Test : Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - PS2

Genre : Infiltration

Date de sortie : Mars 2002

Genre
Infiltration
Date de sortie
Mars 2002 - France
Développé par
Konami
Edité par
Konami
Disponible sur
PS2
Site officiel
Site officiel

Cela fait des années que Metal Gear Solid 2 est annoncé et attendu impatiemment par des millions de joueurs ! Après un succès au Japon, seulement les 3 premiers jours, et un énorme succès aux USA, le voilà qui débarque chez nous, en Europe !

 
 
On l'attendait depuis longtemps, il est enfin arrivé chez nous il s'agit de MGS2. Acclamé par la critique, j'avais vraiment envie de savoir à quoi ressemble ce jeu. Alors, chef d’œuvre ou simple suite d'un titre excellent ? En tout cas, je commence ma partie la larme à l’œil. J'avais aussi préparé beaucoup de phrases élogieuses comme Hideo Koji m’a tuer ! Ou encore, ce chef d’œuvre tourne une page dans l'histoire du jeu vidéo... Mais il n'en sera rien, MGS2 et une petite déception, même si le titre reste excellent.
 

La suite d'un scénario déjà bien complexe

Souvenez-vous à la fin du MGS1 la petite phrase : Oui monsieur le président, qui avait cloué tout le monde attendant la suite avec impatience. C'est donc des réponses que j'étais venu chercher dans MGS2 et finalement j'en ressors avec de nouvelles questions. Moi qui ait attendu MGS2 pendant très longtemps, s'était avec beaucoup de bonheur et d'inquiétude que je commençais cette nouvelle aventure. Mais très vite, je me suis rendu compte que le scénario allait changer beaucoup de choses dans ma manière de jouer, mais laisser moi vous faire la présentation des personnages :
Vous retrouverez bien entendu notre ami commun Snake et une autre personne dont je ne dévoilerai pas l'identité pour ne pas gâcher le plaisir. Puis vous retrouverez le colonel, et ocelot ainsi qu'une autre personne proche de ce dernier et votre compagnon de toujours ou presque Otacon. Je ne m'attarde pas sur la présentation de ces personnages que vous êtes sensé connaître, je vais plutôt passer à ce qui nous intéresse à savoir les nouveaux :
Tout d’abords la première nouvelle personne que vous rencontrerez c'est Olga, elle est d'origine russe et ce bat très bien, dommage qu'elle ne soit pas dans votre camp. Elle dirige avec son père une armée secrète en Russie. Puis vous verrez l’apparition de Rose, elle joue un peu le rôle de Mel Ling dans le premier opus, vous verrez ensuite les membres de la Dead cell. Unité spéciale de combat les membres de la Dead Cell sont des trous du cul, on peut dire qu'ils m'auront bien fait chier. La Dead Cell est composée de 3 personnes, Fatman un poseur de bombes déjanté qui vous donnera du fil à retordre, mais les 2 autres son beaucoup plus intéressant à savoir Fortune, cette femme somptueuse n'a pas de chance dans la vie, tous ceux qu'elle aime meurent devant elle, elle ne possède pas non plus d'aptitude de combat excellente, tout juste si elle arrive à viser, mais par contre ça chance elle la retrouve dans le combat, c'est simple toutes les balles qui lui sont tirées dessus, dévient de leur trajectoire pour ne pas la toucher. Et il reste Vamp, qui comme son nom l'indique est un vampire qui croyez-moi ne grève pas facilement. Ce que je peux dire sur les membres de la Dead Cell, c'est qu'exception faite à Fatman, les personnages sont très charismatiques, et ont un genre propre à eux, Yoji Shinkawa a fait du super boulot de ce point de vu là. Et enfin, les autres personnages que vous rencontrerez sont Stilman, un flic spécialisait dans le déminage, et Soldius Snake. pas la peine d'épiloguer sur ce dernier, ceux qui ont fini le 1 l'attendent depuis bien longtemps, le troisième « des enfants terribles ». Arf oui j'allais oublier, Metal Gear Ray et Les Patriotes...
 

