Preview : Max Payne 3

Max Payne 3 - PC

Genre : Bullet Time Shoot

Date de sortie : 01 juin 2012

Genre
Bullet Time Shoot
Date de sortie
01 juin 2012 - France
Développé par
Rockstar Vancouver
Edité par
Take Two Interactive
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans
 Grossièreté de langage
 Violence

Comme cela fait maintenant partie du cahier des charges de la plupart des gros titres, Max Payne aura lui aussi droit à son mode multijoueur. Petit point sur ce que celui-ci vous réserve d'ici deux semaines.

 
 
Mine de rien, du multijoueur dans Max Payne 3, c'est un petit peu curieux. Pour rappel, ce mec ralentit le temps pour ses ennemis, via le bullet-time. Comment intégrer ce genre de feature dans un mode multijoueur sans clairement embrouiller toute la map dès qu'il y a le moindre affrontement ? Il semble que Rockstar Games bossait sur le concept depuis les deux premiers titres mais n'avait pas été vraiment satisfait jusqu'au troisième opus. Là, on tient quelque chose. Après quelques parties, dont la majeure partie se sont jouées à 4 contre 4 (sachant que le multi peut accueillir jusque 16 joueurs simultanément), voici ce que nous avons retenu.
 

La vérité tu me fais de la Payne

Concernant le gameplay tout d'abord, et surtout le bullet-time. Rockstar Games a résolu la problématique en proposant aux joueurs de ne pouvoir l'enclencher que sur leur champ de vision. Dans la pratique, qu'est-ce que cela donne ? Vous voyez des ennemis en face de vous, vous enclenchez votre bullet-time afin de vous donner plus de temps pour les descendre et tous ceux pris dans votre champ de vision sont ralentis. Si vous êtes dans la peau de la victime, vous cherchez par tous les moyens à sortir du regard de votre adversaire bien sûr, par exemple en vous jetant à plat ventre dans la boue derrière un parpain. Le bullet-time est sympathique dans sa pratique mais ne fait pas vraiment l'essence du multi de Max Payne 3, ce sont plutôt la somme de petites options sympathiques qui semblent faire son charme. Gageons que l'inclure dans un mode multi, d'une manière ou d'une autre, est déjà un bel exploit en soit.
 
 
En réalité, le bullet-time est une des nombreuses features intégrées, nommée "Bursts". Le burst est une capacité spéciale que possède votre personnage, et qui peut évoluer en fonction du niveau de celui-ci. Car l'XP, ainsi que l'argent, font partie des fonctions importantes du multi de Max Payne 3. Accumuler de l'argent permet, traditionnellement, de se fournir de meilleures armes et équipements et aussi de débloquer certains bursts. Mais toutefois, plus vous êtes équipés, plus vous pesez lourd et cela se ressent sur vos déplacements. C'est un choix à faire, rapidité ou puissance de feu. De plus, pas mal d'items viendront parfaire, mais aussi alourdir, vos équipements. On y trouve des gilets par-balle, des casques, mais aussi des masques à gaz (ces derniers vont très bien avec les grenades à gaz dont vous pouvez vous équiper) et pas mal d'autresMais revenons à nos fameux bursts. Ceux-ci sont nombreux et évoluent en fonction de votre expérience. Prenons par exemple le "Trigger Happy", son premier level vous offre des munitions perforantes pendant 20 secondes, alors que son troisième niveau vous gratifie d'un grenade launcher avec munitions supplémentaires. "Big Dog" boostera votre santé au level 1, mais boostera celle de toute l'équipe au level 3. Lors des guerres de gang, un burst s'est particulièrement fait remarquer, la paranoïa. Celui-ci fout littéralement le bordel puisque vos alliés apparaissent comme des ennemis et tout le monde se tire dessus avant d'avoir eu la moindre chance de se présenter.
 

Ol del Passos

Fouiller les corps est important dans Max Payne 3, même si cela signifie parfois se faire tristement shooter dans le dos par un opportuniste salopard d'un obscur cartel colombien. Sur les cadavres, vous pouvez récolter des munitions, des armes, des Payne Killers (drogue préférée de Max Payne) vous permettant de remonter votre vie en plein combat, mais aussi et surtout de l'adrénaline. Votre jauge d'adrénaline monte lorsque vous tuez ou même touchez un adversaire et lorsque vous fouillez un cadavre. Cette jauge permet, à terme, de déclencher vos capacités spéciales. Le personnage bien paré, blindé de bonus et ames, passons au contenu du multi en lui-même. Simple mais efficace, le mode Team Deathmatch proposait de s'étriper, chacun pour soit ou en équipe. Les maps proposées étaient un dépôt de bus, deux différents types de favellas et enfin des docks. Celles-ci sont semble plutôt bien fichues, tout d'abord parce qu'à 8 joueurs, nous n'avons jamais vraiment peinés à se trouver et les rencontres étaient donc très fréquentes, offrant au multi un rythme soutenu. De plus, les maps sont intelligemment pensées afin de permettre un petit peu à tout le monde d'en profiter. De petites rues étroites pour les bourrins, des points d'observations stratégiquement disposés pour les planqués, quelques grands espaces pour les gunfights à plusieurs.
 
 
Autre type de jeu essayé, le mode "Payne Killer". Max et son ami Passos doivent tenir tête à tous les autres joueurs. Ils bénéficient de quelques bonus, comme des painkillers, un arsenal plus étoffé et le bullet-time. Lorsqu'un joueur tue Passos ou Max, il l'incarne tout de suite après. Mais comme il est fréquent dans la pratique de s'acharner à plusieurs sur les deux larrons, le joueur ayant causé le plus de dégâts incarnera Max ou Passos. Enfin, il y a le mode Guerre des Gangs. De loin le mode le plus sympathique, il consiste en un mix aléatoire de plusieurs épreuves. Protections de VIP, prises de territoires, CTMDD (Capture The Mallette De Drogue), placements de bombes, les épreuves étaient diversifiées et toutes relativement sympathiques. La cinquième et dernière manche est un team deathmatch classique, à la différence près que les vies dont vous disposez au départ dépendent de vos performances lors des manches précédentes.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Une jolie surprise en perspective que le mode multijoueur de Max Payne 3. Celui-ci ne semble pas être un énième mode multi concocté à la va-vite "parce qu'il faut faire du multiojueur aujourd'hui c'est un impératif économique tu ne te rends pas compte pauvre fou". Des tas de bonnes idées et au final une session de jeu laissant une très bonne impression. Sentiments à confirmer lors de la sortie du jeu, le 15 mai.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

35 ans | Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires