Test : South Park Rally

South Park Rally - PC

Genre : Course/Action

Date de sortie : Janvier 2000

Genre
Course/Action
Date de sortie
Janvier 2000 - France
Développé par
Tantalus Media Pty Ltd.
Edité par
Acclaim Entertainment
Disponible sur
PC

Pratiquement personne n'avait aimé South Park, du moins à la rédac'. Le jeu n'était pas beau, inintéressant et avec des concurrents à la hauteur d'Half-Life, le pauvre jeu ne faisait pas le poids... Voici que les développeurs s'essaient au jeu de course. Sera-t-il plus réussi ?

Ouh là !

Lorsqu'on commence comme ça, cela ne laisse rien présager de bon... Le jeu n'est pas vraiment joli, les menus assez marrants et l'intro fait assez pitié. On choisit son mode de jeu : Championnat, Course Normale, Multijoueurs (uniquement en réseau local), mais j'y reviendrait après. Prenons le championnat. On choisit son perso parmi tous les persos de South Park et ça commence. Si on n'est pas premier, on doit recommencer la dernière course et on a un crédit en moins. Si on perd tous ses crédits, on doit tout recommencer et impossible d'enregistrer (NDR : Aaargh !). Donc, on doit enchaîner les 14 courses en ne perdant que cinq fois au pire.

Mais en fait...

Quand on s'approche un peu plus du soft, on finit par le trouver bien sympa et attachant. Ce n'est certes pas très joli mais il faut avouer que le maniement est exemplaire, les bagnoles, les circuits et les règles du jeu variées.

Des règles du jeu variées ???

En fait, South Park Rally a réussi a changer les règles des courses pour rompre la monotonie. Ainsi, si le premier circuit est une course à checkpoint, il n'en va pas de même pour les autres circuits. Dans le second, par exemple, on doit prendre le trophée et enchaîner tous les checkpoints dans l'ordre. Si on touche un adversaire, ce dernier s'empare du trophée... Dans une autre course, on doit secourir dix poulets et les amener au comissariat, vous pouvez aussi recolter vingt œuf... Tout est permi.
Un point fort, aussi : vous pouvez, lors des courses normales, combiner une règle du jeu comme celle de la Saint Valentin avec un autre circuit que celui prévu pour le championnat, par exemple, si vous préférez les courses à checkpoints, vous pourrez courir sur les 14 circuits avec ce mode, cependant, il vous faudra déverrouiller ces derniers.

De plus...

Aussi, il y a plein de bonus. Ils sont stockés dans des cubes de couleur et vous aurez droit à trois bonus en même temps. Il y a par exemple le pêt qui vous fera aller plus vite, ou bien le chien qui empêchera à vos concurrents d'avancer. Je ne vous dévoile pas les autres bonus pour vous laisser la surprise...

Humour...

Dans ce jeu, il y a bien évidemment l'humour South Park comme je vous racontais tout à l'heure. Bon, je vais rien vous dire de plus, sinon, je vais tout gâcher. Je ne vous dirais quand même qu'une chose : il faut aimer South Park.

Pour les 7 à 77 ans

Comme cela est écrit sur la boîte de Lego Racers. Bon, rassurez-vous, le jeu ne conviendra pas aux plus jeunes, d'abord, derrière son look enfantin se cache un vrai jeu. En plus, c'est assez difficile mais tout de même pas très long. Une petite journée pour les 7 premiers circuits... Continuons les défauts : on ne peut pas enregistrer au championnat, ce n'est pas très beau et les collisions ne sont pas toujours bien gérées alors qu'elles sont fondammentales si vous voulez percuter les autres joueurs pour prendre leur slip par exemple...

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Ce jeu est bien divertissant, pas très cher et plaira à tous.

Points positifs

  • Varié
  • Bonus
  • Pas cher

Points négatifs

  • Pas très beau
  • Assez court
  • Il faut aimer l'humour South Park

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires