Test : V-Rally 3

V-Rally 3 - PC

Genre : Rallyes

Date de sortie : Novembre 2003

Genre
Rallyes
Date de sortie
Novembre 2003 - France
Développé par
Eden Studios
Edité par
Atari (Infogrames)
Disponible sur
GBA, Gamecube, PC, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Mouiii…? Qu'est-ce qu'il se passe ? Test ? V-Rally 3 ? Ok patron, j'y vais, j'y vais… Bon alors, c'est sorti il y a vachement longtemps sur consoles ça… Ils prennent leur temps chez Atari dis donc, encore une bande de fainéants. Faudra que je pense à rapprocher le PC du lit moi en parlant de ça… Oh des voitures ? Mince alors, V-Rally 3 c'est un jeu de rallye ! En même temps c'est un titre éponyme du même nom tout ça. Allez, vroum vroum, c'est parti!

 
 
Après trois litres de café ingurgités d'une seule traite, je suis enfin prêt à prendre place à côté de ce cher Raimond, mon copilote de toujours. Parce que V-Rally 3, dès le début, c'est pêchu alors pas question d'avoir les doigts tout mou qui traînent sur le clavier.
En général dans les jeux de courses, les menus c'est l'enfer, c'est moche et pas pratique. Là ce n'est pas extraordinaire mais la musique est sympathique, le design est sobre, rapide et efficace. Histoire de ne pas perdre une demi-heure avant de commencer à courir. Aïe, la configuration des commandes, je sens que je vais encore m'y perdre... Hein ? C'est tout ?! Ok, alors avancer, freiner, frein à main, gauche droite et les vitesses, c'est les trucs à retenir, le reste c'est pour faire joli. Zut alors on n'a même pas le droit à tous les trucs inutiles genre mettre la radio, actionner les essuie-glaces ou éteindre les phares. Trop dommage, vraiment!
 

Je roule donc je suis

Dans V-Rally 3, vous pourrez créer votre propre futur champion mais les options restent assez limitées. On n'est pas dans Star Wars Galaxies : An Empire Divided, ici on vous demandera juste un nom, un prénom, une nationalité et une apparence assez sommaire. Pas de compétences à améliorer ou des choses du genre. Une fois votre chouchou créé, vous pourrez gérer sa carrière dans le meilleur des modes proposés : le mode V-Rally.
Lorsque vous débutez dans celui-ci, trois options s'offrent à vous à travers trois mails, chacun d'un constructeur différent (MG, Volkswagen et Citroën). Vous devrez donc accepter une des propositions afin de passer une course test et de décrocher votre premier contrat ! Ensuite, vos objectifs ainsi que votre voiture différeront en fonction de votre premier choix. Cependant, vous pourrez changer de constructeur plus tard lorsque vous recevrez de nouveaux contrats. Enfin si jamais on vous en propose car si vous êtes trop mauvais, ne comptez pas dessus.
Enfin, vous commencerez dans la catégorie deux roues motrices mais si vous vous débrouillez bien, vous aurez très vite accès à la catégorie supérieure, avec des bolides à quatre roues motrices !
 

Rien de neuf à l'Ouest

Au niveau des modes de jeu, on a droit aux courses contre-la-montre et à un mode challenge qui vous fera enchaîner trois courses dont vous devrez battre un temps défini. Heureusement, le mode V-Rally est bien plus intéressant.
Comme dans tous les sports, le but du jeu est de finir premier à la fin de la saison. Celle-ci est composée de 4 rallyes en mode deux roues motrices et de 6 rallyes dans le mode supérieur. En plus de ça vous devrez aussi courir dans les spéciales qui sont plus longues que les courses normales avec leurs 7 Km environs.
Les rallyes se déroulent tous dans un pays différent ce qui donne l'occasion de piloter dans des environnements changeants. En Angleterre, vous devrez rouler dans le brouillard alors que le tracé de Finlande sera recouvert par la neige. Les courses proposent aussi différents revêtements qui influeront sur le comportement de votre voiture. Au moins, les rallyes se suivent sans trop se ressembler ce qui permet de ne pas s'ennuyer au bout de trois heures de jeu.
Avant de partir, vous pourrez évidemment régler les différents paramètres de votre voiture comme le type de pneus, de suspension ou les rapports des vitesses. Après certaines spéciales, vous aurez le droit à 30 petites minutes pour réparer un peu votre caisse. 30 minutes ce n'est vraiment pas beaucoup donc il faudra éviter de démonter votre voiture à tous les virages tout ça parce que vous n'aviez pas le courage de freiner… Un aspect de gestion assez intéressant par ailleurs.
Enfin, le mode multijoueurs en LAN ou sur Internet est tout simplement incroyable… d'inexistence… Bah oui, même sur PC, V-Rally 3 ça se joue les uns après les autres sur la même machine. La honte!
Bref vous l'aurez compris, il n'y a vraiment rien dans V-Rally 3 qu'on ait déjà vu auparavant. Et cette version PC n'apporte rien du tout aux opus consoles et c'est vraiment un comble quand on voit le temps qui s'est écoulé entre les différentes sorties.
 

Pas moche, pas beau non plus

V-Rally 3 sur PC, graphiquement, jongle entre du bon et du mauvais. Le bon c'est la modélisation des voitures, très précise et détaillée, on a même droit à de jolis reflets sur la carrosserie. Voir la boue s'accumuler dessus au fil de la course est aussi très jouissif d'autant plus que la gestion des dégâts, à défaut d'être réaliste, est plutôt bien faite au niveau de la modélisation et de l'animation. Le pare-choc qui pend ou les phares cassés sont bien faits quoi. Par contre, il vaut mieux éviter de regarder les pilotes à l'intérieur de la voiture car les pauvres ont fatalement l'air carré quand même.
En face de ça, on a les décors. Vides avec des textures peu détaillés et parfois baveuses, bref c'est moche. En plus, tout est plat. Le public est risible, pour tout vous dire, c'est le même que dans FIFA 96. Dans le genre sprites alignés les uns à côté des autres, on n'a pas fait mieux depuis un moment. Inutile de préciser qu'on ne peut pas les écraser, on n'est pas dans GTA… Et puis à quoi bon, ils sont déjà tout plats... Et puis les décors ne sont pas dynamiques pour deux sous : il n'y a pas de vent puisque les branches ne bougent pas d'un poil, les barrières ne tombent pas quand on fonce dedans et les bottes de foin sont aussi dur que les troncs d'arbre.
La réalisation graphique n'a donc rien de particulièrement attrayant mais ça tourne bien alors on ne se fâchera pas. Quoi que de penser que ma config est en sous régime me laisse toujours une petite haine au fond de moi tout de même mais bon… D'autant plus que le rafraîchissement est limité à 60Hz, le portage est vraiment sommaire…
 

Silence, on roule

Alors évidemment, la grande question reste celle de la qualité du gameplay. Au moins, la version PC n'aura pas souffert d'une trop mauvaise adaptation à ce niveau là même si je trouve la sensibilité un peu grossière. Mais la conduite est dynamique et on enchaîne assez bien les mouvements que l'on veut. On se demande parfois comment on a fait pour faire un demi-tour aussi facilement mais les voitures de rallye ne se conduisent pas aussi facilement que la Twingo de ta mère. A noter que la conduite sur la neige est incontestablement la mieux reproduite et la plus intéressante à jouer alors que sur les spéciales c'est parfois injouable.
D'autre part, et c'est un défaut présent dans la plupart des jeux de courses un peu bâclés, on pilote des caisses à savon qui glissent sur le sol. Si l'impression ne se fait pas trop sentir dans les vues intérieures, dans les ralentis, c'est flagrant. Les vues proposées justement sont assez nombreuses et presque toutes jouables. J'ai particulièrement aimé la vue à l'intérieur de l'habitacle, à la place du conducteur, qui offre de bonnes sensations. Forcément ça devient un peu compliqué quand le pare-brise est fendu de part en part mais c'est ça le sport ! Après on a les traditionnelles vues de dessus et sur le capot qui permettent de mieux anticiper le tracé mais qui sont tout de même beaucoup moins fun. Dans l'ensemble, ce V-Rally 3 est tout de même plutôt accès arcade mais sans vraiment s'affirmer ce qui laisse un sentiment plutôt étrange quant à la conduite à adopter. A noter tout de même, le retour de force sur les volants est complètement buggé, ce qui en plus d'être pitoyable enlève beaucoup au plaisir de jeu.
Heureusement, on a droit à un copilote français avec un drôle d'accent et issu d'une noble famille. En effet, je vois mal un véritable copilote dire "les phares sont endommagés" à 180 km/h dans une caisse qui tremble et qui risque de se retourner au moindre faux mouvement du pauvre type qui tient le volant... Mais l'analyse du tracé par Raimond le copilote est excellente et il vous annoncera bien les différents virages à prendre. Parfois il vous engueulera ou vous félicitera en fonction de vos résultats. La localisation française est donc excellente, fait assez rare pour être signalé.
 

Article rédigé par kremakiller , le

V-Rally 3 sur PC fait donc partie de ces adaptations pas vraiment foireuses mais sans aucun intérêt pour les possesseurs de consoles. C'est du vite fait assez bien fait et il y a sûrement déjà du patch en prévision. Graphiquement moyen, gameplay en demi-teinte, le tout vous assurera pourtant pas mal d'heures de jeu assez fun. Je reste sur ma faim mais pourquoi pas pour attendre Colin 04…

Points positifs

  • Modélisation des voitures
  • Fun & dynamique

Points négatifs

  • Le reste de la réalisation
  • Caisses à savons
  • Portage moyen
  • Gameplay inégal

Commentaires