Preview : Sim City 4

Sim City 4 - PC

Genre : Gestion urbaine

Date de sortie : En 2003

Genre
Gestion urbaine
Date de sortie
En 2003 - France
Développé par
Maxis
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Sim City, depuis son adaptation PC en 1992 (il n'était auparavant que sur Mac, comme quoi il y a 10 ans, c'était bien le délire), a rallié des milliards de personnes à sa cause, grâce à un concept novateur, original, et trop ambitieux pour que quiconque essaie de lui piquer la vedette.

 
 
Je me souviens encore de ces passages à vide social que l'on avait à la sortie d'un de ces nouveaux épisodes :
Moi (idiot et jeune) : "Tiens, ça fait 2 mois que j'ai plus vu Grem', tu saurais pas ou est ce qu'il serait passé?"
Tom' (très intelligent et cultivé, en plus) : "Si, il vient d'acheter Sim City 2000, trop beau ce jeu (bon, l'esprit un peu embrumé, c'est vrai)".
Enfin bref, à l'époque, c'était la folie, le délire. A l'époque, les quelques rares magasines sur les jeux micro ne m'étaient que des bonnes notes, genre 96% partout. Ouais, un peu comme à l'Ecole des Fans, mais il n'y avait pas matière à critique. C'était le Sun Rush, avec l'apparition ds pixels, et autres trucs moches en 2D. Nous, on était dingue.
 

Une bonne nouvelle

Et voila qu'on nous présente Sim City 4 à l'E3. Ouais, l'E3 c'est pourri, c'est plein de gros types en costard 3 pièces, qui viennent pour signer des contrats, se faire du fric, etc... C'est 'achement materiel, alors que nous on était grave profond dans notre délire. Heureusement, il y avait le stand de Maxis. Malheureusement, la majoriti de cette zone de nostalgie était occupée par les Sims et compagnie. Heureusement, Sim City 4 a permi à un groupe de rescapés de tenir le blocus jusqu'à la fin du salon. On s'est baricadé de boites de Warcraft 2 et autres Doom. Ouais trop dingue. On était dedans bien sûr. On s'est battu aux cotés de vieux de 40 piges, barbus et qui sentaient un peu de la gueule. Ouais, c'est là qu'on s'est dit que... la nostagie, c'était sympa, mais qu'il fallait parfois savoir évoluer. Quitte à perdre un peu de l'aspect antiquité.
 

De la trouadé bien propre

Heureusement, dans la bousculade, on a piqué le CD exlu totale mondiale de Sim City 4. Un truc qui vaut des millions paraît. On l'aurait divulgé sur le Net, on aurait fait mourir les développeurs même. Bon, on ne l'a pas fait, on a surtout essayé de voir les évolutions, parce que on est des martyrs, et que notre vie est dévouée à vous, lecteurs. Première constation, Sim City 4 (et non pas 4000, ça fait trop ringard... avouez, "4", déjà, ça le fait moyen) sera en 3D. Un truc tout beau tout propre. Bon, estétiquement, ça se rapproche du 3e opus, même si les animations seront sûrement bien bien plus nombreuses. Si vous avez l'impression que le moteur graphique a subi une énorme révloution, faîtes gaffe, il ne faut pas mélanger les screens du jeu, et les artworks (bien plus beaux, et qui vont en appater plus d'un). Souvenez vous, Les Sims : En Vacances. Sur toutes les pubs, on voyait une famille faire du beach volley. Ouaw, ils étaient drôlement bien modélisés dîtes donc. Tomate a même dit "ouaw, c'est drôlement plus beau (il parle mal la France tomate)". Enfin bref, c'était un artworks rien de plus. Des images du jeu retapées sous Photoshop en gros. Pour revenir à Sim City 4, il ne sera pas révolutionnaire par rapport à Sim City 3000 au niveau graphique. La vérité est ailleurs (ah souvenir souvenir des bonnes vieilles séries des années 70...).
 

Gestion, tu es le poumon défaillant de ma vie

Ce qui nous attachait tellement à la série des Sim City, c'était bien sûr l'aspect Gestion. L'aspect "bon je coustruit un petit pont, un complexe sportif, et j'y vais. Mais non, chérie il n'est pas tard! Allez hop... Bon, 6h du mat' quand même". Ca, les développeurs s'en sont souvenus. Ils nous prévoient une populace bien plus active, et bien plus réceptive à vos actions. On aura plus l'impression d'avoir trimé 3h pour augmenter le débit d'eau chaude, pour finalement constater que tout le monde s'en fout. Sympa les développeurs. Grosse innovation aussi, l'apparition d'une conccurence. On pourra piquer des habitants aux villes périphériques, voire paticiper à des concours (déchets nucléaires, pollution, etc...). Tout ça me rapelle Theme Park de Bulfrog. (...) Ah, Theme Park... Ses petites sandwicheries, et le célèbre coup du frîtes salées bon marché=> boissons très cher. Et dire que j'ai connu ce jeu sur PSX chez un pote. D'ailleurs je disais Playstation, parce que la PSX, je croyais que c'était la Super Nes, ou un truc comme ça... Ouais le bon temps quoi... Je devais être au CM2, ou une connerie dans le style... Humm... Ouais Sim City donc.
 

Un peu de sadisme dans un monde de brutes

Bon, les développeurs se sont aussi rapellés que ce qu'on aimé bien, passé les 30 premières heures d'apprentissage, c'était l'aspect sadique. Entourer une petite maisonette d'usines nucléaire et de dépotoire, voila quelque chose d'original. Ca me rapelle Dungeon Kepper ça... Ouais, je l'ai terminé en une semaine ce jeu, mais qu'est ce que c'était bon... Toujours de Bulfrog d'ailleurs. Chez Maxis, ils ont donc augmenté cette aspect "sadique jusqu'aux ongles", et on pourra désormais balancer nos petits sims dans cet univers qui semble si gentil si beau. Ouais, ils vont morfler nos Sims. Ouais, ils auraient mieux fait de partir en vacances plus tard nos Sims...
 

Article rédigé par Rick28 , le

Sim City 4 sera au moins à l'égal du troisième opus. S'il ne révolutionne pas spécialement, il fera évoluer la série dans le bon sens. Au moins, on pourra s'amuser avec ses Sims...

Commentaires