Preview : Company Of Heroes

Company Of Heroes - PC

Genre : Stratégie

Date de sortie : 29 septembre 2006

C'est aujourd'hui le tour de Company of Heroes de s'accrocher aux mamelles dorées de cette éternelle vache à lait qu'est la seconde guerre mondiale. Mais cette fois-ci, Relic Entertainment est aux commandes, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça change la donne !

 
 
Company of Heroes est un jeu de stratégie en temps réel développé par Relic Entertainment. Warhammer 40.000 : Dawn of War , Homeworld et Homeworld 2 sont quelques unes de leurs créations phares. Tandis que l'un est considéré comme une référence, l'autre a su apporter son lot de changements et a su conquérir bien des gens. Expérimentée, innovante et diablement efficace, l'équipe de Relic sait y faire en matière de jeux de stratégie en temps réel. En effet, beaucoup de ces titres qui ont écrit les lettres de noblesse du fameux studio américain étaient des RTS reconnus un peu partout autour du monde et qui font aujourd'hui encore leur fierté.
 

Un contexte classique

Company of Heroes nous propose de revivre les tumultueuses aventures de la Able Company. L'action se déroule temporellement du débarquement du 6 juin jusqu'à l'opération de Chambois en août 1944, ce qui ne couvre qu'une petite partie du conflit de la seconde guerre mondiale. Le jeu propose au total 15 missions différentes, celles-ci se déroulent d'Omaha Beach à St Lo en passant également par Carentan, Cherbourg, Montebourg, Vierville et même Outry. Malgré les chiffres pouvant paraître un peu maigrichons, le jeu possède une durée de vie plus que convenable qui se situe dans la moyenne très appréciée des jeux du genre. Le mode solo scénarisé est d'ailleurs renforcé par un mode multijoueur très bon et qui constitue à lui tout seul un attrait de plus au soft. Ces deux modes de jeu distincts sont tous deux très complets.
La campagne solo est très cohérente, parsemée de cinématiques bien réalisées sans jamais en faire de trop. Les différentes missions permettent de vivre toutes les situations possibles et imaginables. Cela comprend la capture puis la défense de points, la défenses de ponts, la destruction massive d'unités ennemies, la destruction de bâtiments ennemis, des embuscades en tous genres ou même l'encerclement de camps ennemis, et d'autres encore.
 

Company of Warhammer Heroes ?

Le gameplay de CoH possède quelques points communs avec le précédent hit des studios de développement de Relic , j'ai nommé Warhammer 40.000 : Dawn of War . En effet, capturer et sécuriser des points est absolument capital. Capturer ces points vous confère ce que l'on peut appeler de la main d'oeuvre utilisée aussi bien pour la construction de bâtiments que pour la construction d'unités. Ce qui était le cas dans le précédent jeu des studios. En parlant d'unités, il n'est malheureusement possible de contrôler que des unités à pieds, tel que des mortiers, des snipers, des mitrailleurs, et quelques blindés. Il vous faudra donc renoncer aux combats navales et aériens. Vous pourrez en avançant un peu plus dans le jeu créer des unités tels que des parachutistes ou même des rangers. De par le choix de vos unités, vous pourrez élaborer différentes tactiques plus ou moins efficaces selon les ennemis. Le fuel qui permet d'alimenter les unités blindées en carburant s'obtient également en capturant et en sécurisant des points, encore un point existant dans Warhammer 40.000 : Dawn of War . De la même façon que le fuel et la main d'oeuvre, les munitions nécessaires au commandant s'acquièrent en contrôlant les bases. Les commandants ne sont disponibles qu'en mode multijoueur, nous en reparlerons un peu plus tard.
Une similitude de plus :elle concerne la gestion des unités. Vous ne gérerez pas votre infanterie unité par unité mais bel et bien par groupe en imposant des actions à tout une troupe. On peut associer cette organisation des troupes à des divisions et des pelotons. Si l'une des unités de votre escouade meurt, il vous sera possible de la remplacer mais uniquement à proximité de votre quartier général ou d'un Half-Track qui a pour rôle la distribution et la répartition de vos troupes sur le terrain.
 

