Test : The King of Fighters 2003

The King of Fighters 2003 - PS2

Genre : Baston

Date de sortie : Avril 2006

Genre
Baston
Date de sortie
Avril 2006 - France
Développé par
SNK Playmore
Edité par
Ignition Entertainment
Disponible sur
Neo-Geo, PS2, Xbox
Parfois appelé
KOF 2003
Site officiel
Site officiel

De la baston, vous en voulez, de la baston je vous donnerai. Non pas personnellement parce que vu ma carrure, je ne risque pas de faire mal à grand monde qui me lit. Mais c’est à travers de nobles et valeureux guerriers que je vais vous mettre votre race. Allez, en garde et fais pas ton malin !

 
 
King of Fighters, ce n’est pas ce que vous croyez. Enfin, si. SNK Playmore ressert une bonne vieille sauce Knor (ouais, j’adore !) avec une nouvelle version de 3 années de décalage, KoF 2003. Comme tous les ans, il s’agit de faire un petit comparatif avec le précédent opus pour voir lequel a la plus grosse, et surtout pourquoi.
 

En 2003, je…

Voyons voir. Qu’est-ce que j’faisais en 2003. Déjà j’avais pas de diplôme. J’avais même pas le droit de m’asseoir sur la place conducteur de la voiture à papa (enfin si, mais ça servait à rien). Comment ça, ça ne vous intéresse pas ? Bon, je vais peut-être me concentrer sur mon article, alors. Ce nouvel épisode de King of Fighters (que j’appellerai à partir de maintenant KOF parce que c’est quand même super chiant de réécrire toujours le même nom) apporte quelques nouveautés remarquables par rapport à ses prédécesseurs. Tout d’abord, saluons les nouveaux personnages arrivés très tôt ce matin par le train, parce qu’ils le méritent tout de même. Dans quelques heures même pas, ils vont se faire ruer de coups, les pauvres.
 

Tiens, mange !

Les connaisseurs de la série KOF (j’vous avais dit que j’aurais la flemme d’écrire tout le nom) et surtout ceux de la version 2002, ne manqueront pas de souligner le dynamisme apporté par ce volet 2003. En effet, il a suffi qu’un nouveau mode apparaisse pour rendre le jeu plus dynamique, plus « indomptable ». Le Multi Shift System vous permettait déjà de changer de personnage une fois votre perso principal à terre, ce qui n’est plus le cas maintenant. Vous pouvez à présent switcher entre les personnages et élaborer ainsi des plans tactiques pour venir à bouts de vos adversaires et ça c’est bien. Prenons un exemple. Je prends Shen en premier, Robert en second et Kyo en troisième. Je me bats contre Mai, King et Mary. Et je commence un nouveau combat. Après quelques coups, je m’aperçois que Mai c’est une vrai merde ambulante puisqu’elle est morte en un rien de temps. L’équipe adverse ne possède désormais plus que deux combattants. Je change de joueur parce que j’ai envie de me battre avec Kyo. Mais je regarde au préalable si je peux le faire. En effet, en bas de l’écran vous avez un petit message « Change OK » lorsque vous pouvez effectuer un changement de perso. Heureusement pour moi, c’était écrit, donc j’appuie sur R2 et là pouf, Shen se casse, Kyo arrive (« Il suffit de tout envoyer en l’air » Merde non, pas ce Kyo, ta gueule toi !) et je me bats à présent contre King, une vraie merde lui aussi. Je vois que Kyo n’a plus trop de PV alors je l’envois se reposer un peu (tout en sachant que sa barre de PV ne va pas augmenter…) et j’appuie à nouveau sur R2 (après avoir remarqué que je pouvais changer de perso grâce à « Change OK ») pour jouer avec Robert. Il est trop fort ce Robert. Mais je constate tout de même que Mary c’est une dur à cuire. Néanmoins, je la domine sans trop de difficultés. Un dernier High Kick dans la mâchoire de Mary pour la mettre définitivement KO et voilà, j’ai gagné le combat. Merci le Multi Shift System.
 

Et boum !

D’ailleurs je n’ai pas réussi à le faire dans ma démonstration mais vous pouvez effectuer des enchaînements entre les perso lorsque vous permutez et ça fait des combos sympa au final. Si vous n’y arrivez pas, vous avez toujours une liste des capacités et combos que votre perso peut faire. Un peu à la manière des Tekken. Mais même si avec ça, vous n’y arrivez pas, ce n’est pas très grave. Une fois KO, vous pouvez choisir entre baisser la difficulté, baisser la vie de vos adversaire à l’avance ou encore augmenter votre force de frappe. Du coup, ça vous donne un léger avantage donnant déjà une idée quant à l’issue du combat.
En ce qui concerne les autres modes de jeu, KOF s’annonce assez riche. Outre le mode arcade, vous avez également le mode Team qui permet de jouer avec 3 perso mais chacun son tour (pas de « Change OK », donc), et un mode Single où vous ne sélectionnez plus qu’un personnage et vous tentez de battre les autres adversaires, comme les bons vieux jeux de combats d’antan. Vous aurez droit à des modes déjà connus par la plupart des amateurs de jeux de combat qui sont le mode Survival et le mode Practice. Rien de bien nouveau, donc. Mais au final vous avez de quoi vous amuser sur cet opus 2003.
 

Article rédigé par NKB , le

Ce nouvel opus de KOF est sans doute l’un des meilleurs KOF que SNK ait jamais pondu. De par son dynamisme, le jeu est vif, rapide et jouissif. Graphiquement ça ne vole pas haut, mais on s’en tape, parce que le jeu est un bon défouloir, en attendant la version 2006. Je le conseille donc à tous… Merde, je vais avoir PEGI sur le dos si ça continue. Je le conseille donc à tous les +12 ans.

Points positifs

  • Jouissif
  • Dynamique
  • Pleins de persos

Points négatifs

  • Pas super beau quand même
  • Difficulté élevée

Commentaires