Test : WipEout : Fusion

WipEout : Fusion - PS2

Genre : Course de voitures futuristes

Date de sortie : 06 février 2001

Genre
Course de voitures futuristes
Date de sortie
06 février 2001 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment Studio Liverpool
Edité par
Sony Computer Entertainment Europe
Disponible sur
PS2
Modes de distribution
Boutique
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Ah, les Wipeout... Tous les souvenirs que cela évoque à ces millions de joueurs déjà conquis par les précédents obus, hum... opus, excusez-moi. ;) Le fameux développeur nous revient donc avec le tout dernier épisode de la série, sur PS2, cette fois.

 
 
Je pourrais entamer directement cette prose en vous donnant la liste des nouveautés présentes dans ce nouveau volet, mais je ne le ferai pas, et ce, pour deux raisons :
1- Le laconisme de cet écrit serait navrant (et après, on va dire que les magazines de jeux vidéo n'apprennent pas des nouveaux mots à ses lecteurs, ah, ces jeunes...)
2- Certains joueurs ne connaissent pas Wipeout. Pourquoi ? Ca, ce n'est pas mon problème, et à vrai dire, c'est le dernier de mes soucis. Le fait est qu'il y en a et que je me dois donc de leur expliquer les mécanismes de base de la série.
 

Wipeout, poils au peout

Je sais, je sais, le peout, ça n'existe pas, mais il fallait trouver un intertitre. Mais oui, enfin, personne n'est parfait...
Dans Wipeout, vous pilotez un engin volant du futur pouvant atteindre des vitesses vertigineuses. Pour vous simplifier la vie, vous pourrez collecter une flopée de bonus en tout genre : missiles, turbo, boucliers, etc. Attention cependant, car vos concurrents bénéficient des mêmes faveurs que vous et si votre bouclier est trop endommagé parce que vous avez pércuté violemment les parois, ou parce qu'un de vos adversaires vous a pris pour cible, votre vaisseau explosera lamentablement et vous serez éliminé de la course. Bon voilà, c'était pour le petit paragraphe explicatif.
 

Bon, qu'est-ce qui a changé alors ?

Hahaha (rire gras, qui change du héhéhé (rire fourbe masculin), hohoho (rire snob), huhuhu (rire de femme timide), et hihihi (rire fourbe féminin)), je vous ai bien eus, car dans ce paragraphe, on va parler du graphisme ! Et vous remarquerez que je ne vous ai menti que par omission en intitulant ce paragraphe ainsi, car il est tout de même question d'une des nouveautés de ce WipEout : Fusion, même si je n'ai pas précisé de quelle nouveauté il s'agissait.
Bien évidemment, vous vous doutiez bien que le titre serait bien plus beau que les précédents titres parus sur PSOne et même PC, car à l'époque, on ne possédait pas des GeForce 4 et des Athlon XP 2000+. Le nombre de polygones a été revu à la hausse, les textures sont bien plus fines et détaillées, les effets de spéciaux sont bien plus réussis, mais cependant, il subsiste deux points noirs. Le premier concerne les véhicules, qui ne sont pas modélisés avec une finesse digne de la PS2. En fait, le jeu aurait pû être largement plus beau, au vu des productions des concurrents. Le second point noir concerne la fluiditié, qui n'est pas toujours au rendez-vous : parfois, la console se met à ramer (cela arrive lors de certaines explosions et lorsque l'on arrive dans des sections de circuits comprenant beaucoup de polygones). Je vous rassure, cela ne dure qu'une fraction de seconde tout au plus, mais cela laisse une impression désagréable de "jeu mal fini".
 

Et les autres nouveautés ?

L'IA a été bien améliorée et les concurrents ne se contentent pas de suivre leur route, tout en vous poussant de temps en temps. Dorénavant, ils sont agressifs envers vous, mais également entre eux, ce qui rend WipEout : Fusion bien plus réaliste. De même, lors des championnats, si vous éliminez un de vos adversaires pendant une course, il essaiera de se venger à la suivante, un peu comme dans SSX Tricky.
Dans le mode multijoueur (vous pouvez jouer à deux simultanément), de nouvelles armes spéciales ont été ajoutées, donnant un peu plus de tonus au jeu, même si certaines auraient très bien pu figurer dans le mode solo. Dernière innovation (ben oui, il n'y en a pas beaucoup), la bande-son est très réussie et a été réalisée par des artistes electro connus (d'ailleurs, une des musiques figure également sur la bande son de SSX Tricky).

Pour toi, v'là la conclusion !

Au final, que penser de WipEout : Fusion ? C'est bien simple : ceux qui ont aimé les précédents opus adoreront celui-ci, mais les autres passeront leur chemin, car ce n'est qu'un jeu de course futuriste comme les autres, c'est-à-dire en rien révolutionnaire, mais qui peut malgré tout vous faire passer d'agréables moments. Essayez donc de vous procurer la démo avant d'investir !

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Wipeout Fusion est un jeu sympathique, plutôt bien réalisé, mais qui n'atteint pas des sommets, aussi bien au niveau de l'originalité qu'au niveau du graphisme.

Points positifs

  • C'est Wipeout !
  • Bande Son
  • Intelligence Artificielle

Points négatifs

  • Quelques ralentissements
  • Graphisme pas terrible

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires