Test : Sonic Adventure DX Director's Cut

Sonic Adventure DX Director's Cut - PC

Genre : Plates-Formes

Date de sortie : Février 2004

Genre
Plates-Formes
Date de sortie
Février 2004 - France
Développé par
Sega
Edité par
Sega
Disponible sur
PC

Sonic signe un retour plus qu’attendu sur PC. Mais en ces périodes fastes en jeux de plateformes de qualité, Ce petit hérisson bleu parviendra t-il à se faire un place au milieu des Rayman, et autres Prince of Persia ? Au vu de la qualité du soft qui nous est proposée ici, il est probable que non, en tout cas pas pour tout de suite…

 
 
Souvenez-vous de ce petit hérisson bleu nommé Sonic, fidèle mascotte des consoles Sega, qui mettait l’autre plombier de Mario bien minable car il offrait tout ce que les jeux de plate-formes n’avaient pas : de l’action, de la vraie, et de la vitesse à revendre.
Aujourd’hui Sonic est passé à la 3D depuis plusieurs années et revient sur PC.
 

Qui a mis une N64 dans mon PC ???

La première chose qui saute aux yeux au lancement du jeu et qui nous coupe toute l’euphorie que l’on avait à retrouver notre chère tête bleue, c’est la qualité graphique. Elle est d’un tout autre temps, complètement dépassée, et j’irai même jusqu’à dire : particulièrement moche. On a déjà vu des jeux plus beaux sur N64. Les textures sont fades et lisses, les polygones sont nettement apparents, les effets spéciaux très rares et d’une banalité sans pareille. Bref Sega a tenté de nous resservir le jeu Dreamcast sans rien y changer. Mais nous les gamers, on est encore pas complètement abrutis, et il ne suffit pas que le nom de la bébête bleue apparaisse sur la boîte pour qu’on aime le jeu…
 

Mettez-y un Prince de Perse, parce que là…… :-(

Admettons que l’on passe outre la médiocrité graphique, où que l’on possède une vieille carte TNT qui nous ferait penser que le jeu est beau, les faiblesses du jeu ne s’arrêtent pas là. Tout d’abord le gameplay laisse à désirer. La gestion de la caméra est parfois un peu louche, et les mouvements du personnage bien que peu nombreux ne sont pas des plus aisés à utiliser. L’un des attraits du jeu pourrait être la fameuse vitesse supersonique, mais là aussi les mouvements s’avèrent forts désappointants, si bien qu’on ne garde pas la vitesse bien longtemps. Surtout si vous avez l’intention de récolter les fameux anneaux, il va falloir « lever le pied ».
 

Parlons quand même du jeu.

Même si je doute que beaucoup de monde parviendront à ces lignes je vais quand même vous parler du jeu et de son histoire. Comme d’habitude vous êtes le gentil, ou plutôt les gentils, puisque vous aurez la possibilité tout au long du jeu d’incarner divers personnages : Sonic évidemment, Tail le renard doublement queuté (si je puis dire), Knuckles, Amy, E-102 Gamma, Big, avec chacun une ou deux particularités qui éviteront la monotonie des niveaux (voler/escalader des murs/…), et vous devrez combattre le méchant Robotnik prêt à dominer le monde !
Au fil du jeu vous aurez la possibilité de débloquer d’anciens jeux Sonic issus de la Game Gear (qui a dit « Ces petits jeux là sont plus intéressant que le jeu en lui-même ??? »).
Enfin Sonic a tenté de satisfaire la mode du jeu de plate-forme aux déplacements entièrement libres (pas de direction imposée) en nous proposant quelques niveaux avec pour mission de rechercher un objet par exemple. Inutile de préciser que ce genre de quête n’a rien à faire dans ce jeu et nous coupe une fois de plus l’envie de continuer.
 

Article rédigé par DjiZ , le

Un jeu fade et sans intérêt. On ne retrouve presque rien de ce qui rendait les Sonic si particuliers. Par les temps actuels en matière de jeux de plateforme, choisir ce jeu plutôt qu’un autre serait fort regrettable, voir même désespérant…On espère revoir notre hérisson bleu en meilleure forme la prochaine fois.

Points positifs

  • Diversité des personnages

Points négatifs

  • Graphiquement immonde
  • Gameplay bizarre

Commentaires