La compagnie des héros contre l'Axe

Les commandants dont je vous parlais un peu plus haut sont une possibilité uniquement accessible en mode multijoueur, développons un peu leur rôle. Les commandants ne sont pas des unités mais plutôt une façon de jouer que vous devrez choisir en attribuant des points obtenus en fonction du temps passé sur le champ de bataille. Ces points peuvent être attribués soit en infanterie, dans l'aéroporté ou sur un commandant axé sur les blindés. Bien entendu, en fonction de vos choix s'offriront à vous plusieurs possibilités auxquelles vous n'auriez pas accès en ayant choisi un autre placement de points. Le mode multijoueur, contrairement au mode solo scénarisé vous permet de prendre le contrôle de l'armée de l'Axe. La possibilité de jouer deux camps totalement opposés ouvre la porte à diverses stratégies. Et oui, le développement et la façon de jouer dans l'Axe est quelque chose de totalement différent comparé aux Alliés. Par exemple, prenez les commandants de l'Axe : ils diffèrent grandement de ceux des Sammy. Vous pourrez ainsi adopter une tactique défensive ou une doctrine de terreur. Miser sur la doctrine de terreur vous donnera accès à des bonus de moral aux troupes ou vous permettra même d'accéder aux redoutables chars tigres et ensuite aux terribles fusées V1. De retour aux côtés des Alliés, attribuer des points en aéroporté vous donnera l'opportunité de bombarder et de créer des unités de parachutistes tandis que miser sur l'infanterie vous permettra l'accès au tir d'artillerie. Il est également à noter qu'en multijoueur, il vous faudra défendre tous les points que vous contrôlez. En effet, vos bases doivent former une ligne continue, je m'explique. Si une des bases reliée à votre quartier général est prise alors toutes celles comprises en dehors de la ligne toujours formée par les différents points que vous occupez ne vous rapporteront plus de munitions, de fuel ni de main d'oeuvre. Pour simplifier le schéma, la ligne de vos bases doit être contiguë ce qui aura pour conséquence de ne pas devoir se battre uniquement sur le front mais nécessitera également une défense permanente sur tous les points que vous avez conquis. Cela rajoute un autre grand facteur qui influera sur votre victoire ou non.
 

Visuellement parlant

Company of Heroes est fort d'une apparence visuelle vraiment très soignée. Les décors dans lesquels on évolue sont variés et d'une qualité époustouflante. Les animations sont très fluides, détaillées et précises. Les différents évènements ne nous prennent jamais au dépourvu grâce à un aspect général très précis, on comprend ce qui se passe autour de nous. Le physique du jeu est innovant, les structures destructibles du jeu sont étonnantes. Les effets d'explosions sont impressionnants de réalisme, tout comme les détails avec lesquels ont été créées les unités, qu'elles soient blindées ou à pieds. Il en est de même pour les bâtiments que vous construisez dans votre base. Le jeu innove dans le domaine graphique des RTS et comme dit un tout petit peu plus haut, cela bénéficie grandement au gameplay du jeu en général.
 

Article rédigé par Vikiz , le

Un énième jeu qui prend place lors de la seconde guerre mondiale mais qui surprend très agréablement. Des graphismes très agréables et soignés qui contribuent grandement au plaisir de jeu. Mais aussi un gameplay peaufiné et bien pensé, un mode multijoueur qui permet tous types de situations. Et comme promis une action en continu qui vous tient en haleine d'un bout à l'autre des missions, une durée de vie conséquente...la liste exhaustive des qualités du soft serait trop longue. Malheureusement, quelques points négatifs sont à déplorer comme la faible diversité d'unités et l'absence de combats navales et aériens. Malgré tout, le soft édité par THQ est vraiment très prometteur. Rendez-vous le 29 septembre exclusivement sur PC pour la sortie de Company of Heroes ou peut-être un peu plus tôt sur la bêta.

Commentaires

Jeux similaires