Un gameplay sans faute

Je dois dire que la palette de mouvements de MGS2 m'a laissé sur le cul ! Jamais j'ai vu un tel niveau de réalisme, Snake évite soigneusement de marcher sur les types qu'il a endormit, il peut passer en première personne pendant les scènes de shoot, il peut se cacher dans un carton (comme dans le MGS1), il peut faire des roulades, s'agripper aux rampes pour se balancer dans le vide, et il peut faire encore plein de chose... Vraiment, il n'y à rien à redire là dessus, c'est excellent. Hidéo Kojima à fait du super boulot. Et le fait de passer en première personne apporte réellement un plus au jeu, c'est beaucoup plus maniable que dans le 1. Vous pourrez aussi utiliser des magazines FHM (magazine de femmes nues) pour attirer la vigilance des gardiens. Ces derniers se jetteront dessus et se mettront à quatre pattes pour les observés, cela vous permettra de passer incognito. Vous pourrez aussi vous enfermer dans un placard lorsque l'on vous recherche et si les gardes entrent dans la pièce, votre radar affiche une caméra vous montrant leurs mouvements, et plus ils s'approchent de vous plus votre cœur battra et plus votre mannette vibrera. Il vous sera aussi possible de vous appuyer contre le mur tout comme dans le 1, mais cette fois-ci vous pourrez jeter un coup d’œil sur le côté pour mieux voir. Grosse nouveauté aussi vous pourrez enfin nager, et croyez moi c'est vraiment bien fait. Sinon vous pourrez aussi récupérer les dogs tags des soldats ( se sont en faits les plaques de Marins ) en les tenant en joue, c'est très amusant mais parfois quelques récalcitrants viendrons résistés, tirez-leur une balle dans le genou ou dans la main et ils devraient vous céder leurs plaques, ces dernières vous permettrons des débloquer certain truc comme le camouflage optique. Dernier détails, j'ai fini le jeu en 14H40, comptez en moyenne 16H pour le finir. Voilà je crois qu'on à fait le tour du gameplay, si vous voulez bien me suivre au salon pour passer à la réalisation.
 

Le souci du détail

Le gros plus de MGS2 c'est sans contexte sa réalisation. Depuis des années qu'on nous fait chier avec la Motion Capture, pour la première fois elle prend tout son sens dans un jeu, c'est simple j'ai jamais rien vu d'aussi bien fait. Les soldats ennemis bougent de manière surprenante, et Snake à un nombre incalculable de mouvements. On pourra aussi noter le détail apporter aux visages et aux corps des différents protagonistes, ils sont tous simplement magnifique, il n'y à qu'à voir fortune. On voit très clairement le visage de Snake, ses dents, ses rides, ses yeux... Du jamais vu, je vous dis ! On peut aussi noter un détail sympa, la sensation d'humidité à très bien était reproduite, c'est incroyable on à l'impression que la pluie tombe aussi sur nous. Dernier point de la réalisation, la musique, c'est un véritable chef d’œuvre. Vraiment ça vaut le coup de s'acheter la BO.
 

Alors jeu parfait ou pas ?

MGS2 est un jeu parfais, jusqu'à ce qu'on arrive dans les dernières heures. C’est dommage, le scénario tombe dans l’irrationnel le plus complet. C’est justement ce petit coté fantastique du 1 ou on hésitait entre le réel et l’irréel qui m’avait séduit. On ressent aussi une fois le jeu finis une sensation d’inachevée, Hideo Kojima aurait voulut détailler un peu plus son chef-d’œuvre, malheureusement faute de temps, il à dut le raccourcir. Mais globalement c’est un jeu somptueux qui ressort et qui mérite amplement sa place au coté de votre PS2. A noter aussi que la fin laisse présager un troisième volet même si le scénario pourrait sans problème s’achever ainsi. En tous cas, une chose est sur, merci monsieur Kojima.
 

Article rédigé par ferou , le

Un jeu somptueux gâché par une fin trop irrationnelle, avec certaines scènes ridicules, mais qui restera sans aucun doute dans les annales du jeu vidéo.

Points positifs

  • les graphismes
  • la Motion Capture
  • la réalisation
  • la musique

Points négatifs

  • le scénario qui part en vrille à la fin
  • une sensation d'inachevé

Commentaires