Preview : Command & Conquer 3 : Les Guerres du Tiberium

Command & Conquer 3 : Les Guerres du Tiberium - PC

Genre : Stratégie

Date de sortie : 19 mars 2007

Genre
Stratégie
Date de sortie
19 mars 2007 - France
Développé par
Electronic Arts
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC, Xbox 360
Parfois appelé
Command & Conquer 3 : Tiberium Wars, C&C 3, C&C, Command and conquer

Command and Conquer fut un des jeux fondateurs de la stratégie en temps réel. Créé il y a plus de 10 ans, la série s’apprête à refaire surface le 29 mars prochain. En effet mon cher Thierry, Electronics Arts, actuel propriétaire de la licence nous propose de retrouver le GDI et le NOD dans un nouvel épisode au doux nom de Command & Conquer : Tiberium Wars. C’est dans les années 90 que Westwood Studios avait créé cette série, dans le but de contrer un certains Warcraft. Enfin de retour, cette énième suite est plus attendu que jamais par les fans.

 
 
Des graphismes de haute volée, un gameplay nerveux et rapide, un scénario poussé (pour un STR), voilà ce qui avait accroché les joueurs à l’époque. Le très attendu Tiberium Wars débarque donc prochainement et autant vous dire tout de suite qu’il ne compte pas révolutionner le genre. En effet, son intention est plutôt de remettre le jeu au goût du jour avec la promesse d’une réalisation dite « nouvelle génération ». Si ce terme perd en crédibilité car il commence à être utilisé par tous les éditeurs lorsqu’ils parlent de leurs futurs soft (qu’il soit bien ou à chier d’ailleurs), Electronic Arts nous promet un jeu spectaculaire visuellement.
 

Mais l’histoire c’est quoi(feur) ?

Dans Command & Conquer, deux factions s’affrontent pour prendre le contrôle du tibérium, le GDI et le NOD. Le tibérium est un minerai extra-terrestre qui envahit petit à petit la Terre. En effet, il agit comme un parasite, il est capable de se reproduire et de s'étendre exponentiellement. La situation est critique car les zones sur lesquelles il se répand deviennent ensuite inhabitables et il se trouve qu’il recouvre déjà presque un tiers de la surface de la planète ! Le GDO (Coalition des plus puissantes nations du monde) et le NOD (sorte d’organisation terroriste) se livrent une bataille non seulement pour le contrôle du minerai, mais également pour le contrôle des terres encore habitables.
Dans Tiberium Wars, l’histoire se complexifie, vous arrivez en 2047 et une trêve existe depuis quelques années entre les deux factions. Alors que le GDI tente de trouver une solution pour repousser la contamination du minerai, le NOD va de son côté découvrir que le tibérium contient un pouvoir énergétique impensable… Voulant s’en servir pour asservir les humains, le NOD rompt la trêve et lance une terrible attaque contre la station orbitale du GDI. Cette attaque va littéralement déséquilibrer le rapport de force entre les deux factions. Totalement dépassé par les évènements, la situation devient plus que délicate pour le GDI qui est attaqué de tous les côtés. Pour finir, pendant que les hommes se font la guerre, une troisième faction venue tout droit de l’espace entre dans le champ de bataille, les aliens !
Avec cet épisode, Electronic Arts revient donc aux sources de la série en proposant une trame scénaristique qui suit directement celle des deux précédents opus (sans compter les déclinaisons Alerte rouge et Generals). Le scénario risque donc d’être un des points forts du jeu, surtout que comme dans les premiers épisodes, on aura droit à une narration de tout premier choix grâce à des cinématiques mettant en scène de véritables acteurs (et en HD svp).
 

Et le geymeplait ?

Loin de vouloir révolutionner le genre, Tiberium Wars se veut fidèle aux deux premiers volets. Le concept du jeu ne devrait pas vraiment évoluer. Electronic Arts reprend les éléments de base en proposant une interface fidèle à la série, sans amélioratiom, mais l'ensemble reste toujours aussi efficace. Cependant, cette volonté de retour aux sources n’a pas empêché l’arrivée de quelques améliorations des précédents défauts de la série, mais surtout, l’ajout de nouveautés pour pimenter le tout.
L’Intelligence Artificielle (le plus gros défaut de la série) a vraiment été améliorée dans cette épisode tout comme le pathfinding. De plus, en début de partie, on pourra choisir l’attitude que doit adopter l’ordinateur (défensive ou offensive) durant le jeu. Son IA changera en fonction de l’attitude choisie (établissement d’une armée ou rushs succesifs). Le mode multijoueur quand à lui permettra de s’affronter sur des parties allant jusqu’à huit joueurs simultanément, en LAN ou sur Internet. Le nombre de maps devrait en plus être assez élevé puisque la guerre à lieu sur tous les continents. Le jeu quant à lui promet d’être toujours aussi nerveux et excitant. De plus, il sera livré avec un éditeur de niveaux complet.
L’apparition d’une nouvelle faction reste de très loin la plus grosse nouveauté. Si jusqu’à présent on pouvait seulement contrôler des humains pour en tabasser d’autres, l’arrivé des aliens dans la bataille apporte du sang neuf au jeu. Peu d’informations sont disponibles sur cette nouvelle faction, son objectif principal étant de récupérer le tibérium qui c’est développé sur la Terre. On sait également que plusieurs unités aliens pourront se rassembler et former alors un super monstre. Avec l’arrivé de cette nouvelle faction, trois campagnes différentes (comportant dix missions chacune) seront proposées pour un total de trente missions. Les trois campagnes ne pourront être jouées que les unes à la suite des autres, leurs scénario sera le même, mais vu sous trois angles différents.
 

Graphiquement, ca envoi les steaks monsieur ?

Steak ou magret, tout y passe ! Effectivement, le jeu est tout simplement très beau. Les effets spéciaux sont spectaculaires, l’animation soignée, les effets de lumière bluffant et le zoom très puissant permet d’admirer les unités dans leurs moindre détail. Techniquement, Electronics Arts a pleinement profité du moteur graphique de Le Seigneur Des Anneaux : La Bataille Pour La Terre Du Milieu II (over boosté pour la peine). En clair, ce nouvel opus s’annonce magnifique.
 

Article rédigé par SKe , le

En revenant aux sources de la série, Electronic Arts tente un pari risqué mais judicieux à mon goût. Avec son gameplay atypique, une toute nouvelle IA, des graphismes à couper le souffle et assez de nouveautés pour attirer les fans, Command & Conquer 3 : Tiberium Wars s’annonce comme un des grands jeux de stratégie de ce début d’année !

Commentaires