Test : SOS : The Final Escape

SOS : The Final Escape - PS2

Genre : Action

Date de sortie : Novembre 2002

Genre
Action
Date de sortie
Novembre 2002 - France
Développé par
Irem
Edité par
Bigben Interactive
Disponible sur
PS2
Site officiel
Site officiel

Seule ton intelligence peut te sauver du désastre…Sous les décombres tu dois trouver la vérité…Sache qu’à partir de maintenant ta vie est en péril… Tel est la devise de SOS The Final Escape. Un jeu bougrement original et plus que sympathique.

 
 
N’allez pas croire que le scénario est basique, au contraire. L’histoire est simple, un jeune reporter (le héros que vous incarnez) part en voyage au Japon pour faire un reportage, seulement la malchance ne le lâche pas et un tremblement de terre fait surface a son arrivée au Japon. C’est la que l’aventure commence, votre objectif principal, vous sortir vivant de ce tremblement de terre. Seulement tout ne va pas se passer comme prévus. Vous aller faire la rencontre d’une fille que vous devrez sauver. Et la ou vous vous y attendrez le moins, vous aurez à faire à un meurtrier et la tout va changer…
 

Quand l’originalité est la bienvenue.

SOS fait partit de ces jeux uniques. Et ce n’est pas pour déplaire au contraire. Surtout qu’il est d’une grande qualité. Le système de jeux en lui-même est très simple. C’est le même système que Résident Evil sans les guns et en plus maniable. D’autant plus que les tremblements de terres sont gérés en temps réel, et il faudra faire preuve de bon sens pour ne pas mourir toutes les deux secondes, sauter au bon moment, s’arrêter pile au bon endroit etc. Les tremblements de terres sont autant les uns que les autres incroyables.
 

Graphiquement à la hauteur.

On peut dire que graphiquement le jeu s’en sort très honorablement. Les décors sont magnifiques et les tremblements de terres en temps réel sont impressionnants de réalismes, tellement qu’on s’y croirait. Les personnages sont eux aussi assez bien réalisés. Bref le jeu est tout bonnement impressionnant, ni plus, ni moins. Surtout qu’il est sorti il y a un an et demie et il est toujours aussi beau. Sachez aussi que les tremblements ne se contentent pas juste de trembler, mais aussi de tout détruire en temps réel sur leurs passages.
 

Une bande sonore discrète.

La bande sonore est quant à elle discrète, car il n’y a tout simplement aucune musique ! Décevant me direz vous ? Et bien non. C’est un choix des éditeurs pour rendre le jeu plus réaliste et plus immersif. Pour ce qui est des bruitages, là aussi c’est très réussit, le son des craquements du sol, et des tremblements sont très bien réalisés eux aussi. Mention spéciale pour les voix en anglais qui sont d’une excellente qualité.
 

Un gameplay efficace.

Le gameplay est comme je l’ai dit plus haut, le même que celui de Résident Evil en plus maniable ce qui n’est pas pour déplaire. On résout des énigmes, recherches d’objets utiles à l’aventure. Mais quelques nouveautés paraissent dans SOS. Tout d’abord, sachez que les tremblements de terre ne sont pas les seuls à pouvoir vous tuer. Il y a aussi la déshydratation. En effet, tout au long de l’aventure vous aurez des robinets qui vous permettront de boire pour vous désaltéré et ne pas suffoquer. Vous pourrez aussi remplir des bouteilles et les mettre dans votre sac. Une autre nouveauté qui fait penser à ICO. Quand vous serez avec la fille vous pourrez l’appeler pour qu’elle vous suive. Bref un très bon Gameplay. Quelques idées sympas viennent s’ajouter. Sachez par exemple que si vous prenez un casque, il sera visible sur votre héros et vous permettra de mieux résister aux choques. Il en est de même pour le pied de biche et vous aurez pleins d’autres objets au cours de l’aventure. Vous aurez même a disposition un Vélo a un moment.

La durée de vie plus que convenable.

Sachez que le scénario de SOS est super intéressant comme je l’ai dit plus haut. Mais en plus, vous aurez différent choix de réponses ou d’actions ( du genre, passer le parapluie a votre ami ou le garder pour vous ce qui ferait que vous n’êtes pas galant etc.) à faire tout au long de l’aventure. Ce qui influera directement sur le scénario. Oui vous avez bien compris. SOS contient pas moins de 7 fins différentes. Brefs de longues heures en perspective.

Article rédigé par Seifer , le

Pour conclure je ne peux que vous conseiller SOS. Beau, jouable, original et intéressant, il vous fera passer de très agréables moments. D’autant plus qu’il est sorti il y a quelques temps et est disponible en occasion pour pas cher. Donc n’hésitez plus et jeter vous dessus dés maintenant. Sur ce j’y retourne moi.

Points positifs

  • Ses graphismes
  • Sa bande sonore immersive Ses tremblements de terres de folies
  • Son gameplay efficace
  • Son scénario

Points négatifs

  • Un léger aliasing
  • Quelques ralentissements quand ça tremble énormément et que tout tombe.

Commentaires