Preview : Killzone

Killzone - PS2

Genre : FPS

Date de sortie : Décembre 2004

Genre
FPS
Date de sortie
Décembre 2004 - France
Développé par
Guerrilla Games
Edité par
Sony Computer Entertainment Europe
Disponible sur
PS2
Parfois appelé
kin
Site officiel
Site officiel

La guerre entre les forces séparatistes des Helghast et l'armée terrienne de l'ISA fait rage. Vous faites partie de l'armée terrienne en tant que soldat, et vous devrez montrer votre courage et votre héroïsme pour venir à bout des méchants aux yeux rouges.

Un scénario solide, un gameplay astucieux, des graphismes sublimes, voici à peu près à quoi ressemble Killzone. Développé par Guerrilla (anciennement Lost Boys), Killzone s'annonce comme un bijou du FPS sur PS2. Disposant d'un mode "campagne" mais également d'un mode online, ce jeu promet de longues heures devant sa petite télé. Alors, enfin un jeu sans défauts ? Allons allons, personne n'est parfait. Mais il y a de fortes chances pour que le jeu récolte un grand nombre d'amateurs du FPS.

Une histoire de guerre !

L'histoire se situe dans un avenir proche, à la découverte de l'espace et à la conquête de nouvelles planètes. Ceux qui sont fidèles à la Terre, ce sont les ISA, ou l'Alliance Stratégique Interplanétaire (ça en jette un max ;). Cependant, les autres et plus particulièrement les colons de la planète Helghan sont exposés aux effets des radiations atmosphériques. Nombreux sont ceux qui y laissent leur vie, mais ceux qui ont survécu deviennent plus fort et développent une haine considérable contre la Terre et ses habitants. On les appelle, les Helghasts. Ils déploient leur tactique blitzkireg (guerre éclair) sur la colonie de Vecta et finissent par avoir le contrôle de cette dernière. Le reste de l'histoire, c'est vous qui la construisez ! En tant que soldat de l'ISA, vous vous retrouvez au beau milieu du conflit, et vous devez empêcher les Helghasts de gagner cette guerre, coût que coûte.

Quatre personnages adaptés à tout type de joueur

Que vous soyez un gamer qui aime bien faire des coups par-derrière, qui s'infiltre dans la base ennemie, qui manie avec justesse le viseur du sniper, ou à l'inverse le bourrin qui vide un chargeur par personne avec un machine gun à chaque bras, ayant les gouttes de sueur qui glissent sur les muscles veinés, eh bien vous y trouverez votre plaisir. Killzone a en effet prévu quatre joueurs ayant chacun son style particulier de combat et cerise sur la gâteau, le parcours différera pour chaque perso !
Il y a tout d'abord Templar. Ce personnage est discret et bourrin à la fois. Il peut manier les armes légères tout comme les armes lourdes. Ses missions seront un mélange d'action et de discrétion. Il y a ensuite Luger. C'est la seule femme du groupe. Elle est souple, agile et discrète, d'où sa vocation pour l'infiltration. Elle manie le couteau comme personne et quiquonque qui se trouve sur son viseur de sniper sera liquidé dans les centièmes de secondes qui suivent. Elle est la seule également à posséder des lunettes thermiques, ce qui lui permettra de distinguer avec beaucoup de facilité la chaleur corporelle de ses ennemis, les Helghasts. Ses missions sont d'une discrétion extrême. A l'inverse de Luger, Rico est le bourrin du groupe. Sa spécialité : les armes lourdes. Les Helghasts qui ont eu la malchance de se trouver en travers de son chemin ont beaucoup souffert de sa grosse sulfateuse. Capable de sortir indemne d'un conflit avec les Helghasts, il a néanmoins un défaut, il est petit, gros et par conséquent lent. Et pour finir Hakka, ancien espion Helghast qui vient tout juste de rejoindre votre troupe. On ne sait pas encore beaucoup de choses sur ce personnage mystérieux, mis à part ses techniques de combat qui restent les mêmes que celles de Templar.

Waouw, sympa le gameplay !

Outre un gameplay différent apporté par chaque personnage que vous incarnerez, il y a un autre gameplay, celui qui ne change pas. Et il n'y a pas mal de petites choses à noter. A commencer par la prise en main. On nous annonce une prise en main facile et efficace. Un système de touches contextuelle est mis en place pour assurer un maximum de confort. En effet, dès qu'on aprochera d'un ennemi ou d'un objet (corde, porte, mitrailleuse lourde...), un icône apparait en bas de l'écran et nous indique l'action à effectuer (égorger, ouvrir, utiliser...). En outre, le joueur disposera d'une barre de vie dont l'énergie augmentera si celui-ci n'a pas pris d'impacts pendant un laps de temps. Les joueurs de Halo sauront certainement de quoi je parle. Un autre fait marquant qui peut être comparable à Halo est le nombre d'armes qu'on peut équiper. Eh bien il s'agit ni plus ni moins, de trois armes à la fois d'où l'importance de lever son doigt du bouton "tirer" plus souvent que d'habitude. De plus, le réalisme de la phase de rechargement de l'arme est tel qu'il vaudra mieux recharger à l'abri des regards ennemis si vous ne voulez pas passer un mauvais quart d'heure... que dis-je, un mauvais quart de seconde ! En effet, vous serez plus vulnérable lors du rechargement de votre arme et les ennemis n'hésiteront pas à vous tirer dessus, contrairement aux autres titres de FPS dans lesquels les phases de rechargement n'ont qu'un intérêt esthétique. S'ajoute à cela le nombre de munitions limité qui ne vous facilitera pas la tâche.
Autre fait marquant, l'intelligence artificielle. Que ce soit vos coéquipiers ou vos ennemis, l'IA est une petite révolution. Commençons par vos trois coéquipiers. Ils vous suivent partout mais vous laissent partir seul en éclaireur et vous couvrent et se déploient de manière très efficace. Vous serez toujours en contact avec eux, et ils vous informerons de la situation et de la mission que vous devrez accomplir. Reste maintenant à juger l'IA ennemie. Elle prendra compte de votre façon de jouer et le comportement de vos ennemis changeront de manière à bien rétablir la difficulté imposée. Si vous êtes assez furtif avec Luger, vous aurez un plus grand nombre de postes de surveillance et les snipers scruteront chaque passage à travers leur lunette de visée, alors qu'avec Rico, les ennemis seront plus nombreux à vous attaquer de front.

Parlons online !

Le mode online sera évidemment présent dans le jeu, et pour cela un casque Headset s'impose. Le mode pourra accueillir jusqu'à douze personnes en ligne. Vous pourrez choisir d'incarner un Helghast et vous verrez alors le monde à travers son masque, ou alors vous choissisez d'incarner un homme de l'ISA. Pour bien s'amuser en ligne, six mods s'offrent à vous : Deathmatch, Deathmatch en équipe, Domination, Ravitaillement, Assaut et enfin Défendre & Détruire. A cela s'ajoutent huit arènes issues des champs de batailles du mode solo parmi lesquels on retrouvera les cités en ruine, des plages de débarquement rouges de sang, la jungle etc... Enfin, l'arsenal du mode multi sera le même que celui du mode solo.

Article rédigé par NKB , le

Plus que quelques semaines à attendre, et vous pourrez vous défouler sur ce petit bijou du FPS. On n'en aura pas fini de parler de Killzone et du remarquable travail de Guerrilla. A noter enfin la date de sortie, prévue initialement pour Septembre, mais finalement repoussée jusqu'au 15 Novembre prochain. Cela vous laisse le temps de recevoir comme il se doit un futur carton en matière de jeu vidéo sur PS2 !

Commentaires