Test : Contra Shattered Soldier

Contra Shattered Soldier - PS2

Genre : Action

Date de sortie : Février 2003

Genre
Action
Date de sortie
Février 2003 - France
Développé par
Konami Computer Entertainment Tokyo
Edité par
Konami Europe
Disponible sur
PS2
Site officiel
Site officiel

La célèbre saga de Konami revient au premier plan avec un nouvel opus qui affiche de solides ambitions. Cependant, le jeu ne s'adresse pas à tout le monde et vise un public averti. Alors, en fin de compte, l'intérêt reste-t-il d'envergure ? Eh bien, vous le saurez en lisant ces quelques lignes.

 
 
La série des Contra reste assez particulière. Ce sont des jeux généralement courts, mais de difficulté élevée qui contrebalance la fugacité de l'aventure. Mi-plate-formes, mi-Shoot'em up, ce dernier volet vous met dans la peau de deux personnages au choix, Bill ou Lucia. Vous allez bien sûr devoir affronter une multitude d'adversaire de plus en plus coriaces. Pas vraiment de scénario donc, juste de l'action, toujours de l'action. Mais c'est plutôt efficace ! Les missions s'avèrent assez diverses ; d'ailleurs, trois armes principales sont disponibles et seront plus ou moins efficace selon la situation : mitrailleuse, lance-grenades et lance-flammes. A vous donc d'être judicieux sur le choix de l'armement, ce dernier reste primordial pour remporter la victoire. Il subsiste donc un léger aspect tactique voire stratégique qui n'est pas pour déplaire, outre les fusillades incessantes qui impliquent d'ailleurs une extrême violence. Enfin, vous pourrez aussi goûter aux joies de la conduite, lors de certaines phases au volant de motos futuriste, et même du snowboard lors de certaines séquences. A noter que ces petites digressions se révèlent très agréables. C'est très bien pensé.
 

Gameplay, mot clé

Ce dernier est plutôt axé "persévérance". Je veux dire par-là que pour réussir, il faudra souvent réessayer car le jeu est assez dur et vous risquez de mourir à plusieurs reprises. Ici, c'est vraiment dans le genre "La perfection n'est approchable que par la répétition". Pour ceux qui ont tendance à se lasser rapidement, passez votre chemin. Car certaines séquences sont vraiment... délicates. D'un autre côté, le scénario ne regroupe que 4 niveaux qui ne sont d'ailleurs pas très longs ; plus 1 niveau bonus et deux boss cachés. Enfin, ça reste léger tout de même ! Nul doute que les plus habitués feront très vite le tour du jeu : deux, trois heures tout au plus. A contrario, les novices en la matière risquent de souffrir pendant plusieurs heures avant de parvenir à la maîtrise totale proprement dite. Ainsi, malgré quelques efforts réalisés par les développeurs pour "atténuer" une frustration potentielle (le mode Entraînement par exemple), le jeu reste particulièrement ardu et finalement assez peu accessible. Disons que pour véritablement l'apprécier, il faut être bon, tout simplement. Handicapés de la manette PS2, passez votre chemin !
 

Une réalisation sans faille

De prime abord, la réalisation est en 3D ; celle-ci est d'ailleurs de haute qualité, et on ne peut qu'admirer la minutie apportée à la modélisation des personnages, mais aussi des objets et des décors. Cela entraîne un rendu visuel assez splendide, le tout animé parfaitement et sans le moindre ralentissement. Pourtant, quand on pense aux véritables armées qui débarquent à certains moments, on pourrait le supputer. Eh bien non, à vrai dire pas une once. Autre point mémorable, les boss et leur statut plus qu'imposant ; attention à ne pas être intimidé, d'autant qu'ici encore, les mouvements s'enchaînent parfaitement. Le moteur graphique semble donc diablement performant, et l'on en déduit par soi-même qu'il n'a rien à envier aux plus perfectionnés.Question sonorité, on retrouve biensûr les ingrédients du jeu d'action pure voué à faire monter un maximum le taux d'adrénaline : musiques rock très percutantes mais jamais vraiment stressantes, bruitages très réussis (tant mieux, il y en a tellement). Bref, tout pour une atmosphère survoltée.
 

Au final ?

Les fans oubliés des premiers Contra seront forcément emballé par ce dernier opus, aussi beau que jouable. Même si le jeu souffre d'une durée de vie décidement trop courte, sa difficulté croissante assure un temps d'adaptation conséquent. En outre, Contra Shattered Soldier n'est pas destiné à un public large. Violent, ardu, usant parfois, seuls les plus solides en viendront à bout et pourront pleinement apprécier la qualité d'un titre qui, bien que peu commun, n'en reste pas moins très réussi. Reste aux plus opportunistes de s'y essayer et de prouver leurs capacités. Cela ne sera pas chose facile.
 

Article rédigé par n0nam , le

Persévérance est mot clé de la réussite dans ce jeu bien particulier. Très difficile, à la fois prenant et frustrant, Contra Shattered Soldier possède des qualités indéniables qui en font un Hit dans son domaine. Une vraie réussite pour un jeu qui n'a jamais affiché des ambitions titanesques. Que les habitués y prennent autant de plaisir que possible, et que les débutants mangent leur pad ! C'est la loi du plus fort.

Points positifs

  • Graphismes somptueux
  • Jouabilité parfaite
  • Ambiance sonore de qualité

Points négatifs

  • Très court
  • Parfois frustrant
  • Réservé aux meilleurs

Commentaires