Test : Zanzarah

Zanzarah - PC

Genre : Action/RPG

Date de sortie : Juin 2002

Genre
Action/RPG
Date de sortie
Juin 2002 - France
Développé par
Funatics Development
Edité par
THQ
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Zanzarah vous invite dans un monde féérique. Elfes noirs et fées se mélangent, pour donner un fond radicalement différent du l'atmosphère morose de Londres, d'où Amy provient.

 
 
A l'instar de Outcast ou de Morrowind, pour ne citer que les plus grands, Zanzarah vous propose une aventure marquante dans un univers sortant des sentiers battus. Mais si le monde est joli tout plein, et l'atmosphère différentes des habituels RPG à la D&D, le jeu souffre de quelques défauts qui ne lui permettent pas de se hisser au niveau des grands classiques du jeu.
 

Promo Londres/Zanzarah

Vous dirigez Amy, londonienne de son état, qui se retrouve transportée dans le monde de Zanzarah quelques instants après avoir terminé ses Nuggets. L'univers enchanté dans lequel elle vient d'arriver est corrompu par les elfes noirs, les vilains de l'histoire. Malheureusement, étant peu robuste de nature, Amy n'est pas capable de se débrouiller seule pour déverrouiller ces elfes. Elle devra donc parcourir le monde à la recherche de fées, qui pourront combattre les autres bébêtes ailées rencontrées en chemin, ainsi que les elfes ennemis. En passant dans les principales villes du monde, vous pourrez acheter ces fées chez des marchands spécialisés ou même, si vous avez une petite fortune personnelle, y acheter quelques sorts. Une fois votre petite armée montée, à vous les balades à travers les forêts et montagnes du monde. A la Pokemon, vous découvriez alors d'autres fées, que vous pourrez combattre. A victoire méritante, récompense méritée, et la fée ennemie passera dans votre camp. Le principe des pokémons est ici largement repris. Deux problèmes se posent tout de même. En premier, il faut savoir que battre une fée de haut niveau vous permettra de la posséder par la suite, mais cette dernière perdra la majorité de ses niveaux. C'est dur de voir son difficile labeur se faire récompenser par une pauvre fée niveau 10, alors que le combat a été de longue haleine. Le 2e problème est tout bête, c'est que vous rencontrerez souvent des fées seules ; il suffira alors de sélectionner votre combattante la plus puissante pour avoir le plus grand nombre de chances de l'emporter. Heureusement pour nous, quelques combats se feront face à des elfes noirs, qui posséderont eux aussi un groupe de plusieurs fées. Ces combats sont de loin les plus intéressants, et aiguiseront vos sens tactiques.
 

De simples fées?

Les fées de votre besace sont spécialisées. Une fois dans votre camp, vous pourrez leur faire apprendre des sorts : eau, feu, vent, ténèbre, etc. Un large panel est proposé, et les combats contre un autre groupe d'elfes se révèlent plus intéressants, surtout que l'on peut faire intervenir 5 fées dans un combat. Quelle est la puissance des fées adverses? Quel va être leur ordre d'apparition? Leurs sorts principaux? Leurs niveaux? Etc... Une fois de plus, il s'agit du principe des Pokémons repris pour un public plus mature.
 

Le design du monde

Si le jeu est assez agréable, et pas trop prise de tête, l'univers fait dans la même veine. Fleurs, fougères, fées enjouées, personnages rigolos et caricaturés, le monde se cible dès les premières secondes. En dehors de quelques combats accrochés, le jeu se mange sans faim. La musique gentillette, genre "j'aime la nature" montre bien que le jeu s'adresse à la famille ou au joueur de 12-13 ans. Ne vous y leurrez pas, il s'agit tout de même d'un jeu bien mieux réalisé que la centaine de titres catalogués "famille" que l'on peut trouver au fond des bacs.
 

Au final

Zanzarah est un jeu agréable à essayer. L'univers surtout, porte le jeu. Son aspect enjoué, guilleret, naturel et zen fait de Zanzarah un jeu à part, sans prise de tête. En revanche, sur le fond, il s'agit uniquement d'une espèce de resucée de Pokémon, revu pour les plus grands.

Article rédigé par Rick28 , le

Univers agréable et rafraîchissant, principe accrocheur. Il manque juste une profondeur de jeu plus importante, que ce soit pendant les combats que lors des phases d'exploration, pour faire de ce jeu un titre bien plus complet et prenant.

Points positifs

  • Univers graphique
  • Combats des fées
  • Evolution des fées (XP et sorts.)

Points négatifs

  • Combats répétitifs
  • Peu de NPC (et ce sont les même qui reviennent)
  • Peu d'objets
  • Pokémon-like tout bête

Commentaires