Test : Birth of America

Birth of America - PC

Genre : Wargame

Date de sortie : Février 2006

Genre
Wargame
Date de sortie
Février 2006 - France
Développé par
Ageod
Edité par
Ageod
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Allez, tout le monde va sauver l’Amérique. Assistons à la naissance de ce qu’on appelle aujourd’hui les Etats-Unis. Aidons le peuple à reconquérir ses terres. Assistons ce magnifique La Fayette (pas les galeries…) à dominer les terres américaines. Jouons à Birth of America ! Ou pas…

 
 
Un jour un homme a dit : « L’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai… ». C’est en hommage à ce bel homme qu’est Joe Dassin que je me permets de vous parler aujourd’hui de Birth of America, un wargame artisanal, sorti en début d’année. Alors si vous aussi, vous aimez les jeux de plateau en 2D, les wargames et les Etats-Unis, suivez-moi, c’est par ici.
 

T’as intérêt à être bien !

Comme je le disais, Birth of America est un jeu de wargame développé par Ageod. Le jeu reprend l’histoire de la conquête des Amériques, au temps de La Fayette. Il nous propose une carte divisée en régions, le tout très coloré mais en 2D. Le but est simple : on vous attribue des missions avec des objectifs précis, et votre but sera de remplir ces missions, en jouant le fin stratège et en tournant autour du problème avant de l’attaquer. Seulement voilà, graphiquement le jeu est assez pauvre. D’ailleurs, on ne verra aucune scène de combat, les soldats étant animés par des pions, comme dans un vrai jeu de plateau. Les bruits de bataille qu’on entendra et l’état affiché sur le journal, permettront de savoir de quoi il en retourne. Bien sûr, il faudra être un peu imaginaire, et se faire quelques films si on veut prendre un peu plus de plaisir.
 

The Independence Day

Le scène se situe entre 1755 et 1783. Nous sommes en pleine guerre de Sept Ans (1754 – 1763) entre Anglais et Français qui s’arrachent pour gagner des territoires de l’Amérique du Nord. Peu de temps après, s’ensuit la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis d’Amérique (1775 – 1783). Comment ces guerres vont-elles se dérouler ? C’est à vous de décider. BoA vous permet de choisir les factions sur des faits historiques, et l’issue de la guerre dépend des tactiques employées.
Si le jeu est difficile à manier au début, il deviendra plus simple et plus ludique après une bonne partie en didacticiel, où on apprendra à diriger notre armée, attaquer les différentes régions en passant à côté d’autres, plus faibles, moins surveillées. Le jeu devient alors une partie de plaisir, et on apprend bien plus de choses que ce que nous raconte notre prof d’histoire. Mais ça ne bouge pas des masses et on finit par s’ennuyer au bout de quelques heures, puisqu’on reprend toujours la même tactique, qui marche plus au moins. N’ayant pas une vue directe sur les combats qui se déroulent mais seulement du bruit, le jeu est moins interactif qu’il n’aurait pu l’être. Dommage, parce que l’idée de départ est bonne.
 

Français ou anglais ?

Quoiqu’il en soit, la difficulté n’est pas très importante. Le jeu se termine rapidement mais on peut essayer de changer de tactique ou alors s’appuyer sur une IA efficace pour rendre le jeu plus fun. On peut décider de la difficulté des adversaires, certes, mais celle-ci peut se révéler plus difficile que prévue. Mais on peut également se tourner vers le multi pour voir s’il y a matière à s’amuser un peu plus. Le multi est prévu, mais à l’aide des mails. Bien entendu, on aurait préféré que le multi soit le plus traditionnel possible, à savoir en Lan ou par serveur. Du coup, ça enlève un peu de piment au jeu et c’est dommage car malgré le succès de l’IA, le jeu reste pauvre.
 

Article rédigé par NKB , le

Vous aimez le wargame, la 2D et les Etats-Unis ? Alors ce jeu est peut-être fait pour vous. Si le gameplay est assez bon, techniquement on a connu mieux. Cela dit pour les stratèges en herbe et les amateurs du genre, le jeu peut être une petite perle. Les autres, passez votre chemin, ça ne vous intéressera pas.

Points positifs

  • Un bon gameplay
  • Apprenons l'histoire des States
  • Une IA efficace

Points négatifs

  • Techniquement dépassé
  • Un mauvais mode multi
  • On finit par se lasser

Commentaires