Preview : Virtua Tennis

Virtua Tennis - PC

Genre : Tennis

Date de sortie : Avril 2002

Genre
Tennis
Date de sortie
Avril 2002 - France
Développé par
Hitmaker
Edité par
Empire Interactive
Disponible sur
PC

Sorti il y a 2 ans sur Dreamcast, Virtua Tennis arrive le mois prochain sur PC. La version du titre est pour l'instant loin d'être finalisée, et même s'il leur reste un mois, on croise tout de même les doigts pour que le jeu ne passe pas à côté du plaisir qu'il a offert aux (heureux) possesseurs de la DC.

 
 
Virtua Tennis propose un grand nombre de challenges. Le plus connu est de loin le mode World Circuit vous permettant de prendre le contrôle d'un des 8 joueurs sous license du jeu. Entre autres, vous pourrez donc prendre possession de Moya, Courrier, Kafelnikov, Pioline, Johansson, Henman, Haas... Entre entraînements assez loufoques (parties de Bowling pour s'entrainer au service, dégommage de "lanceurs de balles automatiques", etc.), et des matchs simples et doubles sur 4 surfaces, rien que ce mode vous offre déjà pour environ 15 heures de jeu. Sachez d'ailleurs que chaque match et entraînement est, une fois terminé, élevé d'un niveau. Ainsi; vous renconterez des adversaires de niveau 1 et 2 le plus couramment pour finalement vous frotter à Courrier au niveau 3, et aux boss du jeu, j'ai nommé King et Master (un double et un simple de niveau 4). Chaque match vous fera gagner de l'argent selon le niveau de l'adversaire et la specialité locale (smatch, service, lob, filet...), et des boutiques apparaîtront sur la carte pour vous permettre de débloquer 8 nouveaux personnages, 30 nouvelles tenues, et un pote pour faire les matchs de double. En terminant (enfin !) le mode World Tour, vous serez proclamé joueur Numéro 1 mondial (pour flatter votre égo, rien de plus), et gagnerez le droit de jouer Master, le personnage le plus fort du jeu (c'est ce qu'on appelle un bonus).
 

Arcade

Arcade vous opposera pendant 4 matchs à des adversaires de force croissante. Si les 3 premiers s'enquilleront assez facilement, préparez vous à morfler pour atteindre le sommet. Si vous y parvenez sans perdre un jeu, King, le second boss du jeu, vous rencontrera dans un match à mort. Grande sueurs en perspective, étant donné que le bougre s'approprie le service et qu'il joue comme un Dieu. Mais si la victoire est au bout de cette crispation, c'est le deuxième boss du jeu que vous débloquerez. En trouvant tous les bonus du titre, vous vous retrouvez finalement avec pas moins de 18 persos, 8 courts, 30 tenues, et une dizaine de tenues loufoques si vous parvenez à terminer les entrainements dans des délais impossibles (tenue de girafe, de pompier...).
 

La maniabilité, le multi

Le moment est venu de faire une partie avec un pote pour lui montrer vos talents. Et là, surprise, le jeu est tellement facile à prendre en main (2 boutons en tout et pour tout, en plus de la croix), qu'il arrive quasiment à votre niveau en 10 minutes. Il vous reste le double à faire, pour utiliser ses talents à vos fins personnelles, et là, tout revient dans l'ordre. Le jeu se base sur une maniabilité parfaite, simpliste à l'extrême, mais l'experience ne se fera pas de ce côté. En fait, l'IA de chaque joueur est différente. En rencontrant Courrier et Kafelnikov, vous saurez tout de suite que le premier adore les lignes tandis que le second préfère les croisés. De même, rencontrer Henman sur gazon ou Haas sur Carpet ne sera pas de tout repos. C'est à ce moment que vous prendrez votre pied en critiquant le jeu de votre camarade, qui n'arrive pas à anticiper, et la partie finit généralement en STR où vous ammoncelez les "changement de côté", et autre "recule, il aime lober". C'est en gros le trip absolu, ce qui a fait d'ailleur de Virtua Tennis le meilleur jeu du genre toute console (et PC) confondues.

Les gros défauts de la bêta

La version n'en est pour l'instant qu'à des balbutiements, alors que le jeu devrait sortir le mois prochain. Le jeu permet bien de monter jusqu'en 1280, mais l'aspect technique est loin d'être irréprochable. Sur un PIII 500 TnT 2, le jeu descendait sous les 15fps, et les services tournaient au ralenti. Pire, les animations faciales des persos sont les même que ceux de la DC, et sur PC, ça fait bien moins envie. On retrouve donc les trous en plein milieu du visage, et des yeux totalement caché par une espèce de thorus supra orbital. Pourtant tout le monde sait que même si l' Homo Abilis (-2 Ma à -1,5 Ma) en avait bien, cela fait longtemps (en fait l'Homo Erectus), que ces loufoqueries ont disparu.

Au final

Un jeu mythique que l'on peut terminer 2 fois sans s'ennuyer, un mode 2 joueurs trippant, et un portage qui frise pour l'instant le ridicule. En esperant que HitMaker arrange tout ça rapidement parce que sinon, va y avoir des échaufourrées. On ne peut pas faire perdre autant de qualité à un jeu de cette façon, c'est indécent. Et quand on sait que Crazy Taxi devrait suivre le même chemin, on préfère ne pas penser aux incapacités des programmeurs. Fermons les yeux là-dessus, on verra bien le mois prochain.

Article rédigé par Rick28 , le

Virtua Tennis a l'air pas mal, mais son adaptation de la Dreamcast semble porter préjudice au jeu. Espérons que mes prévisions soient erronnées...

Commentaires