Test : Colin McRae Rally 2005

Colin McRae Rally 2005 - PC

Genre : Course

Date de sortie : Septembre 2004

Genre
Course
Date de sortie
Septembre 2004 - France
Développé par
Codemasters
Edité par
Codemasters
Disponible sur
PC, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

La série des Colin, c'est comme le vin : certaines années sont meilleures que d'autres. Après deux épisodes éblouissants, Codemasters s'était un peu relâché avec un Colin Mc Rae Rally 3 assez terne, avant de se rattraper en beauté avec l'édition 2004. Cette édition 2005, sortie un peu à la va-vite, parviendra-t-elle à rester au haut du podium ?

Inutile de tourner autour du pot très longtemps : Colin 2005 ressemble beaucoup à son aîné, si ce n'est que la jouabilité est davantage orientée arcade. Dans quel but ? Pour varier les plaisirs après un épisode plutôt orienté simu ? Pour attaquer Richard Burns Rally, simulation pure et dure, sur un autre front ? En tout cas, ce que l'on pourra au moins constater, c'est que la prise en main est immédiate, et que le jeu a tout de même plus d'un tour dans son sac.

Casper Racing

Codemasters a fait des efforts pour le mode multijoueur, puisqu'il est disponible sur les trois plate-formes accueillant le jeu (PC, PS2 et Xbox) et qu'il permettra de jouer jusqu'à 8 joueurs simultanément ! De plus, on peut même y jouer en écran splitté sur PC. Mais, mis à part quelques optimisations, le principe reste le même que le mode multi de Colin 04, c'est-à-dire que tous les adversaires restent des fantômes... ce qui justifie toute la subtilité de mon intertitre. Il est dommage que l'éditeur n'ait pas pensé à rajouter une option pour supprimer le mode ghost, comme cela est possible dans Xpand Rally sur PC.

Je peux prendre mon pied même sans amis, d'abord ! Na !

Le mode carrière a été amélioré : il est beaucoup plus long qu'avant (300 courses sont disponibles) et il est possible d'améliorer sa voiture en débloquant de nouvelles pièces ! Attention : pour débloquer ces dernières, il faudra réussir des défis. Ce nouvel aspect est intéressant, mais ne va pas aussi loin que dans Richard Burns. Mis à part ce détail, ce mode carrière reste classique : au début, vous êtes le vilain petit canard, et vous finirez par être addulé du public. Chouette, mais on a l'habitude de ce genre de choses, ici, à la rédaction de HardGamers.
Les autres modes solos sont classiques : championnat, défi, contre-la-montre... Que du déjà-vu, mais c'est toujours bien sympa !

Soufflez dans le ballon

Au niveau des voitures, vous aurez l'occasion de piloter 34 bolides, classés en plus catégories (quatre roues motrices, deux roues motrices, groupe B, propulsion, 4x4, spéciales...), ce qui vous amènera à vous retrouver au volant de véhicules tels que la 206, la Focus, Clio V6, mais aussi un Freelander et même une Mini Cooper S !
Comme je vous le disais tout à l'heure, la prise en main a été légèrement simplifiée. Cela est d'autant plus flagrant dans la neige, où vous pourrez piloter votre véhicule sans trop de difficulté. "Et hop ! Sans les mains !" Comme disait l'autre...
Le moteur physique permet de bien ressentir la voiture quel que soit le revêtement du sol, mais il reste toujours les mêmes défauts que dans la précécente mouture, à savoir une gestion des collisions assez ridicule... Un conseil : évitez les buissons et les bornes kilométriques !!

Comme si vous y étiez...

Le moteur graphique reste globablement similaire à celui de Colin 04 : c'est beau, c'est fluide, mais ça manque un peu de vie et surtout d'effets spéciaux. En effet, les intempéries restent assez décevantes et n'ont toujours pas évolué depuis le troisième opus. De même, les décors manquent cruellement d'animation, bien que ces derniers soient très réalistes. Enfin, on pourra porter un grief sur la modélisation des étendues d'eau, vraiment moches comparées à son homologue présent dans Xpand Rally...
Mais rassurez-vous : Colin 2005 est loin d'être moche, et la modélisation des bolides reste exemplaire, tout comme la finesse des textures. La modélisation des dégâts reste similaire, si ce n'est que la taule peut désormais se froisser. En plus, le jeu reste fluide, qu'elle que soit la plate-forme !

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Colin 05 reste globalement décevant et on se demande si Codemasters n'est pas en train de tourner en rond avec sa série : les jeux se suivent et se ressemblent, sans faire preuve d'une réelle audace entre les différents opus, même s'il faut reconnaître que le quatrième était fort réussi. Avec sa jouabilité un tantinet trop arcade et son manque d'innovation, il ne convaincra que ceux qui n'ont pas joué à Colin depuis longtemps, et les plus grands fidèles de la série.

Points positifs

  • Jolies voitures et jolis décors
  • Possibilité de customiser ses voitures

Points négatifs

  • Pas assez innovant
  • Intempéries décevantes
  • Un trop arcade
  • Moteur physique un peu buggé

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires