Test : Zone of The Enders: The 2nd Runner

Zone of The Enders: The 2nd Runner - PS2

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Action/Aventure
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Konami
Disponible sur
PS2
Site officiel
Site officiel

Pour ceux qui ne le connaîtrait pas encore, Zone of the Enders est un jeu de mechas créé par le très grand Hidéo Kojima. Le premier Zone of the Enders est sorti en mars 2001 et malgré sa qualité irréprochable, il ne remporta pas le succès qu’il méritait et cela surtout dû à sa faible durée de vie et à sa grande répétitivité malgré l’intensité des combats phénoménale. Sensible à cet échec, Hidéo Kojima retente le coup en sortant le deuxième opus intitulé pour l’occasion, Zone of the Enders 2 : The second Runner. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Zone of the enders passe d’un très bon jeu à un chef d’œuvre.

 
 
En ce qui concerne le scénario de Zoe2, il suit la trame du premier opus. Nous sommes en 2174 après J-C. Une nouvelle armée d’Orbital Frames, développés sur le modèle d’Anubis, fournirent enfin à BARHAM la puissance militaire nécessaire pour commencer la conquête de mars et de la Terre. La résistance de l’UNSF s’effondra devant la puissante armée de Nohman. Suite à cet événement, plus personne ne pouvait anéantir les plans de Nohman, cependant il restait encore une grande menace, le Jehuty. Nohman décida donc de le retrouver et de s’en emparer. C’est alors que Dingo Egret, moissonneur de glace sur la lune jovian de Callisto, découvrit un Orbital Frame isolé. L’Orbital Frame Jehuty s’était enfin réveillé. Et avec lui, les visions du passé de Dingo sur le champ de bataille.
Anubis. Jehuty. Le projet Aumaan. Le combat final pour le destin de l’univers s’apprête à débuter.
Voici comment se résume le scénario de Zoe2, bien sur au fil de l’aventure, plein de rebondissements surgiront, vous retrouverez notamment Léo dans un nouveau mecha, et en saurez enfin plus sur Anubis et le projet Aumaan.
 

La claque graphique !

Là où Zoe2 fait vraiment très fort, c’est bien au niveau graphique. C’est simple, c’est l’un des plus beaux jeux ps2, si ce n’est même le plus beau de tous. La réalisation est vraiment sublime, et les effets pendant les combats sont à couper le souffle. A tel point qu’on arrive même a ce se demander si Zoe2 ne serait pas un jeu ps3. N’oublions pas les superbes cinématiques entièrement réalisées au style manga d’une qualité irréprochable, chapeau. Seule ombre sur le tableau, certains ralentissements viennent gênés quand il y a beaucoup de mecha à la fois mais rien de grave cependant, d’autant plus que cela n’arrive pas souvent. Bref, Hidéo Kojima nous offre la l’une des plus belles productions qu’on est eu l’occasion de voir ces dernières années.
 

Une bande sonore excellente

Je vais maintenant vous parler d’un autre atout de Zoe2, les musiques. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont superbement rythmées et collent parfaitement à l’ambiance générale de cet opus. Pour ce qui des voix, elles sont d’excellentes qualités. Encore un bon point pour Zoe2.
 

Un gameplay et une jouabilité sans faille

Pour ce qui est de la jouabilité, la encore c’est du tout bon, les commandes répondent parfaitement et le Jehuty sa manie très bien. Il faudra malgré tout un petit temps d’adaptation aux personnes n’ayant jamais joué au premier opus et parfois, quelques problèmes de caméras viennent dérangés, mais là encore rien de grave. Le gameplay quant à lui, est le même que celui du premier opus dans lequel on a rajouté plusieurs nouvelles attaques. Rien a dire donc pour ce point là à part que c’est du tout bon.
 

Tout n’est pas parfait

Décidemment on pourrait croire que Zoe2 est parfait, et bien non, il a malheureusement un défaut majeur a cet opus, et il est de taille, la durée de vie. En effet, Zoe2 se finit en un peu moins de six heures. Ce qui fait très mal, surtout quand on vois un jeu de cette qualité, une fois fini, la déception se fait sentir. Car on aimerait que le jeu dure beaucoup plus longtemps, seulement ce n’est pas le cas. Et malgré les nombreux modes accessibles après avoir fini le jeu une fois (Versus, Extra missions, et les autres modes de difficultés ajoutés) et la possibilité de recommencer le jeu sous d’autres modes de difficultés avec le choix du Jehuty (normal, naked ou damaged) et avec toutes les armes dés le début, ca n’enlève pas malgré tout la légère déception ressentie.
 

Article rédigé par Seifer , le

Zoe2 est malgré sa faible durée de vie un jeu à posséder absolument. Ce jeu est un pur chef-d’œuvre que vous vous devez absolument de posséder. On ne peut que dire encore une fois merci à Hidéo Kojima. Zoe2 est sûrement l’un des meilleurs jeux de l’année.

Points positifs

  • Réalisation graphique époustouflante
  • Bande son génialisime
  • Combats d'une intensité extrème
  • Cinématiques images manga du plus bel effet

Points négatifs

  • Durée de vie

Commentaires