Test : Devil May Cry 3 : Dante's Awakening Special Edition

Devil May Cry 3 : Dante's Awakening Special Edition - PC

Genre : Action démoniaque

Date de sortie : 19 juin 2006

Genre
Action démoniaque
Date de sortie
19 juin 2006 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PC, PS2
Parfois appelé
DMC 3 SE
Modes de distribution
Boutique
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans
 Violence

Ca fait maintenant plus d'un an que la version Playstation 2 de DMC3 est sortie et on s’est régalé à jouer à ce nouveau volet de Capcom. Mais, une version PC était également prévue pour cette année et c’est désormais chose faite depuis le mois dernier. DMC 3 Special Edition est sorti sur PC en juillet et on n’en a pas réellement entendu parler. Alors, du nouveau ?

 
 
Franchement, je ne sais pas vous mais moi à chaque fois que je joue avec Dante j’essaie de faire des trucs de fous. Genre je rebondis sur le mur et je tire avec Ebony & Ivory (vous savez les deux guns fétiches de Dante) pendant que je suis suspendu dans les airs durant une bonne vingtaine de secondes. Lorsque je sens que je vais finir par tomber, je sors ma valeureuse épée et paf, dans les dents des vilains méchants. C’est sympa et ça mange pas de pain, comme dirait l’autre.
 

Dante : Ridé avant l’âge

J’étais super excité à l’annonce de Capcom sur un portage de DMC3 sur PC. Capcom ne peut pas se permettre de rater un portage d’un tel titre, me suis-je murmuré en allant aux toilettes, la main à la braguette prête à dégainer le reste de mon coca que mon métabolisme n’a pas réussi à digérer. Mais non, ils ne peuvent pas se le permette, me suis-je répété silencieusement. Tout content de cette nouvelle j’ai décidé de me refaire une partie du même jeu mais sur console cette fois, en attendant la version PC. Une fois le jeu entre mes mains, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai lancé le jeu prêt à me faire une bonne petite partie. Bon, j’attends. 800x600 par défaut, non mais c’est limite choquant, quoi. Je remets une qualité à peu près convenable et décide enfin de lancer ma partie. Mais j’avais oublié de configurer mes touches, et comme j’avais envie de jouer avec un pad, j’ai essayé de configurer ma manette en restant fidèle aux touches console. Mais je me suis vite rendu compte qu’il était impossible de configurer les touches directionnelles. Impossible aussi d’attribuer des touches correctes, ou alors je n’ai pas compris comment ça marchait. Bon, je finis tant bien que mal à configurer les touches et je me décide de lancer enfin ma partie. Après la petite scène d’intro rigolote, on se met dans la peau de Dante, et là c’est franchement pas bandant du tout. Je n’arrive pas à avancer correctement. Non seulement il faut se diriger avec le stick droit (ce qui me pose déjà un énorme souci), mais il faut en plus appuyer le stick a droite pour espérer d’aller en haut de l’écran. Juste une question, quelqu’un a bossé sur ce jeu ?
Après un rapide tour chez mon ami google, j’ai remarqué que je n’étais pas le seul qui hurlais au secours (mes voisins se sont plaint d’ailleurs). Mais déjà, quelques astuces pointent le bout de leur nez, en attendant un éventuel patch. Il faut télécharger un logiciel du nom de « Joy 2 Key » et attribuer les touches qu’on souhaite et le laisser sur la barre de tâche. Et là, miracle ! Ca a l’air de marcher. Je bouge avec mon stick gauche, et comme je le veux. Par contre, j’ai encore quelques soucis avec les autres touches, mais je pense que ça va s’arranger en jouant.
 

Pif paf, c’est super chiant !

Et on reprend la même sauce. Au niveau de l’histoire, rien n’a changé par rapport à la version PS2. On se situe avant le premier volet de la série, là où Dante est encore jeune et naïf et très rigolo. Dans cette histoire, nous avons quatre personnages principaux à savoir Dante, son frère Vergil, Arkham le bras droit de Vergil et sa fille Lady qui est un peu contre tout le monde et fait la rebelle en moto et avec bazooka à la main. Alors qu’est-ce qu’il y a de plus dans cette nouvelle version ? La possibilité de contrôler Vergil et d’en savoir un peu plus sur sa vie et sur le pourquoi il déteste son frère au point de réveiller le monde démoniaque. Arkham quant à lui est toujours aussi inutile que sa fille, dans ce volet. On aurait pu croire que Capcom aurait amélioré son scénario en leur donnant un rôle plus important pour cette version PC, mais que nenni, il n’en sera rien. Cela dit, l’histoire qui lie Vergil et Dante est tout de même passionnante et relève un peu le niveau du vide monumental qu’a connu Devil May Cry 2.
 

T’as une feuille de salade coincée entre les… Dante

En ce qui concerne la jouabilité, DMC3 reste un très bon beat’em all. Et il est très jouissif de diriger Dante et de jongler entre les armes à feu et les épées. Les démons ne résistent pas longtemps à cette salve et même les boss, qui peuvent être très bons, comme très mauvais. En combattant les boss, vous obtenez leurs armes, ou quelque chose qui appartient à leur élément. Vous pouvez également trouver d’autres armes en vous baladant dans les niveaux, ce qui vous donnera un arsenal complet pour terminer le jeu en toute sérénité, même si personnellement j’ai trouvé le boss de fin bien ridicule, m’enfin ce n’est à moi, journaliste, de divulguer ce genre d’information. Ca ne me regarde pas. Si vous aimez tout débloquer dans un jeu, alors je vous conseille vivement de vous attarder sur les orbes, qui vous permettront de débloquer tout un tas de trucs alléchants tels que la puissance de vos armes, une barre de vie plus longue et j’en passe.
Cela dit, si vous trouvez le jeu difficile, vous pouvez bien entendu régler la difficulté de la partie en feuilletant le menu des options, sachant que si vous vous égarez dans une partie avec le mode « Very Hard », vous aurez la possibilité de débloquer les magnifiques cinématiques. Bon bien sûr, c’est pas grand-chose mais c’est toujours ça de pris quand on a rien de mieux à nous présenter.
 

Les Dante de la mer

J’ai beau avoir terminé le jeu (oui je sais, je suis maso) je n’ai pas vraiment saisi la modification du titre dans le jeu. « Special Edition ». En quoi est-ce bien une édition spéciale ? Juste parce qu’on peut contrôler cette tapette de Vergil ? Ou peut-être ce mode Bloody Palace où il faudra passer 9999 étages ? C’est plus chiant qu’autre chose, même si on possède des cristaux de téléportation. Non je suis désolé, ce jeu n’a rien de spécial. Je préfère jouer au jeu sur PS2 avec un pad qui marche, des graphismes acceptables pour une console alors que sur PC ça parait ridicule, même avec une plus grande résolution. Décidément, les gars de Capcom devraient se concentrer sur les consoles, c’est ce qu’ils font de mieux, en général.
 

Article rédigé par NKB , le

En plus de ne pas nous apporter un véritable plus sur notre PC, Capcom se permet de nous offrir un portage foiré où jouer avec le clavier est tout simplement impossible et configurer le pad prend des heures. Alors je n’ai qu’une chose à dire : vivement DMC 4 sur PS3 !

Points positifs

  • Découvrir Dante sur PC
  • L'histoire des deux frères

Points négatifs

  • Un portage foireux
  • Deux protagonistes inutiles
  • Pas de réel apport

Commentaires