Test : The Elder Scrolls III : Morrowind : Bloodmoon

The Elder Scrolls III : Morrowind : Bloodmoon - PC

Genre : Addon pour Morrowind

Date de sortie : Décembre 2003

Genre
Addon pour Morrowind
Date de sortie
Décembre 2003 - France
Développé par
Bethesda Softworks
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Deuxième sous-chapitre de Morrowind, Bloodmoon suit les traces de Tribunal, en améliorant pas à pas le RPG de base, tout en y rajoutant une nouvelle aventure. Cette fois, c'est sur la machiavélique île de Solstheim que vous allez débarquer, là où un froid hivernal semble s'abattre toute l'année. Ayant contracté malgré vous le Sanies Lupinus suite à la morsure d'un loup errant, vous avez alors 3 jours pour vous faire accepter par la populace, et trouver un remède...

 
 
L'île de Solstheim est une île constamment enneigée, où la froidure du mistral semble avoir pris le dessus sur la chaleur du soleil pour une durée indeterminée. Moins grande que Vvardenfell, cette nouvelle île vous proposerea tout de même un challenge de taille. Votre venue n'est en effet pas des plus attendues, et même si vous trouverez quelques âmes gentillettes prêtes à vous aider, ça sera le plus couramment des refus fermes et plein de haine qui viendront cloturer les conversations. Oui c'est moche. Pour changer tout ça, vous allez devoir aider les habitants à régler leur petits déboires quotidiens. Par la suite, et aux fil des quêtes réussies, de nouvelles options s'ouvriront à vous, pour des challenges encore plus difficiles et plus lointains. Même si la scénario n'a rien de phénoménal, il apporte assez d'éléments pour motiver les fans, et les très nombreuses quêtes secondaires divertiront agréablement.
 

Un suivi des quêtes revu de fond en comble

Les fans l'ont crié haut et fort, et Bethesda l'a enfin fait. Dans Morrowind, le journal des quêtes était bordélique au possible, les messages étaient rangés par date d'arrivée, et une quête pouvait rapidement se faire oublier. Le joueur passait alors de longues minutes à relire sans cesse les centaines de pages qui composaient le journal, histoire de retomber par miracle sur l'élément clé d'un objectif. Bref, c'était long, c'était chiant, c'était peu pratique. Dans Bloodmoon, un système bien plus ingénieux a été mis en place. Lors du chargement de votre ancienne sauvegarde, votre journal va ainsi être totalement formaté. l'opération prend quelques longues minutes, pendant lesquelles les messages de chaque quête seront regroupés, et classés en 2 catégories : Quêtes réalisées, et Quêtes non réalisées. Bref, tout d'un coup, tout redevient plus clair, et on est alors tout heureux de redécouvrir des quêtes oubliées depuis le tout premier opus.
 

Ohhh un Donnut...

De même, afin de faciliter la progression du joueur dans cet univers si vaste et compliqué, une option de prise de note est apparue. Ainsi, il est désormais possible, en allant sur la carte du monde, de noter sur une ville ou un donjon, des informations capitales à ne pas oublier. Le nom d'un perso important, d'un objet à trouver, d'une boutique à visiter, ou d'un buffet à déguster, à vous de voir. C'est extrêmement pratique, et cela supprime presque définitivement les prises de tête phénoménale que tout bon joueur de Morrowind a eu un jour ou l'autre, en essayant de se souvenir du nom à consonnance trollienne qu'avait tel ou tel politicien de Vivec...
 

Petit petit petit...

Après 3 jour sans avoir réussi à soigner votre maladie, votre perso se transformera en loup-garou. Cette possibilité éclipse bien évidemment tous les rajouts, et toutes les améliorations de gameplay que l'on peut trouver dans cet add-on. Il s'agit de l'idée PHARE qui motivera la majorité des joueurs à l'achat. Une fois en loup-garou, vous devrez ainsi apprendre à survivre. En bon chrétien, vous devrez chaque soir étripper un PNJ pour éclipser votre envie de sang... Attendre, dans l'ombre, attendre encore que le soldat s'éloigne de ses comparses pour tirer une clope ou pisser contre un arbre... Là, c'est le bon moment... Se jeter sur sa proie, la dépecer, se rasasier... Et fuir, avant que ses amis se rendent compte de sa disparition... Vous devrez alors savoir rester tapi dans l'ombre jusqu'au lever du soleil, sans pouvoir utiliser votre inventaire (vous êtes une bête, mince). Heureusement, vos capacités physiques seront décuplées, ce qui en amusera plus d'un et en étonnera plus de deux...
 

Au final

Même si l'idée est bonne, et le scénar' assez novateur, cet add-on n'apporte rien de véritablement excitant. Graphiquement, le jeu reste fidèle à lui même : terriblement beau, mais sans rien de bien nouveau depuis Morrowind. La personnalité du jeu en devient même un peu lassante, malgré l'aspect froid et neigeux que cet add-on rajoute. Les petits rajouts d'interface et de gameplay peuvent sembler majeur. Mais il faut savoir qu'à l'effigie de l'option "Max vendeur", qui propose aux vendeurs d'étalonner leurs reserve d'argent à la valeur de vos bien (ainsi vous pourrez revendre des objets que les vendeurs n'avaient pas les moyens d'acheter avant), tout cela est facilement dégotable sur le Net. Le journal qui se range par soi même, le bloc note lié à la carte, bla bla bla. Oui, tout cela pèse cinq méga à peine sur la toile. Dix minutes de recherche et de téléchargement, et vous aurez tout cela gratuitement.
Bien évidemment, Bloodmoon propose une nouvelle île, bourrée de trésors et de quêtes auxiliaires. L'ambiance varie aussi agréablement de Morrowind, et le scénar' est assez interessant. Néanmoins, à 30€, et vu ce que l'on peut dégotter sur le Net, ça fait cher le très bon scénar'...

Article rédigé par Rick28 , le

Bloodmoon corrige quelques erreurs de gameplay, ainsi qu'une foule de détails. Il rajoute aussi de nombreux objets, et propose un scénar' interessant. Bref, que du bon. Mais les sites de fans sont légions on-line, et les patchs proposés gratuitement permettent d'arriver presque au même résultat. Et gratuitement. A vous de voir si vous vous sentez l'âme d'un aventurier prêt à installer des dizaines d'utilitaires pas toujours fonctionnels, où si vous préférez la voie de la sécurité, en dépensant 30€ pour cette extension.

Points positifs

  • Bon scénar'
  • Nombreuses quêtes auxiliaire
  • Grande île
  • Le journal de quêtes, rangé et classé automatiquement
  • De nouvelles armes et armures

Points négatifs

  • Plein de rajouts dégotables sur le Net
  • Pas de nouveaux moyens de locomotion folklo, de nouvelles races délirantes, de monstres impressionnants...
  • Pas de guerre royaume contre royaume. Ca pourrait être marrant dans Morrowind...

Commentaires