Test : Red Card Soccer

Red Card Soccer - PS2

Genre : Football violent

Date de sortie : Mi-2002

Genre
Football violent
Date de sortie
Mi-2002 - France
Développé par
Midway Games
Edité par
Midway Games
Disponible sur
Gamecube, PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Vous en avez marre des jeux de foot trop réglos ? Vous voulez vous venger de l'équipe de France ? Vous êtes d'un naturel violent ? Lisez donc ceci, ça pourrait vous intéresser...

 
 
Allez vas-y machin (je ne connais pas bien le nom des joueurs des équipes étrangères de foot), fais-moi la passe ! Attends truc, n'appelle pas machin, je veux avoir le ballon ! Ah mais fait chier Zidane à faire ses petits ponts ! Allez une petite bousculade. Arf, il s'est cassé la jambe ! La Volvic ne lui réussit pas on dirait... Aïe, v'là Leboeuf qui rapplique ! Mais casse-toi ! Va bouffer ta bidoche et fait pas chier ! Ah, v'là Barthez. Va pas être dur à battre. Un super shoot et buuuuuuuut !!! Ah mais vous êtes là ? Fallait vos manifester, voyons, je ne vous aurais pas laissé attendre !
 

Bon, au travail :(

Red Card, en anglais, ça veut dire Carton Rouge. D'où toutes mes petites remarques et mon intro. Bon, j'imagine qu'il reste un ou deux bouffons qui n'auront pas compris que Red Card est un jeu de foot mettant en avant les fraudes. Désolé pour les insultes, mais 'fallait bien rajouter quelques lignes.
Bon, on reprend. Une vaste panoplie de coups est proposée : bousculades, tackles en tout genre (idéal pour se venger de l'équipe de France), etc. Vous pourrez frapper les adversaires pour récupérer le ballon, mais attention toutefois, car si vous vous faites remarquer par l'arbitre, vous vous ferez sanctionner. Pour assouvir votre soif de vengeance, alors rien de tel qu'un petit tackle dans l'arbitre, pour montrer qui c'est le chef ici. Non mais !
Ah oui, j'aller oublier le principal : apparemment les joueurs sont officiels. Je dis apparemment car j'ai bien entendu des Leboeuf et des Petit, mais je ne suis pas sûr qu'ils y soient tous.
 

Un drôle de jeu

Vous l'avez remarqué : Red Card est absolument un jeu hors-norme. Et il faut avouer que c'est son principal atout : ça rafraîchit après ces hordes de jeux de foot sérieux, qui finalement, se ressemblent tous. Cependant, même si on s'amuse un peu à tackler à tout va, on finit par s'ennuyer. Et comme le graphisme ne joue pas en sa faveur (textures ternes, stades pourris et modélisations cubiques), eh bien on finit par douter de la qualité du soft. Et pourtant, Red Card a plus d'un tour dans son sac parce que le style de jeu est à mi-chemin entre Pro Evolution Soccer et Fifa : on n'a pas autant de difficulté à marquer que dans ce premier, mais il faut être plus doué que dans Fifa et finalement, les scores paraissent assez probables, contrairement à Fifa.
 

J'achète ou j'achète pas ?

En fait, Red Card est un jeu de foot sympa mais rapidement saoûlant. Si vous avez du fric à perdre ou que vous adorez le foot et la baston (au point d'être un hooligans, un vrai, un dur), alors ce titre est pour vous. Mais le commun des mortels n'y verra là qu'un petit divertissement, idéal en démo jouable ou pour disputer deux-trois parties avec un pote. En plus, l'arbitre reste présent et le fait savoir, du coup, au début, on s'amuse bien à bastonner, puis on s'abstient de peur de perdre des joueurs. Bref, ce n'est pas un gros jeu auquel on passe volontiers ses journées. Vous voilà prévenu.

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Un jeu de foot sympa mais qui ne fait pas la comparaison avec les plus gros du genre. Il y a de bonnes idées mais il manque d'une certaine profondeur qui lui interdit la plus haute marche du podium...

Points positifs

  • Plus de difficulté à marquer que dans Fifa
  • Une vaste panoplie de coups
  • Idéal pour se venger de l'équipe de France

Points négatifs

  • Moche
  • Pas assez de mouvements

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires