser, il y a très peu de variations. La musique est cool aussi, entraînante, mais il n'y en a qu'une. Le jeu est aussi incroyablement court malgré son côté recherche et réflexion, et la répétition du niveau, des pièges fait qu'on peut s'en lasser très vite.
 

Article rédigé par HammerHead , le

Un Voisin d'Enfer ! n'est pas mauvais en soit, il manque surtout de profondeur. Un seul vrai niveau à parcourir, des pièges répétitifs, des animations très moyennes, seulement 14 épisodes très courts. Pourtant, le concept de base est très accrocheur et promet de l'amusement, mais cela ne durera qu'une après-midi, ou une petite semaine tout au plus si vous êtes vraiment acharné. Mais vous y reviendrez quand même de temps en temps car malgré ses défauts, on ressent une certaine sympathie pour ce jeu.

Points positifs

  • L'originalité du concept
  • L'humour sadique
  • Le design général

Points négatifs

  • Trop court, trop peu de niveaux
  • Répétitions dans les pièges, les animations
  • Une seule musique

Commentaires

Jeux similaires