Test : Virtua Pro Football

Virtua Pro Football - PS2

Genre : Football

Date de sortie : 01 septembre 2006

Genre
Football
Date de sortie
01 septembre 2006 - France
Développé par
Sega
Edité par
Sega
Disponible sur
PS2
Parfois appelé
World Football Climax, World Soccer Climax
Site officiel
Site officiel

En route pour les pelouses des stades, c'est Sega qui débarque avec une adaptation ! Alors voilà, c'est dit, la firme nippone est dans la place et adapte un jeu définitivement japonais nommé World Football Climax. Mais attention, au passage, comme toute adaptation du genre qui se respecte - ou pas - le nom du soft se doit d'être modifié, je pense notamment à un certain Winning Eleven...PES au temps pour moi. C'est en cet honneur que le jeu est sorti en Europe sous le doux nom de Virtua Pro Football.

 
 
Vous le savez tous, les joueurs de football sont des fashion victimes. Ou est-ce que je veux en venir ? C'est très simple, parmi d'autres modes (oui voilà..) classiques tels que l'exhibition, les compétitions et l'entraînement, un mode ne se démarque pas (oui oui, vous avez bien lu). Ce mode dont vous attendez le nom n'est autre que le mode Joueur. Ce dernier n'est autre qu'une sorte de simulation mal réalisée qui vous propose d'entrer dans la peau d'un joueur à qui il faudra faire monter une par une les marches du panthéon des joueurs de football. Vous devrez déterminer son physique, son nom et son poste de jeu sur le terrain (arrière central, arrière latéral, milieu défensif, milieu offensif, ailier, milieu latéral ou attaquant). En fonction de la place occupée par votre petit protégé, vous devrez insister sur tel ou tel type d'entraînement : attaque, défense, capacités, physique et mental. . Car oui, Virtua Pro Football intégre un système de psychologie ma foi pas très poussé. Ce dernier consiste en une jauge schématisée, elle peut évoluer de façon positive en envoyant des ballons directement au fond des filets, ou encore en fonction de la facilité avec laquelle vous aurez ou non passé des petits défis. Ces derniers vous permettent de gagner un niveau en qualité de jeu ou encore de monter dans l'estime de l'entraîneur. Il est à savoir que vos faits et gestes (notamment lors des conférences de presse) influeront énormément sur l'ego et la morale de votre joueur. Vous ne contrôlez cependant pas uniquement votre joueur durant un match mais toute l'équipe, il est d'autant plus difficile de le faire briller. Il est impossible d'incarner un gardien de but, ce qui vient nuire grandement à la crédibilité de ce mode. Les enchaînements de matchs sont lassants, il est impossible de savoir la situation dans le classement du club, chose totalement idiote. En résumé un mode très incomplet, déjà vu et plus que décevant.
 

Graphismes et jouabilité

Alors là, il y en a des choses à dire sur les graphismes, pour résumer : beurk. C'est tout simplement désagréable à regarder, des animations grossières, un terrain et des joueurs laids, des textures à la limite de l'acceptable, sur ce terrain, Sega fait fort, très fort. Demandez à votre joueur de faire un crochet, il l'effectuera à la vitesse de la lumière pour ensuite effectuer une course à la vitesse d'un escargot. Demandez à votre joueur de tirer, paf, voilà qu'il vous décochera une fusée du droit et qu'elle rebondira contre les mains du gardien comme une balle de tennis contre un mur droit. Une jouabilité atroce, à laquelle on ne se fait pas, ou au bout d'un long laps de temps. Virtua Pro Football propose une petite originalité qui, mieux exploitée, aurait pu être un point fort et qui s'avère finalement être un point noir. Et oui, linéaire et lassante, cette possibilité semble être la seule idée n'étant pas tirée d'un autre jeu, et quelle idée...
 

Contenu et diverses choses

Virtua Pro Football comporte une base de données incomplètes mettant en scène parmi les pays licenciés l'Espagne, l'Italie et la Hollande. Pour ce qui est des pays dont la licence n'a pas été acquise par Sega, l'Allemagne, l'Angleterre et la France sont représentées. Tous les pays qui sont de la partie sont composés des deux premières divisions de la saison 2005 - 2006, mais encore une fois les Anglais font chambre à part puisque le pays de la Reine comporte les 4 premières divisions, décidément ces anglais...
 

Article rédigé par Vikiz , le

Vous l'aurez compris Virtua Pro Football est à la hauteur de ce que l'on attendait : à savoir un titre pas très glorieux sans ambition aucune. Et oui, le plaisir n'y est pas, Sega nous montre un tout autre visage avec la sortie d'un tel jeu, j'ai franchement eu du mal à croire en jouant au jeu que cela n'était pas une farce.

Points positifs

  • Prix attractif et plus que justifié (bah oui fallait bien que je trouve un point positif, ça fait mauvais genre sinon).

Points négatifs

  • Graphismes et animations médiocres
  • Menus désagréables
  • Base de donnée sans queue ni tête
  • Commentaires très répétitifs
  • Bande sonore nulle
  • Jouabilité pourrave

Commentaires