Test : L'Etrange Noël de M. Jack : La Revanche d'Oogie

L'Etrange Noël de M. Jack : La Revanche d'Oogie - PS2

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : Octobre 2005

Genre
Action/Aventure
Date de sortie
Octobre 2005 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Buena Vista Games (Disney Interactive)
Disponible sur
PS2, Xbox
Parfois appelé
L'Etrange Noel de Mr Jack
Site officiel
Site officiel

Ah voilà ! Le roi de Halloween est parmi nous une nouvelle fois mais cette fois sous forme de jeu vidéo. Mais comment une œuvre aussi pacifique peut se transforme en jeu d’action/aventure/Dance Dance Revolution-like ? C’est ça aussi la magie Capcom.

 
 
Il est vrai que lorsque j’ai entendu parler de L’Etrange Noël de Monsieur Jack en adaptation vidéoludique, il était assez difficile de le l’imaginer. Serait-ce un jeu de plate-forme démodé ? Un jeu d’aventure ? Qui le développe déjà, Capcom ? Peut-être un Devil May Cry-like alors.
 

Le fouet de Monsieur Tomate !

La première chose surprenante lorsqu’on y joue pour la première fois, c’est l’arme de Jack. Logiquement, si on respecte le scénario de Tim Burton, le héros du film n’a aucune arme et le film d’une manière générale est assez pacifique. Du coup, quand on tombe nez à nez avec le fouet de Jack on est surpris par les idées pervers de Capcom. Pourquoi un fouet ? Pourquoi pas une épée et un bouclier tel un bon vieux Medievil ? Bon ok d’accord, ça ne respecterait pas l’ambiance du film. Bon, on revient à notre fouet alors. Fouet qui a d’ailleurs la particularité d’être un peu gluant et gélatineux puisqu’il est tout vert et très élastique. Lorsqu’il n’est pas utilisé, il s’enroule sur le poignet du fabuleux Jack. D’ailleurs Jack est très habile avec sa main droite (faut bien que vous pensiez à autre chose en lisant ceci !) puisqu’il dégaine son fouet d’une vitesse incroyable et d’une agilité encore jamais vue. Ce fouet vous sert d’arme et ce sera votre seul moyen (enfin, presque) de vous débarrasser des méchants qui rôdent dans Halloween Town. Vous pouvez faire claquer le fouet contre vos ennemis, les attraper et les faire tourner pour ensuite les balancer bien loin. Mais le fouet ne sert pas seulement d’arme. Il vous aidera aussi pour vous agripper à certaines plates-formes, ce qui peut s’avérer judicieux pendant dans certains passages délicats.
 

Dance Dance Revolution baby !

Mise à part l’instauration du fouet, le scénario de Tim Burton est plutôt bien respecté. On retrouve les protagonistes du film ainsi que certains passages qui vont réveiller quelques souvenirs chez les fans du genre. Au niveau de la durée, le jeu est tout de même assez complet avec 24 niveaux et quelques niveaux cachés. Ce qu’on constate aussi c’est qu’à chaque fin de niveau, vous avez un score sur votre niveau, exactement comme un Devil May Cry (Capcom inside !). Si vous souhaitez mettre la main sur quelques améliorations, vous devrez impérativement avoir un bon score et pour ce faire, il va falloir refaire les niveaux, ce qui prolonge considérablement la durée de vie.
Au niveau du Gameplay, la prise en main est très facile et donc immédiate. En quelques minutes vous aurez les automatismes pour contrôler parfaitement votre petit Jack. A cela s’ajoute plusieurs modes de jeu. Vous aurez les combats classiques grâce au fouet, mais lorsqu’il s’agit d’affronter le boss, c’est toute une autre histoire. Vous devrez combattre des ennemis ou fouetter le boss pour remplir une jauge qui apparaît en haut de l’écran. Une fois cette jauge remplie, Jack se met à faire du New Dance Dance Revolution. Pour ça, vous allez l’aider à faire quelques pas de danse en appuyant sur les bons boutons au bon moment. Pas besoin de tapis spécial, ça ne dure pas longtemps et c’est seulement pendant les affrontements avec les boss. Enfin, vous avez les costumes. Les costumes vont vous permettre, à l’instar de DMC, d’avoir de nouveaux pouvoirs. Vous pourrez avoir deux costumes : Le Roi des Citrouilles ou le Père Noël. Le Roi des Citrouilles vous permettra de créer un anneau de flammes ainsi que de cracher du feu tandis que le costume du Père Noël vous donnera l’occasion de jeter des cadeaux piégés à vos ennemis. C’est qu’il en a dans le froc, le grand et mince Jack.
 

This is Halloween…

Passons maintenant à la musique et aux nombreuses mélodies que contient l’univers magnifique de Tim Burton. Sachez que les mélodies que vous avez eu l’occasion d’écouter lorsque vous avez regardé le film sont là, bien présentes. Grâce au système de combat contre le boss, vous pourrez plus ou moins interagir avec les mélodies. En ce qui concerne les décors, Halloween Town est bien présent avec ses formes atypiques. D’une manière générale, le jeu respecte l’univers de L'Etrange Noël de Monsieur Jack.
 

Article rédigé par NKB , le

L’Etrange Noël de Monsieur Tomate… (Merde, j’ai fait une rechute !). Donc je disais, L’Etrange Noël de Monsieur Jack nous fait revivre les meilleurs moments du film en apportant quelques petits plus dynamiques comme les combats avec le fouet et les combats contre les boss. Le jeu respecte bien l’ambiance du film et ceux qui ont apprécié le film risquent également de bien aimer le jeu.

Points positifs

  • L'ambiance
  • Les costumes
  • La Capcom touch !

Points négatifs

  • Angles de caméra pas terribles

Commentaires