Test : EyeToy : Play

EyeToy : Play - PS2

Genre : Jeu visuel

Date de sortie : Juillet 2003

Genre
Jeu visuel
Date de sortie
Juillet 2003 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment Europe
Edité par
Sony Computer Entertainment Europe
Disponible sur
PS2
Parfois appelé
Eye toy

On peut dire que Sony nous offre avec EyeToy me jeu le plus original de l'année. C'est un avis personnel même si je ne suis pas un grand fan de ce jeu. La grande nouveauté, c'est évidemment cette petite webcam, qu'il faut placer juste devant soi... pour faire le pitre ! Enfin, rentrons dans les détails...

 
 
Il faut dire que tester un jeu aussi "tordu" n'est pas ce qu'il y a de plus simple, mais c'est avec beaucoup de rigolade que je l'ai testé pour vous. L'EyeToy, c'est en effet cette petite caméra dotée d'un design rappelant celui de la PS2, mais en miniature, et que vous n'aurez aucun mal à installer, via le port USB... Après cela, il ne vous reste plus qu'à faire le mariol pendant quelques temps, seul ou avec votre entourage...
 

Ca donne quoi les graphismes...

Il n'y a pas grand chose à dire de ce coté, vu que vous recouvrez près de 70% de l'écran, mais les 30% restant sont tout de même importants... Le jeu a adopté un style mangas et loufoque plutôt satisfaisant mais bon, comme je vous l'ai dis un peu avant, c'est vous qui recouvrez l'ensemble de l'écran donc tout dépendra de votre physique...

A quoi s'attendre pour la Zik ?

Inutile de vous dire qu'avec un jeu comme EyeToy, il faut s'attendre à une bande-son extraordinaire. Il ne faut pas prendre cette phrase comme une remarque négative car, en effet, le jeu est muni d'effets cartoons : imaginez un épisode de nos amis Bip-Bip et Coyote ou encore Titi et Gros Minet ! Quand l'un des deux méchants se prend des teignes, vous connaissez tous le bruit que cela fait ? Eh bien, il ne vous reste plus qu'à les intégrer dans le jeu, mais attention, uniquement dans les jeux de baston comme Kung Fu ou le jeu de boxe avec le robot.... Invraisemblable je sais, mais c'est toujours marrant !

Et la durée de vie alors ?

Concernant les jeux, EyeToy en contient 12 différents : Kung Fu, où vous devrez affronter une armée de ninjas déchaînés avec vos poings, vos coudes, ou encore votre tête. Il y a aussi Wishi Washi : il s’agit du fameux jeu du lavage de carreaux. Vous trouverez aussi un match de boxe qui vous opposera à un robot, un petit jeu de foot où vous tenterez d'améliorer votre record de jongles, ou encore un jeu qui a pour but de faire tourner des assiettes... Bref ! Un nombre certes assez limité si on joue seul, mais il faut dire qu'à plusieurs, vous allez passer des après-midi délirantes, que ce soit avec vos amis ou vos parents ou encore votre petit(e) ami(e)... Mais il faut avouer que certains de ces quelques jeux ne sont pas très stimulants, je cite par exemple le jeu où il faut faire tourner des assiettes, enfin après, c'est à vous de juger !

Et pour finir

Dernier point à signaler, si vous avez envie de vous foutre de la gueule de vos amis, de vos parents ou encore, c'est à vous de voir, de vous-même, l'EyeToy est le jeu qu'il vous faut ! Mais réfléchissez à deux fois avant d'investir dans un jeu aussi "débile" soit-il, mais qui n'en est pas moins délirant, mais pour combien de temps ? Cela dépend du style de joueur que vous êtes : si vous êtes du genre à investir dans le moindre jeu original et qui fait marrer tout le monde, vous pouvez y aller sans problème, en revanche, si vous êtes plutôt du genre à investir dans les Mégas-Hits, qui sont de plus en plus nombreux, alors il vaut mieux pour vous d'en restez là, même si EyeToy atteint un niveau d'originalité assez exceptionnel !

Article rédigé par Metrofox , le

Originalité, fun, rigolade entre potes, c'est ce qui vous attend avec Eyetoy, malgré les quelques défauts qui viennent se glisser par-ci, par-là, mais bon, rien de bien méchant. Amusez-vous, bougez, sautez, frottez, frappez, mais surtout, faites-vous plaisir !

Points positifs

  • Originalié
  • Humour
  • Jouabilité

Points négatifs

  • Durée de vie trop courte

Commentaires