Test : America's Army : Rise of a Soldier

America's Army : Rise of a Soldier - PS2

Genre : FPS/Tactique

Date de sortie : Mars 2006

Genre
FPS/Tactique
Date de sortie
Mars 2006 - France
Développé par
Secret Level Games
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
PS2, Xbox
Site officiel
Site officiel

Les Américains, après les tentatives de recrutement dans des spots débiles, ou en faisant du freelance dans la rue pour chopper des jeunes noirs de 17 ans, ont lancé sur internet il y a quatre ans déjà le jeu officiel de l'US Army. Ce jeu PC entièrement gratuit voulait aussi faire de la pub pour les soldats américains, héros de leurs patries. Alors, revoilà le jeu, dans une nouvelle version sur consoles, "pour apprendre un vrai métier" !

 
 
Développé par Secret Level, le portage du jeu PC sur PS2 et Xbox reprend le principe de base : on intégre un groupe de soldats américains et on se bat pour sa patrie, qui au passage n'est pas vraiment la nôtre, vu qu'on est français, hein. Bref, on se rappelle du premier opus et de son mini scandale concernant les idéologies propagées à travers le soft. Mais néanmoins, le moteur était assez bien foutu pour apporter quelque chose de sympa dans le paysage des jeux d'action de l'époque. Ce portage ne déroge pas à la règle, sauf que maintenant, c'est payant.
 

C'était pas notre guerre, capitaine !

Rise of a Soldier n'est pas tellement une suite au premier opus, de toutes façons il n'y a pas vraiment d'histoire dedans. Mais, sans surprise, le jeu reste un FPS tactique où il faut gérer sa troupe afin de tuer des gens. Officiellement, le jeu a été préparé avec des consultants de l'armée américaine, qui ont crées des missions comme les vrais soldats pourraient en avoir sur le terrain. De ce fait, la technique du "je fonce, je tue tout ce qui bouge, et je cause après" serait légerement moins demandée dans le jeu, qui mise plutôt sur l'aspect stratégique, gestion des coéquipiers etc. Bref : tu fonces, t'es mort. A travers la campagne en solo de 35 missions découpées en plusieurs parties, vous aurez donc l'occasion de vous perfectionner au maniement des armes avec de nombreuses phases de tuto qui vous apprendrons comment utiliser les différents types de soldats : granadier, sniper, commandant, forces spéciales... Tout y est, on se croirait sur CNN ! Bref, si on enlève les tuto, il ne reste qu'une campagne assez légere et horriblement scriptée, presque autant que ces niveaux d'entrainements, dont vous ne pouvez y échapper, et qui sont dans le mode "campagne" pour rallonger un peu la durée de vie. Durée de vie qui n'est pas super longue à la base : refaire le mode campagne serait totalement inutile, vous savez exactement où et quand viendront les ennemis. Non mais je vous jure, c'est vraiment comme ça dans l'US Army ? Et le World Trade Center, c'était prévu hein ? Je le savais !
 

Grosse déception... payante en plus

Alors, le jeu peut se rattraper sur d'autres points ? Les graphismes par exemple : du vide. Trop vastes et pas assez détaillés, il semblerait que les textures soient les même sur Xbox et PS2, ne profitant bien évidemment pas des capacités des consoles. Bon, c'est moche, voilà. Putain d'guerre hein ? Si vous ne serez pas vraiment immergé dans la guerre grâce à ce jeu, au moins vous pourrez passer un bon moment de rigolade en voyant les IA ennemies. Lorsque vous aurez activé leurs apparitions (oui, c'est scripté je vous dis !), ces salopiauds tireront un peu n'importe comment, mais toujours sur vous, en oubliant vos coéquipiers, et en vous empêchant de vous charger du côté "tactique" du jeu. Bref, on en revient au FPS, et si on veut survivre, on dézingue tout ce qui bouge (ah ah, ils avouent ! Ca doit vraiment se passer comme ça dans l'US Army). Et l'IA, toujours aussi bien pensée, se mettra en plein dans votre ligne de mire, au cas où vous auriez un problème à tuer les ennemis. Pof, on fonce, ils meurent. C'est simple la guerre finalement.
 

On finit par le côté sympa

Le jeu n'a pas que des défauts, il y a aussi de bonnes idées, comme le côté RPG du soft. A chaque mission, vous gagnez des sortes de points d'experience qui vous permettent d'upgrader vos compétences selon vos actions dans la campagne. Vous pouvez donc améliorer votre précision, votre endurence ou acheter des médikits. Sinon, un mode online vous permet de jouer jusqu'à 16 joueurs répartis sur deux équipes, dans un mode à la sauce "catch the flag". Le côté sympa du mode online est l'abscense de respawn. Si vous mourrez au combat, vous ne réapparaissez pas et devez donc attendre la fin de la partie. Ah oui, là, on se rapproche de la réalité du terrain. Enfin, la sonorisation du soft relève un peu le niveau. La musique des menus est correcte et les sons et voix dans les missions sont tout à fait réalistes. Le jeu ne sera sûrement pas localisé (on perdrait le charme de l'US Army), le doublage anglais est réussi.
 

Article rédigé par Jivé , le

On regrette déjà le premier opus sur PC. Il était mieux réalisé et gratuit, deux avantages de taille. Sur console, c'est moche, ça ressemble à n'importe quel FPS/Tactique sans vraiment de côté Tactique et c'est très scripté. Le multi vous amusera un peu, et encore. Grosse déception donc.

Points positifs

  • Pas mal de missions
  • Voix bien rendues

Points négatifs

  • Trop de tuto
  • Répétitif
  • Scripté
  • IA ridicule

Commentaires