Test : Crash Nitro Kart

Crash Nitro Kart - PS2

Genre : Karting

Date de sortie : Novembre 2003

Genre
Karting
Date de sortie
Novembre 2003 - France
Développé par
Vicarious Visions
Edité par
Vivendi Games
Disponible sur
GBA, Gamecube, PS2, Xbox

Les jeux de karts sont rares sur nos chères consoles. Alors, dès que l’un d’entre eux sort, c’est souvent un petit évènement, comme pour celui-ci, premier significatif de la PS2. Il ne restait donc qu’à ce deuxième volet de Crash and Co à transformer l’essai…

 
 
Commençons par un bref résumé de la situation : ces dernières années, alors que les diverses consoles de Nintendo étaient chacune gratifiée d’un épisode de Mario Kart, celles de Sony avaient droit à leur Crash. (nd Rick28 : Salut je fais que passer. Il fait pas super beau dehors, ça caille sec même. Mais que voulez vous. C'est noel...) Mais alors que le premier était un digne concurrent du célèbre plombier, ce nouvel opus en est tous simplement une (bonne) copie couleur ! Ceux qui le connaissent par cœur pourront ainsi presque se contenter de ma conclusion, ou pourront se rafraîchir la mémoire en lisant le reste…
 

Un amusement

Commençons par le commencement : le jeu. Ce Crash Nitro Kart est un jeu de kart dans la plus pure tradition du genre. Ainsi il respecte les codes de ses aînés en proposant un jeu fun où vous disposerez d’un arsenal des plus classiques pour gagner. Vous aurez ainsi droit aux mêmes objets que dans Crash Team Racing, c’est-à-dire des divers missiles, TNT et autres armes pour dégommer vos adversaires, ou divers accélérateurs, et chronomètres pour vous permettre de passer à la vitesse supérieure.
Après cette description dans les grandes lignes, parlons un peu du mode solo. Non, je ne me répéterais pas en rappelant qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil ! Je dirais donc que vous pourrez choisir de faire soit diverses courses simples, tournois, contre la montre ou bien vous attaquer au mode aventure. Ce dernier pourra vous occuper un petit bout de temps. En gros vous devrez avancer dans plusieurs mondes au grès des victoires avec votre équipe (soit les gentils tout pleins de Crash, soit les gros vilains de Cortex). Chaque victoire vous permettra de débloquer une nouvelle course, et un boss vous attendra à la fin de tous les mondes pour une course d’anthologie. Et bien sûr, quand c’est fini il y en a encore, puisque pour chacune des courses vous pourrez essayer de les recommencer et gagner en mode relique (gagner en trouvant des reliques sur le parcours) et défi CNK.
Pour ce qui est du mode 2 (à 4) joueurs, toujours du classique. Vous pouvez soit faire courses simples, tournois, contre la montre, ou alors vous lancer dans l’un des 5 modes de combat. Vous pourrez vous défouler à vous éliminer de diverses manières dans différents décors.
De quoi vous divertir un petit bout de temps, seul ou à plusieurs.
 

Et d’un point de vu technique ?

Tout d’abord au niveau des graphismes. C’est une large connotation « cartoon » qui domine avec des couleurs vives et des formes bien typiques. Tout cela est assez charmant mais … à part quelques détails, des arrondissements et améliorations rien de bien nouveau au part rapport à Crash Team Racing. Pour ce qui est des environnements généraux, la aussi pas beaucoup de neuf, avec la plage, l’espace, la neige,… Mais bon étant donné que l’idée de base n’était pas si mal. De plus quelques améliorations dans les détails des fonds on était faites, mais bon au final c’est tout de même toujours assez vide.
Ensuite, au niveau de la jouabilité, un bon « correct » ira très bien. Respectant encore et toujours les classiques la prise en main et jouabilité est aisée, mais ce nouvel opus donne une bizarre impression de lenteur. On a en effet, en comparaison des autres, comme si vous traîniez un (gros) boulet.
En parlant de la jouabilité, une petite remarque sur les IA. Ces dernières sont un peu « limites » dirons-nous. En effet, elles avancent un peu sans faire la vraiment l’être, en suivant un chemin conventionnel, en n’interagissent point avec les divers accélérateurs et on évoluant à une allure supérieure à la votre. Rien de vraiment gênant me direz-vous, mais bon un cela aurait quand même pu être plus travaillé.
 

Au final

Ainsi, Crash Nitro Kart est bon divertissement basé sur une ancienne valeur sûr du genre, mais qui ne propose malheureusement trop peu d’innovations, tant au niveau technique que graphique. Pour conclure je rajouterais tout de même un petit bonus dans cette version : un simulacre d’éditeur de jeu. Vous pourrez non pas y créer un circuit mais choisir un décor et y placer les divers objets.
Je conseillerais donc à ce qui n’ont pas joué au Crash Team Racing de plutôt se procurer le soft ou alors pour les possesseur de NGC d’opter de préférence pour notre cher Mario.
 

Article rédigé par Pandé , le

Un soft amusant qui pourrait calmer les afiscionados du genre et qui auraient fini de fond en comble le précédent soft de Crash. Sinon, tant pis.

Points positifs

  • Fun
  • Bonne durée de vie

Points négatifs

  • Pareil que le jeu PSOne
  • Plutôt lent

Commentaires