Preview : Splashdown 2 : Rides Gone Wild

Splashdown 2 : Rides Gone Wild - PS2

Genre : Course

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Course
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Développé par
Rainbow Studios
Edité par
THQ
Disponible sur
PS2

Pour faire concurrence au bon WaveRace sorti sur le Cube de Nintendo, et pour faire plaisir aux fans de jet-ski, Rainbow Studios avait sorti il y a quelques temps Splashdown. Seulement voilà, il avait déçu de nombreuses personnes et ces dernières attendaient une suite de bon niveau. Leurs vœux vont sans doute être exaucés par le biais de cette suite intitulée Splashdown 2 : Rides Gone Wild.

 
 
Quoi de mieux que de présenter la suite d’un jeu de jet-ski dans un archipel grec (ND Tomate : Arrête ! Ca me fait penser au grand retour de Nikos...), théâtre exotique, chaud, où on a envie de se jeter à l’eau sous la chaleur accablante et oppressante à la moindre occasion ? Eh oui, le contexte de la présentation d’un jeu compte. C’est ce que se sont sûrement dit les gars de Rainbow Studios, surtout qu’ils devaient se racheter auprès de tous après un trop prometteur Splashdown. Ils ont mis le paquet pour les journalistes (balades en jets…) mais nous allons voir qu’ils l’ont mis aussi pour le deuxième opus qui s’annonce excitant.
 

L'eau en un mot : magnifique

Voilà le terme qui nous viendrait naturellement à l’esprit en voyant l’eau de Splashdown 2. Déjà que celle du premier numéro était bien rendue, l’évolution a été poussée vers un degré de réalisme très développé. L’élément hydrique est rendu avec une fidélité déconcertante. Ce qu’on pouvait reprocher à l’eau du premier Splashdown, c’était la trop évidente platitude. Aucune manifestation de secousses de l’eau n’était perceptible. Ce défaut a été corrigé pour cet épisode qui propose une meilleure gestion "aquatique". Tout d’abord au niveau du rendu graphique. L’eau est plus réaliste notamment lors des passages des jets-ski. Celle-ci produit un effet de petites vagues et de légers clapotis qui se jettent sous votre ‘bête’ motorisée. En outre, les reflets sur l’eau ont été grandement améliorés, ce qui constitue la plus grosse amélioration par rapport au premier volet. Les lumières des différents projecteurs rendent la couleur de l’eau des plus magnifiques, d’autant plus que celle-ci change selon si la lumière est naturelle (soleil) ou artificielle (projecteurs). Après l’amélioration du rendu de l’eau, ce sont ses mouvements qui ont été modifiés. Fini l’eau sans mouvements. Des vagues ont été intégrées, petites ou grandes, que l’on devrait normalement paramétrer dans les options de la version finale. Ces-dernières pourront avoir une légère incidence sur la conduite avec notamment quelques déviations de trajectoire dues à la folie aquatique.
 

De très bonnes sensations

Les sensations présentes dans Splashdown 2 promettent d’être jouissives. Pourtant, la jouabilité ne sera pas tellement modifiée. Celle-ci sera toujours aussi facile à prendre en main et aisée. Aussi, les sensations proviennent des circuits qui seront disponibles. Ils seront au nombre de quarante-six. Il y aura huit courses en extérieur, douze en intérieur, vingt pour défier le chronomètre et, c’est une nouveauté, six pour le freestyle. Les sensations seront donc issues des circuits car ceux-ci seront vraiment géniaux, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ils demeureront ‘vivants’. Par exemple, des coulées de laves agrémenteront vos parties si vous évoluez dans une course proche d’un volcan, ou encore des éboulements viendront se greffer à la folie des combats sur vos jets-ski. Ensuite, de nombreux raccourcis rendront les courses très dynamiques, certains s’avéreront d’ailleurs dangereux (cassages de gueule en perspective). Aussi, les sensations viendront des figures. Au nombre de soixante, les tricks s’effectueront simplement, soit à l’aide des circuits freestyle, soit grâce aux différents tremplins parsemés dans des circuits indoor ou outdoor. Ces sensations seront renforcées par des graphismes de même style que Freekstyle, SSX voire Shox.
 

Article rédigé par n0nam , le

Splashdown 2 a fait beaucoup de promesses, et risque fortement de les tenir. Avec des persos déjantés dans des environnements beaux, un rendu de l’eau magnifique et une durée de vie qui s'annonce longue, Splashdown 2 : Rides Gone Wild peut se targuer d’être considéré comme supérieur à Wave Race - avant même sa sortie. Et, à moins d’un bouleversment peu probable, cette prémonition nous sera bientôt confirmée. Enfin, on l'espère.

Commentaires