Test : F1 2002

F1 2002 - PS2

Genre : Course de F1

Date de sortie : Juin 2002

Genre
Course de F1
Date de sortie
Juin 2002 - France
Développé par
EA Sports
Edité par
Electronic Arts
Disponible sur
PC, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Après une version Xbox qui n'avait de 2002 que le nom, une version PC devenue la référence des jeux de F1, voici venu le tour de la version PS2 de sortir dans les bacs. Saura-t-elle être à la hauteur de la version PC ?

 
 
Voilà donc un pari plutôt difficile, mais en fait non, car c'est EA Sports qui s'est occupé des deux titres, tout comme il l'avait fait pour les versions 2001. D'ailleurs, souvenez-vous de ces fameuses versions 2001 : la PC était excellente (et a permis de détrôner les ténors du genre : F1 Racing Championship et Grand Prix 3) et celle PS2 parfaitement adaptée pour la console, et non un simple portage, elle-aussi très réussie. Ensuite vient donc la version 2002 PC, ne faisant que confirmer le nouveau statut de EA Sports en tant que leader dans la simulation de F1 : encore plus riche, plus beau et bénéficiant des nouveautés de la saison 2002 (écrasant littéralement le pauvre Grand Prix 4). La seule version décevante dans tout ça est sans conteste la version 2002 Xbox qui n'est qu'une adaptation de la version 2001 PS2 avec les données de course 2002, une version sortie à la va vite pour faire de EA Sports le pionnier de la simulation de F1 sur Xbox, mais qui reste malgré tout une sacrément bonne simu de F1...
 

Et F1 2000, il n'existait pas ???

Arf, je pourrais aussi parler des deux versions 2000. Ben tiens, j'ai un peu de temps devant moi, alors allons-y. La première simulation de F1 de EA Sports date de 2000, avec F1 2000. Cette version n'était uniquement destinée qu'aux possesseurs de PC et a fait un bide retentissant : moche, saccadé et approximative au niveau de la simulation. Et pour ne rien arranger, elle est sortie un peu trop tôt et du coup, ses données 2000 ont été obsolètes même pendant la course, à cause de changements de pilotes (abandon d'Alesi) et de tracés de circuit. Par conséquent, EA Sports a sorti une version de "rattrapage", F1 Championship 2000, toujours aussi moyen mais bénéficiant de données réelles. Eh oui, après ces deux versions, c'est vous dire comment on attendait F1 2001 avec impatience, qui se promettait révolutionnaire par rapport à cette version 2000 (et à vrai dire, je ne les ai crus que quand j'ai eu le jeu entre les mains, parce que j'attendais aussi la version 2000 avec impatience...).
 

Et la version 2002 PS2 ?

Face à toutes ces bonnes versions, je trépignais d'impatience jusqu'au moment où j'ai inséré le fameux DVD dans le ventre affamé de ma PS2. Après un rapide chargement, je zappe l'intro et je mate le nouveau menu. Bon, allez, on va se faire une petite course arcade, j'ai envie de jouer. Première constation : le jeu est toujours aussi saccadé, mais encore plus beau pour compenser. D'ailleurs, la saccade était le gros défaut de la version 2001, c'est dommage car je trouve que la course perd en intensité, mais bon, après, on s'y habitue. Côté graphismes, c'est même super réussi : il y a toujours ces reflets du décor dans la carrosserie (inexploitable sur PC si on ne possède pas une énorme config.), les textures sont très convaincantes et la modélisation impeccable. Seul petite bizarrerie : la présence de pin-up sur la piste (à l'instar de Moto GP sur PC/Xbox), ce qui est vraiment le contraire de ce qu'il devrait y avoir, c'est-à-dire des centaines de mécaniciens, mais bon, c'est une version PS2, c'est pour les djeunz, donc 'faut bien leur faire plaisir. ;)
 

3... 2... 1... go !

Et c'est paaaartiiiiiiiiii ! Je commence à accélérer, la saccade se fait un peu sentir, je me rabats après avoir doublé 4-5 concurrents (vive le mode FACILE) et je remarque que l'aspiration est désormais gérée. Mais attention, on est toujours dans une version PS2 encore plus djeunz, encore plus folle, donc n'espérez pas obtenir quelque chose de réaliste. En fait, une jauge se remplit quand vous êtes derrière une voiture et vous pourrez alors transformer cette énergie en turbo pour doubler un concurrent. Ca donne vraiment une pêche d'enfer au jeu, mais ce qui est dommage, c'est qu'on y perd énormément en réalisme. Toutefois, si vous comptiez obtenir une simulation, il y a toujours la version PC...
Bon, évidemment, le reste ressemble à une course de F1 : M. Schumacher premier et Alesi dernier (oups, je suis toujours pas habitué à son départ).
 

Des bonus à gogo

C'est très à la mode en ce moment : les bonus à gagner pour finir le jeu à 100%. Parmi eux, les cartes EA Sports et de nouveaux défis.
Quand vous faites de bonnes performances en course, vous obtiendrez des cartes EA Sports de l'écurie pour laquelle vous jouez. En les collectionnant, vous pourrez obtenir des récompenses et surtout débloquer de nouveaux modes de jeu. En quelque sorte, c'est une carotte pour pouvoir profiter au maximum de son F1 2002.
Les défis, ceux qui ont la version 2001 connaissent, surtout parce que c'était un de ses plus gros atouts pour plaire aux joueurs. Parmi les douze nouveaux, il faudra vaincre les meilleurs pilotes ou faire des duels contre des adversaires de votre niveau.
Par conséquent, ces deux bonus rallongent significativement la durée de vie, chose qui aurait pu être allongée sur PC, mais personne n'est parfait...

Au final

F1 2002 version PS2 est à la console ce que F1 2002 version PC est au PC : la référence de la simulation de F1. Mais personnellement, à choisir entre la version PC et PS2, j'aurais une préférence pour la version PC plus fluide et plus réaliste. Cependant, si vous ne possédez pas un volant à retour de force et une bonne machine, foncez sur la version PS2, elle est très réussie, bien pêchue et bourrée de ces petits plus qui font un bon jeu.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Une simulation de F1 très sympa, mais qui aurait gagné à être plus fluide et un petit peu plus réaliste. Cependant, les amateurs de la discipline vont adorer, même si vous possédez la version 2001 car cette nouvelle version est assez innovante.

Points positifs

  • Effets graphiques
  • Une bonne alternative à la version PC
  • Nombreux bonus

Points négatifs

  • Trop saccadé
  • Un peu trop arcade

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires