Test : Chaos League

Chaos League - PC

Genre : Football americain avec des trolls et des holy bolts

Date de sortie : Juin 2004

Genre
Football americain avec des trolls et des holy bolts
Date de sortie
Juin 2004 - France
Développé par
Cyanide Studio
Edité par
Focus Home Interactive
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Chaos League, kézako ??? Ben c’est un jeu de football amerloque me direz-vous. Ben a priori oui, mais bon, à part le fait qu’il y ait une balle et qu’il faille aller la plaquer derrière la ligne adverse, ce jeu n’a rien d’un jeu de sport...

 
 
En fait on pense plutôt à un jeu d'action. (...) MOUAHAHA 9 joueurs sur un terrain, les commentateurs qui disent en début du match : " Heureusement que le terrain a été nettoyé depuis le dernier match car il y avait trop de cadavres, sa devenait injouable "... Et puis après notre première cartouche genre 9-0 on se rend compte qu'il y a certes bourrinage, mais qu'il n'en demeure pas moins tactique. Et puis la, on croit jouer à une sorte de STR, vu que finesse il faut employer pour à ses fin espérer arriver. Mais tout bascule à nouveau à la fin du premier match du championnat gagné, car on découvre, HOOOOO, que de l'Xp il y a, ce qui nous conduit a la chtite touche de RPG qui fait la difference : nos joueurs qui gagnent des niveaux en receveur, interception, en bourrinage, de l'Xp, icelle servant à gagner des sorts genre boules de feu, foudre, ou alors des compétences comme crampon affuté (pour frapper les joueurs au sol, pas pour une meilleure adherence)...

Ben en fait je crois que le meilleur moyen de classer Chaos League c'est de dire tout simplement que c'est l'adaptation PC du jeu de plateau BloodBowl de Games Workshop, ou alors pour ceux qui veulent des truc du genre STR, MMORPG ... on peut peut-être le qualifier de STRRPG avec une balle et de la mite.
 

Comment le jeu se déroule-t-il ?

Tout commence par le choix d'une équipe en match, ou le choix d'un adversaire à défier pour le championnat. Ensuite, la très drôlissime fenêtre des coups vicieux apparaît : soudoyer l'arbitre, picouser ses joueurs, contrôler les adversaires et faire venir de hooligans.
Ensuite le match en question peut enfin débuter : il vous faudra alors placer neuf de vos joueurs sur le terrain de façon stratégique, puis attendre le coup d'envoi. Et alors le drame survient : vous, amis des animaux, vous trouvez face à une situation des plus délicates puisque le ballon est juché sur le dos d'un joli cochon qui gambade au centre du terrain, et seule sa mort libère la baballe. C'est à ce moment-là que le match peut commencer. La seule chose interdite est de frapper un joueur au sol, si vous n'avez plus de point de corruption d'arbitre. A chaque TOUCHDOWN !!!!, la balle est donnée à celui qui l'a encaissé, puis on se redéploie, on peut faire des changements de joueurs, faire sortir les presque morts, et faire rentrer les plus fringants. Puis ça repart. Pendant le jeu il y a trois type de sorts que vous pouvez jeter : ceux du public que vous obtenez en l'haranguant, ceux de vos joueurs (ce qui diminuera leur souffle), et enfin, les trucs commun à tous les joueurs, genre haranguer, master power, sprint... A vous de les gérer pour obtenir la victoire que vous méritez !
 

Des races à gogo

Le gros atout de Chaos League ( NDT : Ligue du Chaos en français ( NDR : pas utile !!! )) est que contrairement à FIFA ou autre merdouilleux (désolé pour les fans) jeu de sport, LA, ICI, il y a une difference entre deux équipes, autre que leur noms respectifs, est celui des joueurs. Et c'est de cela que je m'en vais vous parler.

Humains, Orcs, Gobelins, Pretoriens (à bon entendeur Skaven), Barbares, Elfes sylvains, Elfes noirs, Mercenaires, Morts-vivants et Nains sont les differentes races, et autant de diverses techniques.

Elfes et Pretoriens sont à mettre dans le paquet faible au combat, mais agile et précis pour les Sylvains, aidés par la magie pour les Darks, et rapide pour les Pretoriens.
Orcs, Nains, Barbares et Morts-vivants, Gobelins, sont plutôt à classer dans les bourrins de base avec leurs plus et leurs moins : les Nains sont plus resistants mais très lents, les Gobs sont faibles mais aidés par trois gros mastocs, les M-V ont de bon sorts, les Barbares ont un assez bon jeu de balle, et les Orcs... ben voila quoi, c'est des Orcs, faut pas trop leur en demander.
Les Humains et Mercenaires ont un style de jeu plus polyvalant. Cependant, les mercenaires ne sont pas conseillés aux novices !
 

Comment tout ceci s'agence devant vos yeux ébahis ?

Question graphisme rien n'est à redire : c'est plutôt beau et bien fait. Le moteur graphique exploite les pixel shaders pour égayer un peu l'ensemble.
La vue du terrain est simple à gérer, vue de 45° incliné par rapport a l'horizontale depuis l'arrière de votre ligne, vous pouvez toujours tourner la camera mais à part pour admirer les replay cela a peu (très peu (en fait je ne l'ai jamais utilisée de mon plein gré, c'est en cherchant la touche screenshot (ALT+S) que j'ai découvert cela )) d'utilité. Certes les graphismes sont loin d'égaler certains autres jeu, mais le genre oblige (je vois pas l'intéret de jouer a Chaos League avec le moteur de Doom 3 mais bon...).
De plus, il n'y a pas de bons commentaires dans les doom-like (il suffit d'écouter ceux de UT...). Ce qui nous ammène au son, musique et autres gargouillements. Les commentateurs sont très bien gérés (et aussi très drôles) , bien qu'à force un peu répétitifs. Et puis pour ceux que ça énerve, dans les options, on peut réduire la fréquence de leur Blabla. Le fond musical est correct mais on n'entend que peu les joueurs (en tout cas, je crois pas les avoir trop entendus jusqu'a présent) et puis de toute façon on n'a pas le temps d'y faire attention, tout va très vite, il n'y a pas de temps morts.
 

Article rédigé par Kraagh , le

Bon ben moi là, je vais aller tuer 2 ou 3 adversaires, et en mettre KO ou en blesser tout autant avec ma troupe de Nains de la Moria pour pouvoir leur marquer 3 ou 4 TouchDown. Ou ptet avec mes Elfes Sylvains de la Lothlorien leur mettre un bon 12-0 dans les dents. Le plus dur c’est de savoir ce qui est le plus tripant. ;-D

Points positifs

  • Facile à prendre en main
  • Possibilité de jouer en online
  • Bonne durée de vie

Points négatifs

  • Appeler les Skavens Prétoriens pour une cause de droits d'auteur
  • Les héros ne sont disponibles que quand on passe en ligue 1 ou elite et sont tjrs les mêmes
  • Tous les joueurs ont au final les mêmes pouvoirs, donc les meilleurs équipes sont identiques

Commentaires