Test : Colin McRae Rally 3

Colin McRae Rally 3 - PS2

Genre : Jeu de rallyes

Date de sortie : Octobre 2002

Genre
Jeu de rallyes
Date de sortie
Octobre 2002 - France
Développé par
Codemasters
Edité par
Codemasters
Disponible sur
PC, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Allez, on se la joue double-test : j'écris celui de Colin Mc Rae Rally 3 en même temps que celui de WRC 2 ! Donc je vous conseile d'ouvrir celui de WRC 2 pour pouvoir suivre...

 
 
Colin Mc Rae Rally 1 est arrivé il y a un peu plus de quatre ans sur PC et encore plus sur PSOne. A l'époque, c'était une bombe : magnifique, une jouabilité mi-arcade mi-simulation vraiment au point, et il n'y avait pas eu de vrais bons jeux de rallyes, excepté V-Rally, mais bourré de défauts. Ensuite est arrivé Colin Mc Rae Rally 2, il y a deux ans, essentiellement amélioré graphiquement (dont pour la première fois les reflets du décor sur la carrosserie sur PC !) et bourré de petites options (mode arcade pour jouer avec d'autres concurrents simultanément, plein de nouveaux circuits, etc.). Le succès ne s'est pas fait attendre et c'est en toute logique que Colin Mc Rae Rally 3 se devait de prendre la relève...
 

Premier tour de piste

Hop, je prends la voiture de notre pote Colin, la Ford Focus, la même que celle qu'il y avait eu sur les deux premières images photo-réalistes censées afficher la même qualité que les voitures présentes dans le jeu. Je choisis un circuit au pif (l'éternelle neige bien gavante) et je lance la chose. Hop, je me prends un p'tit café pendant le chargement, un peu plus long que celui de WRC 2 et la course peut commencer. OUUAAAIIiiiissseuuuubooffff... Eh bien inutile de vous le cacher : Codemasters, après TOCA Race Driver, nous a roulé une fois de plus ! C'est même honteux par rapport à ce qu'on nous promettait, carrément. Les voitures sont dix fois moins bien faites que sur les deux premiers artworks, soit à peu près deux fois moins bien faites que celles de WRC 2, et bien comme dans Colin Mc Rae Rally 2, le moteur est asthmatique, alors pour éviter des pertes de fluidité (malgré quelques ralentissements, par moment, mais je vous rassure, ils sont très rares et la plupart du temps, le jeu est à 60 images par seconde), ils sont dû économiser sur le décor, très sommaire et très pauvre. Eh oui, ça craint par rapport à WRC 2, plus fluide et largement plus beau. Seule compensation, les effets de pluie et de neiges sont mieux réalisés, quoique les gouttes de pluie sont pas mal non plus dans WRC 2... Mais ne nous éloignons pas, on reste dans notre première impression.
 

Je change de paragraphe

Hop, une interruption est nécessaire pour alléger tout ça et faciliter la lecture. Bon, alors... 3... 2... 1... Go ! Vroum ! Vroum vrouuuuuum ! Erf, la jouabilité est simple à prendre en main, mais malheureusement, le subtile mélange arcade/simulation a disparu au profit d'une arcade pure et dure. La voiture glisse, fait des rebonds bizarres, enfin, vous voyez le style. Mais bon, le grand public n'aura pas de difficulté à maîtriser le titre qui constitue le jeu de rallye le plus simple à prendre en main sur consoles nouvelle génération. Carrément. Enfin, non, je parle des jeux de rallye sérieux, pas ces plagiats tels que Pro Rally 2002 (ahaha). Mais malgré une sensation de s'être fait rouler et de bâclage, le jeu aurait pu être pire...
 

Décorticons un peu la bête

Comme dans TOCA, Codemasters a voulu changer un peu les choses. Du coup, vous aurez la très palpitante occasion d'incarner Colin Mc Rae Rally oups... Colin Mc Rae (l'habitude, désolé) dans un championnat unique. Eh oui, faisons fi des Subaru (pourtant voiture star de Colin Mc Rae Rally 1, mais le pognon, ça empêche le côté sentimental), des Xsara et compagnie (18 voitures au total), tout ça, c'est juste dans les courses simples. De toute façon, le choix est très difficile puisque seuls deux modes sont disponibles : courses simples (seul ou à deux) et championnat, que de l'embarras du choix. Dommage parce que Colin 2 proposait pas mal de modes différents, dont le très intéressant mode arcade qui permettait de jouer contre d'autres concurrents simultanément, pilotés par l'IA, tout comme le propose RalliSport, d'ailleurs. Enfin, sachez que 8 rallyes sont proposés, comprenant 56 étapes, soit deux fois moins que WRC 2. Donc pour le fond, Colin Mc Rae Rally 3 est très vide par rapport à WRC 2... Surtout que la difficulté moins élevée réduit dangereusement la durée de vie.
 

Au final

Colin Mc Rae Rally 3 est donc davantage destiné au grand public, pas forcément spécialiste de la discipline, mais déjà fan des deux premiers épisodes, qui ne devrait pas trop les décevoir grâce à sa jouabilité facile à prendre en main. En revanche, les amateurs de la discipline seront indignés de ne pas pouvoir piloter une autre voiture que la Focus pendant le championnat, de ne pas pouvoir piloter la 206 World Rally Championship, contrairement à WRC 2, ni d'avoir eu plus de modes et davantage de circuits. Mais comme WRC 2 dispose d'une maniabilité étrange, encore faut-il voir s'il peut plaire aux amateurs... Et n'oubliez pas que World Rally Championship premier du nom existe en gamme platinum à 160 balles, une occasion à ne pas manquer pour découvrir les jeux de rallyes !
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Colin Mc Rae Rally 3 est décevant sur bien des points et surtout sur son contenu et sa durée de vie. Du coup, seuls ceux qui ne connaissent pas bien les jeux de rallyes et qui ont le premier WRC pourront s'éclater avec.

Points positifs

  • Simple à prendre en main
  • C'est Colin ! (mouais bon)

Points négatifs

  • Trop facile
  • Seulement deux modes de jeu
  • Décors trop vides
  • Sensation de bâclé

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

31 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires