Preview : Warhammer : Mark of Chaos

Warhammer : Mark of Chaos - PC

Genre : STR

Date de sortie : 01 décembre 2006

La licence Warhammer est sans conteste une des plus en vogue à l’heure actuelle, avec l’extension de Dawn of War (Relic), le prochain MMORPG Warhammer Online (Mythic) et bien entendu Warhammer mark of chaos de Black Hole Entertainement. Ce dernier se devrait d’être le titre phare de cette fin d’année 2006 dans le monde de la stratégie en temps réel. Black Hole Entertainement semble nous convertir au fil du temps aux forces du Chaos. Entendez-vous son appel ?

 
 
La société américaine Black Hole rentrait en 2005 dans la cour des grands avec Armies of Exigo. Un jeu sans prétention mais dans l’ensemble de bonne facture pour une première réalisation. Décidemment, l’équipe de développement affectionne le monde Heroic&Fantasy et ainsi on y restera avec joie, cela nous changera des RTS sur la seconde guerre mondiale et autres conflits réalistes. Place donc à la richesse et la puissance du background de Warhammer.
 

Un background fidèle

Warhammer Marks of Chaos respectera parfaitement l’histoire, on retrouvera ainsi nos factions préférées dans cet opus. La guerre fera rage entre les troupes de l’alliance (les Hauts Elfes et les Impériaux) et les forces obscures (Force du Chaos et les Skavens dits les hommes rats). Chaque faction possédant ses forces et faiblesses à l’instar du célèbre jeu de plateau. Tous les styles de jeu trouveront leur bonheur. Les joueurs préférant les combats à distance et la magie opteront pour les Hauts Elfes, quant aux bourrins traditionnels, un bon Chaos leur suffira allégrement. Les fans seront aux anges en voyant l’étape de création de votre armée. L’équipe a fourni un travail de qualité à ce niveau : on pourra personnaliser chacune des unités des pieds à la tête en prenant soin de choisir un emblème et des couleurs uniques. Un coté bien imité au jeu de plateau où la plupart des aficionados passent la majeure partie de leur temps à peindre leurs figurines. Le background ne fait pas tout sans un gameplay bien orchestré et Black Hole, de ce côté, semble d’humeur ingénieuse.
 

Un gameplay qui à son charme

Le gameplay, fortement inspiré d’un Medieval Total War, nous proposera de rentrer dans l’action immédiatement. Il faudra contrôler des territoires à l’aide de nos troupes disponibles qui seront au fil de la campagne de plus en plus variées. Comme vous l’aurez compris, pas de construction de base ni autre mécanisme habituel de RTS, ici les territoires en votre possession vous assureront de nouvelles ressources ou matériaux pour étoffer votre armée. Le déplacement de vos unités se fait par escouade en cliquant sur leur bannière respective avec le choix de spécifier un type de formation pour chacune d’entres elles. L’aspect stratégique est de haute importance dans cet opus, car vos unités augmenteront en grade au fil des missions victorieuses et il vous faudra sans conteste les préserver du mieux possible. Autre point important pris en compte, la gestion du moral de vos troupes ainsi que leur état physique pourront dans certaines situations jouer en votre défaveur. Laisser une escouade de base contre un héros surpuissant, la mettra en déroute sans mal. Sur les champs de batailles, l’ambiance est très prenante et l’utilisation du décor ajoute un côté immersif bien sympathique. On pourra par exemple cacher ses hommes dans une maison pour bénéficier d’un bonus de défense. Un système de pause est aussi de la partie vous permettant de tout replanifier en plein combat, cela devrait en sauver certains lors de situation trop critique pendant une mission. Black Hole nous propose un véritable défi ou la victoire doit être franche mais pas à n’importe quel prix.
 

Le plus beau de tous les héros

Dans Warhammer Marks of Chaos, les héros jouables auront une place conséquente sur le champ de bataille. Comme un véritable RPG, votre champion évoluera durant les missions en gagnant des points de compétences à répartir en trois arbres bien distincts (duel, combat et commandement). En parlant de la compétence duel, il vous sera possible de prendre en duel un héros ennemi, le jeu se concentrant alors uniquement sur les 2 héros pour une merveilleuse étreinte énergique. On retrouve ce système aussi dans les Dynasty Warriors pour les connaisseurs. A la fin du duel si vous sortez victorieux, vous pourrez bien entendu récupérer l’équipement du vaincu. La fine gestion de votre héros sera primordiale afin de le rendre complètement bestial au fur à mesure de vos victoires. Il y aura en tout 4 héros disponibles pour chaque faction, ce qui nous laisse une bonne marge de gameplay différent.
 

Une réalisation à la hauteur d’une licence

Pour tous les fans du monde de Warhammer Mark of Chaos, la réalisation se devait d’être irréprochable pour séduire tout ce beau monde. La qualité des vidéos est saisissante voire bouleversante, un niveau technique au-delà de ce que l’on peut voir dans les jeux actuels. Il faut dire que l’ambiance sonore y est pour beaucoup et le background est peut être tellement attachant que voir une vidéo des chevaliers de l'Empire tellement bien modélisés criant « For The Empire », on en verse forcement une chaude larme. Ingame c’est du même niveau, les animations des troupes sont très fluides, tous les décors sont destructibles, les unités volent sous les impacts, l’aspect de guerre sanguinaire et massive est omniprésent. La version testée ne nous permettait pas de voir énormément d’unités à l’écran mais l’équipe de développement annonce que le moteur a de la ressource, pour les configs PC actuels, permettant d’afficher pas moins de 500 unités en toute fluidité. Pour le moment la joie se fait discrète puisque la version testée est à la limite du jouable mais cela devrait être corrigé sans mal d'après les développeurs. Le PC du pauvre risque de gémir, espèrant que quelques derniers coups de reins de Black Hole puisse le rendre jouable sur des configs honnêtes. Un moteur graphique et physique à la hauteur d’un bon gameplay, le peuple le voulait et Black Hole l’a tout simplement fait.
 

Article rédigé par Dtox , le

Un jeu qui sans aucun doute possède déjà tous les ingrédients pour confirmer un hit en puissance dès sa sortie. Pour l’instant, le mode multijoueurs reste dans la zone d’ombre, le test nous permettra d’en parler plus longuement prochainement.

Commentaires