Preview : Grand Theft Auto : San Andreas

Grand Theft Auto : San Andreas - PS2

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : 29 octobre 2004

Genre
Action/Aventure
Date de sortie
29 octobre 2004 - France
Développé par
Rockstar North
Edité par
Rockstar Games
Disponible sur
PC, PS2, PS3, Xbox 360, Xbox
Parfois appelé
GTA San Andreas
Site officiel
Site officiel
PEGI
 Interdit aux moins de 18 ans

S'il y a un jeu qui déchaîne les passions, au point que des fans fabriquent des fausses images du jeu, des « fakes », c’est bien GTA : San Andreas. Découvrons ensemble le prochain bébé de Rockstar..

 
 
Il est de retour. « Il », c’est le nouvel épisode du bulldozer, du blockbuster, du hit suprême de Rockstar Games, GTA. Et comme il est de coutume, lorsque l’on change de jeu, on change de ville ! Bienvenue à San Andreas !
 

Des graphismes toujours plus beaux

De récents communiqués nous ont appris que la ville de San Andreas devrait faire complètement oublier celle de Miami : Vice City. De par sa taille, bien sûr, car elle sera entre 4 et 6 fois plus grande que votre ancien terrain de jeu. Comme vous le savez déjà, San Andreas n’est autre que la réplique d’un état qui contient trois villes : Los Angeles, Las Vegas et San Francisco. Petit détail amusant, l’immense centre où se tient chaque année l’E3, sera présent. On notera l’apparition de collines et de fleuves dans le jeu mais ce qui retient le plus l’attention, c’est l’apparition d’une montagne ! Vous pourrez la « visiter » avec un hélico ou même avec une voiture car Rockstar a carrément implanté des tunnels dans la montagne. Du côté du moteur graphique, pas de changement notable, ce qui n’est pas pour nous déplaire car le soft s’annonce plus grand, mais ne souffrira d’aucun ralentissement, et conservera son design habituel. Par contre, on pourra facilement déceler un changement d’ambiance, car la ville Sea sex and sun, des eighties de Miami a été remplacée par le Los Angeles des années 90. D’ailleurs côté scénario…
 

…on va être servis !

Le protagoniste se nomme Carl Johnson et une fois n’est pas coutume, celui-ci est noir. CJ (pour les intimes) est donc le premier héros noir de la série des GTA. Il y a cinq ans, CJ avait fui la violence urbaine de Los Santos, l'un des quartiers chauds de San Andreas où les millionnaires en grosses voitures font tout pour échapper aux dealers et aux gangs. Carl doit cependant se « ressourcer » à LA, après l'assassinat de sa mère car des menaces pèsent sur sa famille et ses amis d'enfance. Une fois qu’il a posé le pied dans la ville, des flics corrompus viennent l'arrêter, l'accusant, à son tour, d'homicide. Grand Theft Auto : San Andreas sera le récit d'une vengeance, celle de CJ, qui reprendra peu à peu le contrôle de San Andreas. Vous avez donc pu constater que si le scénario a globalement évolué vers quelque chose de plus scénaristique, le principe reste grosso modo le même : vous devrez essayer de contrôler la ville dans son intégralité. Pour cela, voyons ensemble les nouveautés apportées à la jouabilité du jeu.
 

Un gameplay revu à la hausse

Carl Johnson fait partie du gang Orange Grove Families. Vous pouvez donc en déduire que ceux-ci auront une place primordiale dans Vice City. Ainsi, on aura le plaisir de découvrir les Ballas et les Flats, ceux-ci s’amusant à vous mettre des bâtons dans les roues… CJ pourra prendre du poids en mangeant dans des fast food et il pourra perdre du poids en faisant de la gym, d’ailleurs, vous devrez impérativement vous nourrir pour vivre. Dans cet opus, le héros a appris à nager et pourra également faire l’achat de casinos. Bien entendu, une fois le casino acheté, vous pourrez y jouer comme bon vous semble. Un jeu dans le jeu en quelque sorte… Le cambriolage des maisons des bourgeois du coin sera possible, et même conseillé si vous voulez vous faire de l’oseille. Du côté de nos amis les piétons : les gens parleront davantage avec vous et on pourra notamment constater que leur IA a été améliorée. Chaque piéton a une vie différente. Par exemple, vous pourrez suivre un piéton, il ira faire des courses, rentrera chez lui et se rendra à un rendez-vous d’affaire. Tout simplement génial ! Une petite pointe de réalisme a été ajoutée au jeu. Si vous voulez tuer un piéton, deux ou trois coups de poings ne suffiront plus, il faudra vous acharner sur la victime. De même, les passants pourront créer une émeute lorsque vous mettrez la ville à feu et à sang. Il va y avoir de l’action dans ce nouveau GTA, c’est moi qui vous le dis. On retrouvera les types de véhicules classiques, avec quelques ajouts : des vélos, motos, avion, bus, roller, tramway et skate, feront partie des moyens de transport mis à votre disposition. Ca fait déjà pas mal…
 

Article rédigé par Baba , le

Dernier petit point : on attend une bande-son explosive, peut-être un chouïa plus orientée rap. Espérons que EA Sports n’a pas filé l’idée à Rockstar… Mais ce jeu promet d'être sublime et fera certainement oublier ses prédécesseurs...

Commentaires