Test : Tony Hawk's Pro Skater 4

Tony Hawk's Pro Skater 4 - PS2

Genre : Simulation de Skate

Date de sortie : Décembre 2002

Genre
Simulation de Skate
Date de sortie
Décembre 2002 - France
Développé par
Neversoft Entertainment
Edité par
Activision
Disponible sur
GBA, Gamecube, PC, PS2, PlayStation, Xbox
Site officiel
Site officiel

Difficile de convaincre après un troisième volet quasiment exempt de tout défaut ; d'autant que la firme nous a souvent habitués à des suites décevantes. Je dis souvent car avec Tony Hawk 4, toutes les promesses sont tenues et cela pour la plus grande joie des joueurs.

 
 
Inutile de vous dire que Tony Hawk's Pro Skater compte parmi les séries incontournables chez la firme Activision. De plus, étant donnée la renommée désormais mondiale de cette série, l'éditeur se devait de nous offrir un bon titre comme il l'a fait jusqu'à présent avec les précédents opus. Car il ne faut pas l'oublier, la saga des TH est considérée (logiquement) comme la référence des jeux de skateboard, et la moindre déception pourrait lui être fatale. Sa suprématie est donc indéniable mais non pas invicible.
 

Les nouveautés

Force est d'avouer que le précédent volet était si complet qu'il semblait ardu de trouver des innovations intéressantes. On se serait donc attendu à une légère amélioration graphique et à un ajout conséquent de pistes, histoire de rester prudent en gardant tous les points positifs de l'épisode 3. Eh bien... non, ici tout a été amélioré et les points négatifs supprimés, si bien que le tout donne lieu à une réalisation époustouflante, au milieu de niveaux immenses, et une jouabilité améliorée qui procure un plaisir de jeu indéniable. Ce volet prouve par conséquent qu'une énième suite peut tout de même être réussie, et hausse encore un peu la barre dans le domaine des jeux de skateboard.
 

Un contenu très complet

J'oubliais un point important au niveau de la difficulté : à défaut d'initier à une prise en main particulièrement ardue, le jeu part du principe que les joueurs connaissent déjà les commandes et tricks de base (logique, on en est au quatrième quand même). Le mode " Entraînement " est bel et bien présent, mais reste finalement peu enrichissant et bénéfique, et offre donc un intérêt plus que limité. Tony Hawk 4 est donc un jeu qui ne prend pas du tout en main le joueur, qui est considéré comme " connaisseur ". Passons maintenant aux différents modes de jeu : l'inévitable option Carrière, qui vous permettra de passer du statut d'amateur à celui de légende du skateboard ; Session Simple où vous devrez sans cesse améliorer votre Highscore ; bien évidemment, le mode Skate Libre (ou Freestyle) qui vous permettra de donner libre cours à votre imagination de Skater en herbe ; le mode 2 Joueurs permettra de s'affronter entre amis, et enfin le Jeu Réseau, pour se mesurer à une multitude d'adversaires en même temps.
Park " qui permet de créer son propre Skate Park est toujours présent... plus encore, vous pourrez désormais créer un Skater ( !) : au programme, choix du visage, de la couleur de cheveux, de la moustache... et même une large panoplie de chapeaux ! Imaginez le nombre de possibilités ; c'est assez énorme. En ajoutant cela au mode Build Park, on obtient une quantité assez impressionnante de combinaisons, qui jouent forcément en faveur de la durée de vie. N'oubliez pas non plus votre carte mémoire, qui sera votre seule issue pour sauvegarder vos superbes créations.
 

Mode Carrière ou comment captiver un joueur

Vous l'avez compris, le mode Carrière est sans aucun doute le mode le plus intéressant du jeu. Joie, suspense, déceptions, c'est là que vous ressentez tout ; on commence biensûr avec un des skaters disponibles (Tony Hawk, Elissa Steamer, Chad Muska, Jamie Thomas, Rodney Mullen, Eric Koston, Steve Caballero...) accompagné de son skate. C'est à partir de là que vous devrez progressivement améliorer et customiser les capacités de votre sportif. Cela prendre du temps, ne vous faites pas d'illusions. Ce mode diffère de celui du troisième volet ; vous n'avez plus un nombre précis d'objectifs à remplir, car ils sont maintenant insérés dans chaque niveau par l'intermédiaire des nombreux personnages que vous rencontrerez. Ceux-ci vous défieront pour la plupart, ou bien demanderont votre aide. A noter qu'il n'y a aucune limite de temps. Le jeu compte au total 190 épreuves dont plusieurs d'entre elles restent très difficiles à accomplir. Challenge de vitesse, récupération d'objets précis... Ainsi, beaucoup de mini-jeux très fun et agréables vous attendent, afin de passer Pro et pourquoi pas débloquer les nombreux niveaux bonus. Il s'agit là, vous l'avez compris, d'un mode très bien pensé, organisé et donc réussi.
 

Alors, au final ?

Tony Hawk's Pro Skater 4 n'est pas un jeu facile, et les novices risquent d'être rebutés au début. Fort heureusement, la jouabilité est si proche de la perfection qu'ils s'y retrouveront assez rapidement. Toujours plus beau, toujours plus réaliste, ce nouvel opus regroupe tout et ne semble souffrir d'aucun gros défaut. La modélisation des skaters est irréprochable, les tricks sont tellement bien réalisés qu'il paraissent plus vrai que nature, les niveaux sont aussi grands que splendides. Et pour finir, facteur essentiel, cette impression de liberté qui ne lasse jamais le joueur. Alors, ce jeu est-il le meilleur de sa catégorie ? Sans hésitation, oui. Il a su repousser une concurrence qui grandit pourtant sans cesse, et se hisser au rang honorifique de Hit. Biensûr, la plupart des points positifs de ce jeu sont des critères améliorés par rapport à l'épisode précédent ; mais tout a été retravaillé, et ça se voit. Les fans n'ont pas à hésiter, les intéressés non plus. Un excellent jeu.

Article rédigé par n0nam , le

Que dire de plus si ce n'est que ce jeu est un MUST dans sa catégorie ? Pas grand chose. Aucun défaut décelable, il s'agit là d'un titre incontournable.

Points positifs

  • Niveaux immenses
  • Beau graphiquement
  • Jouabilité irréprochable
  • Durée de vie énorme

Points négatifs

  • Pas de "véritable" innovation

Commentaires