Test : FIFA 2005

FIFA 2005 - PC

Genre : Foot

Date de sortie : Octobre 2004

Genre
Foot
Date de sortie
Octobre 2004 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
EA Sports
Disponible sur
GBA, Gamecube, PC, PS2, PSP, Xbox
Parfois appelé
FIFA Soccer

Le petit sorcier revient pour de… ! Ah non, ça c’est mon intro pour Harry Potter ! Les courageux soldats… ! Mince, ça c’est Medal Of Honor ! Ah voilà, EA Sports nous présente comme chaque année son nouveau jeu de foot et blablabla… Vous avez reconnu FIFA 2005 !

Comme chaque année, la série revient avec ses plus beaux atours. Le seul problème, c’est que là, Pro Evolution Soccer 4 a évolué et la série d’EA fait du surplace…

Comme d’hab c’est beau !

Le moteur n’a pas bougé mais comme les moteurs graphiques d’EA Sports ont en général faits leurs preuves, on ne peut pas dire que le jeu n’est pas joli. La modélisation des joueurs est toujours excellente, tout comme celle des nombreux stades présents.
EA nous a ressorti sa bande son (Eurovision Powaaaa) où toutes les musiques sont internationales. La différence avec l’Eurovision c’est qu’elles sont bonnes. Les musiques dans les menus sont nombreuses, variées et, excellente idée, internationales. Les commentaires de Margotton et Garde collent toujours très bien avec l’action et l’ambiance du stade est particulièrement bien rendue. On peut même parfois entendre l’entraîneur qui crie ses conseils. Toutes les animations s’enchaînent sans problème et même si elles n’atteignent pas le niveau de PES 4 ce n’est pas trop mal ! On pourra jouer pas moins de 11.000 joueurs répertoriés sur 25 championnats et 39 sélections nationales avec maillots officiels, et tout le toutim (stades, chants). Un petit bémol toutefois, les flocages des maillots ne sont pas tous officiels… Comme quoi quand on veut pinailler, on peut !

C’est assez arcade, jeune homme

Comme d’hab FIFA, ben c’est la série du foot champagne, c’est la série idéale si on veut jouer au football sans se prendre trop la tête. Le mode « Off the ball » a été étendu à la touche et on peut essayer de se démarquer pendant le lancer. Les défenses se sont un peu resserrées et les gardiens deviennent redoutablement efficaces. Les gardiens sont toujours très très forts mais là, ils le sont encore plus que l’année dernière et cela a le don de m’énerver royalement. Voir Bakayoko louper à 16 centimètres d’une ligne d’accord, mais Henry ça me paraît largement plus discutable. La précision requise pour les tirs est donc plus grande, par contre l’excellent système de coups francs, à la manière d’un jeu de golf, a été conservé. La seule vraie nouveauté de la série, c’est l’apparition du mode « Fresh touch control ». Je m’explique. Lorsque vous ferez une passe, vous pourrez dès à présent choisir dans quelle direction votre joueur va contrôler la balle. Pratique pour mettre dans le vent un ou deux défenseurs mais c’est plus un gadget qu’autre chose et ce petit plus ne révolutionnera pas le jeu même s’il est agréable.

Guy Roux simulator 2005

Ce nouvel opus de la série des FIFA vous propose aussi un mode carrière enrichi, enfin dans la pratique. Vous aurez a possibilité d’allouer des points de compétences pour les entraînements de votre équipe (un peu à la manière de NBA Live pour ceux qui connaissent) mais vous aurez aussi à vous occuper du service financier du club, sans oublier les nombreuses possibilités de recrutement. Si vous parvenez à éblouir la planète entière de vos exploits, ce dont je ne doute pas, vous vous retrouverez en une du journal L’Equipe. Metz gagne la LDC, ça le fait comme titre, hein ? Enfin, on peut signaler l’arrivée d’un éditeur de joueur très complet, mais il n’égale toujours pas celui du concurrent de chez Jules de Chez Smith D’en Face.

Article rédigé par Baba , le

Football champagne, football arcade, football rapide… Voici une petite chanson à la gloire de FIFA 2005. Pour ceux qui cherchent du football pas prise de tête, ils peuvent se tourner vers le jeu d’EA. Cependant, peu d’évolutions notables me contraignent à baisser la note d’intérêt du jeu. Malheureusement…

Points positifs

  • Graphismes
  • Ambiance sonore

Points négatifs

  • On en fait vite le tour
  • Pas d'évolutions notables

Commentaires