Preview : Chaos Legion

Chaos Legion - PS2

Genre : Fantasy-Opera/Action-RPG

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Fantasy-Opera/Action-RPG
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Capcom
Disponible sur
PC, PS2
Site officiel
Site officiel

Chaos Legion, un nom qui aura déjà fait réagir les fans de Manga qui connaissent tous bien évidemment ce titre. Vous évoluerez dans la peau d´une personne des plus charismatiques (selon moi) pour sauver le monde (ne vous faites pas d´illusions, le scénario est bien plus travaillé que ça !). Mais je ne vous retiens pas plus longtemps, et donc pour en savoir plus il vous suffit de poursuivre votre lecture en descendant petit à petit.

 
 
Chaos Legion est donc une adaptation que Capcom nous sert sur un plateau d´argent, un jeu plongé dans une ambiance gothique, sombre, pleine de mystère et d´étrange en tout genre que je vais détailler pour vous ici.
 

Un scénario bien travaillé...

Bien que les bases soient assez simples, on peut tout de même dire que c´est un bon scénario qui est mis en scène. C´est donc l´histoire des deux meilleurs amis (du monde) qui ne se quittaient jamais et qui appartenaient tous les deux à une puissante secte religieuse, j´ai nommé l´organisation Dark Seal Mais (puisqu´il y a toujours un « mais ») arrive un jour où l´un des deux compères a eu le malheur de transgresser une de « leurs » lois et de rejoindre le groupe rival des Dark Seals, les Yami. Ceci fait, on peut constater qu´il a décidé de suivre son propre chemin mais non sans contrainte, car s´il est entré de son plein gré chez les Yami, il n´a pas demandé à ce que les ténèbres (avec lesquelles il a pactisé) s´emparent de son âme et lui injecte une sorte de virus que le finira, à son apogée, par le transformer en une redoutable arme, la Dark Sword. Ce virus progresse et le détruit rapidement malgré la forte résistance de ce dernier. Lorsque ce virus aura atteint son but, dominer le corps du porteur, il le transformera en « Le légendaire maître démoniaque » (niak niak niak). Suite donc à l´événement, l´autre décide de se mettre à sa recherche pour pouvoir, 1, le retrouver tout simplement, et 2, le sauver ainsi que le monde (bien évidemment). Le tout est gratiné de quelques anecdotes qui pimentent un peu l´histoire. Entre autre, on sait que le méchant a tué par le passé le petit ami d´une des protagonistes ce qui lui a donné une envie de vengeance qui fait qu´elle est elle aussi à sa poursuite. Puis la cerise sur le gâteau, l´apparition du fantôme d´un amour perdu il y a trois ans de cela et qui opposait, à l´époque, les deux personnages principaux. Voilà en gros ce qui est parvenu jusqu´à mes oreilles (et yeux).
 

Et donc les personnages.

Vous lisez une histoire des plus bizarres qu´il soit et vous vous dites, mais c´est nul, il ne dit absolument rien sur les personnages ... Mais SI (!) et c´est donc dans les lignes qui suivent que vous pourrez en savoir plus sur nos amis et les deux filles aussi présentes dans le jeu. Donc, les deux amis se nomment dans l´ordre Sieg Warheit et Victor Delacroix (comme le produit pour les chiottes, mais avec un design qui déchire tout...hi hi). Sieg sera le « gentil » du jeu et le personnage dont vous aurez le contrôle. Il sera celui qui part s´aventurer à la recherche du futur maître du monde. Vous l´aurez donc compris, Victor est le «méchant » qui à de part le passé transgressé les règles et qui maintenant s´en mord les doigts. En ce qui concerne les filles, celle qui est éprise d´un sérieux désir de vengeance envers Victor (l´assassin donc de son petit ami) se nomme Arcia Winslet (ou bien Alicia, rien n´est encore sûr) et pour finir c´est sous le nom de Siela Riviere qu´apparaîtra l´amour déchu de nos deux héros. En ce qui concerne cette dernière, elle reste un personnage très mystérieux, énigmatique et dont on ne sait pas grand chose, d´ailleurs on ne sait même pas si c´est réellement un fantôme où si elle est tout simplement le produit d´une miraculeuse résurrection...).
 

Et le gameplay dans tout ça !

En plus de son succès sur papier, puisqu´il faut quand même le rappeler pour ceux qui ne seraient pas au courant, Chaos Legion fut un manga publié dans « Dragon Magazine », une revue éditée par Toei et la référence en matière d´univers Fantasy, bon je m´égards donc je reviens au jeu. Donc, en plus de son succès et de son scénario qui s´annonce des plus accrocheurs, le jeu a encore bien des atouts pour nous convaincre. C´est donc en tant qu´un Fantasy Opera que Capcom nous présente son jeu, jusqu´à présent c´est plutôt comme un Action-RPG que nous le voyons (un peu comme Bersek mais en un bien plus bourrin). Dans ce tire, notre héros devra donc combattre de nombreux monstres tous plus moches et plus grands les uns que les autres. A première vue, il semblerait que ce sont les ténèbres mêmes qui se sont abattues sur la Terre. Mais bien évidemment, « abattues » ici est un peu faible car on pourrait dire, je pense, qu´elles l´ont envahie ce qui vous fera combattre, non pas contre deux ou trois cactus en salopette (Pampa pour ceux qui ne l´auraient pas reconnu), mais contre une vingtaine de créatures hideuses et gigantesques à la fois. Étant donné que vos adversaires seront en surnombre vous vous doutez bien que notre héros aura besoin d´aide, et c´est à ce moment précis que les fameuses « Legion » font leur apparition. Ce sont des sortes de créatures divines qu´il sera possible d´invoquer histoire d´affaiblir un peu vos adversaires avant de vous jeter dans la bataille. Mais ces invocations ne sont qu´un type de combat et ne sont pas obligatoires. En fait il y aura plusieurs types de combats, 1 : vous pourrez vous défouler tout seul sur vos ennemis à l´aide de votre épée, de coups de pieds, ou bien de sortilèges quelconques, mais vous pourrez aussi invoquer les légions pour vous donner un coup de main ou bien même pour faire tout le boulot à votre place (vous pouvez choisir de les contrôler ou de les laisser faire ce qu´elles souhaitent), tout en sachant qu´elles ne sont pas infinies ! Dans ce jeu, il y aura sept types de légions différentes que vous pourrez invoquer (et sept en tout dans le jeu), les types correspondent en fait aux classes (donc le premier côté RPG fait son apparition). Ainsi, vous pourrez donc appeler les poseurs de bombes, les épéistes, les archers, des géants (d´après ce qui est dit ce serait la dernière évolution), d´autres qui frapperont à l´aide de leurs griffes, certaines vous serviront de bouclier et enfin les « puissants » (sûrement des gros frappeurs !). Sachez le bien, à chaque type de légion est associée une capacité différente qui vous sera plus ou moins utile selon les adversaires que vous affronterez.
 

Un soupçon de RPG...

Voilà qui est plaisant à dire, car le jeu comporte tout de même quelques aspects propres aux RPG ce qui le classe encore dans une autre catégorie de jeux vidéo (Action-Fantasy-Opera-RPG ???). Donc pour que vous puissez comprendre pourquoi je dis cela, il vous faut savoir qu´il y aura plusieurs « races » de légions. Une sera disponible dès le début du jeu, mais c´est vous qui devrez débloquer les autres en tuant tous les boss. Chaque boss mis sous terre vous fera cadeau d´une nouvelle race, il devrait y en avoir un peu plus d´une dizaine pour 13 niveaux annoncés. Pour renforcer mon argumentation, il y aura aussi un système d´expérience mis en place qui renforcera vos « statuts » et vous faire gagner de nouvelles capacités.
 

Quelques petits détails.

Voici juste quelques petits détails qui ne sont pas de la première importance mais qu´il est quand même bon à dire. Donc premièrement, comme dans tout bon jeu d´aujourd´hui qui se respecte, et pour aussi permettre un meilleur enchâssement des scènes du scénario, des scènes vidéos seront donc de la partie. Icic Capcom parle de vidéo via le moteur 3D du jeu ou bien, au cours des grands évènements du jeu apparaîtront en CG (Computeur Graphique = Cinématiques). D´après les premières images disponibles, nous sommes en droit de penser que les vidéos et les cinématiques sauront nous en mettre plein la vue et nous inonder d´émotions pour nous plonger un peu plus dans l´histoire. En changeant de registre, voici le casting du doublage pour la version japonaise, histoire de vous montrer que Capcom croit vraiment en son poulain. C´est donc Manadu Oshio (Chanteur du groupe « Liv » et véritable idole du monde du Rock japonais) qui sera Sieg. Ken Kaito interprétera Victor (Ken est une star de la télé qui a joué dans nombre de séries diffusées par NHK. Arcia aura le privilège d´être doublée par Yui Ichikawa, un mannequin de charme japonais, et elle aussi une idole dans sa catégorie. Quant à Siela, c´est Ryo qui lui donnera vie depuis son statut de célèbre actrice (notamment apparue dans Alive). Bref, un casting qui, du moins pour le Japon, saura en faire saliver plus d´un sur le jeu avant même d´en avoir vu les images.
 

Article rédigé par aLien* , le

Voilà, je viens de vous raconter ce merveilleux jeu (à mes yeux) en espérant que vous ayez été pris d´une folle passion envers ce jeu qui sort le 6 Mars au pays du Soleil Levant mais qui n´a pas encore de date de sortie Américaine et Européenne. Pour résumer, on peut dire que Chaos Legion s´annonce comme une véritable bombe (un peu comme Devil May Cry à ses débuts), mélangeant Gore, Gothique, Religieux, Action, Stratégie, Fantasy-Opera, et RPG (on remue le tout et bon appétit), ce qui fait qu´il promet de nous en mettre plein la vue.

Commentaires