Preview : Tomb Raider Legend

Tomb Raider Legend - PS2

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : 07 avril 2006

Genre
Action/Aventure
Date de sortie
07 avril 2006 - France
Développé par
Crystal Dynamics
Edité par
Eidos Studios
Disponible sur
DS, GBA, Gamecube, PC, PS2, PSP, Xbox 360, Xbox
Parfois appelé
Tomb Raider Legends
Site officiel
Site officiel

Lara Croft, quelle belle femme tout de même. Un fort caractère, qui ne se laisse pas marcher dessus par de vilains bandits, et riche qui plus est. Voilà les femmes que j'aime. Forcément, elle a un caractère de femme flic, alors bon ça plait. Et la voilà qui revient pour un septième opus, après un très décevant Ange des Ténèbres. Du coup, depuis que Core Design est parti, les résultats sont nettement meilleurs.

 
 
Lara Croft était sans doute le personnage qui symbolisait le plus le jeu vidéo à l'apogée de la Playstation première du nom. Ses trois premiers volets ont énormément plu à tous les joueurs qui ont découvert un type de jeu bien particulier, où le mélange d’action, d’aventure et de réflexion était le plat principal. Depuis, l'image de Lara s'est un peu dégradée. Oui, même avec un bon Nivea Q10, on arrive pas à cacher les rides me direz-vous mais pour Lara c'est surtout la suite de ses soft qui ne l'a pas gâtée. Tomb Raider : L'Ange Des Tenebres, en voilà une belle bouse. Le volet de son grand retour n’a pas plu à cause d’un scénario fade et d’une réalisation creuse. Eidos tente de rectifier le tir, en ajoutant un septième volet de Tomb Raider à son actif. D’ailleurs toutes les mesures ont été prises : une nouvelle équipe (Crystal Dynamics), une Lara plus que jamais polygonée grâce à son créateur Toby Gard et bien d’autres nouveautés qui poussent à croire Eidos à la réussite de ce volet.
 

Un sein, ça gonfle pas !

Il est intéressant de constater à quel point l’image de Lara a changé. On la jugeait déjà très sexy dans les premiers volets mais dans Tomb Raider Legend, elle est encore plus belle qu’avant, avec des traits plus doux, un visage plus joli et ces lèvres... hum bon j’arrête mes fantasmes de pervers sexuel à tendance pédophile et je continue de vous décrire cette belle Lara. Si vous avez l’occasion, je vous conseille de réunir toutes les images de Lara depuis son premier volet, et de vous concentrer sur sa poitrine. Contrairement à la rumeur, elle n’a pas tellement pris des seins depuis le début. Bon elle en a pris un petit peu, c’est sûr mais c’est l’ajout des polygones qui veut ça. En tout cas, on peut être sûr qu’elle ne fait pas du 75A. Tout ça pour dire que notre chère petite Lara a évolué de sorte qu’elle plaise à tout le monde, y compris aux plus asexués d’entre vous. Et Toby Gard, le créateur de Lara, mieux même, son père, appelé à la rescousse par le studio Crystal Dynamics (Legacy of Kain : Defiance, Soul Reaver, Gex) pour donner à Lara encore un meilleur physique, accentuer ses muscles, rendre son visage plus souple, bref la faire vivre.
 

Une nouvelle histoire

Les histoires de Lara ne changeaient pas beaucoup suivant les volets. Des chasses aux trésors qui tournent mal à cause de vilains qui veulent avoir la même chose, le tout en voyageant à travers le monde de Chine à Londres en passant par Area 51 (oui, j’ai beaucoup joué à Tomb Raider 3). Pour ce nouveau volet, c’est une nouvelle fois une chasse au trésor qui pousse Lara à sortir de chez elle. Mais cette fois, elle n’est plus seule. Après autant de dangers auxquels elle a su plus ou moins faire face, Lara est aujourd’hui accompagnée de deux de ses amis. Enfin, accompagné est un bien grand mot, mais disons qu’ils ont un lien à travers une oreillette BlueTooth. Zip l’informaticien, certainement l’une des personnes les plus douées en informatique, le MacGyver des réseaux, saura vous aider avec ses moyens. Alister, le deuxième compagnon, c’est l’intello par excellence. Avec lui vous saurez tout sur les ruines que vous êtes en train d’explorer. Voilà, je pense que Lara est maintenant prête à partir en Bolivie, le lieu de départ. Priez bien fort pour elle, elle en aura besoin.
 

Un arsenal colossal

Lara bénéficie d’un équipement de pointe. Outre son oreillette BlueTooth, Lara possède un PDA capable de lui donner beaucoup d’informations sur l’environnement, les ennemis, les armes et autres infos croustillantes. Concernant les petits gadgets, elle sera équipée d’un grappin qui s’avère très utile. En effet, à l’aide du grappin, Lara pourra jouer autant qu’elle voudra au Spider Man de service, ainsi qu’au Scorpion de service (Mortal Kombat inside), c'est-à-dire qu’elle pourra lancer le grappin sur les ennemis et les ramener devant elle pour un combat corps à corps. Du coup, les combats et les petites acrobaties risquent d’être nettement plus intéressants qu’auparavant. En plus de ça, Lara est toujours équipée d’une lampe mais cette fois-ci elle sera accrochée à son sac à dos, qu’elle aime tant. Autre chose qu’elle apprécie beaucoup, ce sont ses deux pistolets 9 mm qu’elle a toujours adoré et qui bénéficieront cette fois de munitions infinies. D’autres armes viennent se rajouter à sa liste, comme des fusils mitrailleurs qu’elle pourra ramasser par terre. Chose inédite dans ce nouveau volet : on voit tout l’équipement de Lara. Si vous possédez un fusil mitrailleur, vous le verrez accroché sur son dos. Fini le sac à dos sans fond, désormais on voit tout. En voilà un aspect réaliste.
 

Toujours un Gameplay foireux ?

Il n’a jamais été évident de bien manier Lara dès le départ. Il nous a fallu de longues heures d’entraînement afin de ne pas se louper dans un saut, et même avec ça, on faisait d’énormes chutes. Au mieux on était à peine blessé et on refaisait le chemin, au pire on mourait et on refaisait le chemin quand même. Cette fois-ci, le Gameplay a semble-t-il changé. Fini de faire trois pas en arrière pour prendre de l’élan et ne pas se vautrer. La maniabilité est plus intuitive et Lara est plus souple que jamais. Elle pourra faire pas mal de choses qu’elle ne faisait pas avant. En dehors de sauter partout et dans tous les sens, de s’agripper aux rebords et remonter, Lara a appris de nouveaux mouvements comme sauter de rebord en rebord sans avoir peur de lâcher prise et de tomber. Elle peut même sauter plus loin. Et n’oubliez pas non plus que le grappin sera de la partie et il vous sera très utile. Cela dit, on remarque que dans certaines vidéo, Lara copie quelque peu certaines acrobaties de notre Prince de Perse. Non, pas la marche sur les murs, mais bien d’autres mouvements de gymnastique. C’est sûr, Lara s’est pas mal d’entraînée depuis le temps pour en arriver là. Elle est beaucoup plus souple, beaucoup plus agile, et on peut vraiment faire tout avec (enfin tout…). Autre nouveauté, c’est le fait d’enchaîner les acrobaties. Exemple : une colonne tombe, l’image d’un bouton apparaît juste au-dessus, si vous appuyez au bon moment, vous sautez pour l’éviter. Pareil pendant les combats. Lorsque vous visez vos ennemis, il se peut qu’une image de bouton apparaisse. Il suffit alors d’avoir un bon timing et vous pourrez tirer sur l’objet pour qu’il s’écroule sur l’ennemi.
Au niveau des combats justement, la british se débrouille mieux que jamais. Les combats à mains nues elle maîtrise, mais ce qu’elle préfère c’est les combats à mains armées. Etant donné que les doubles pistolets ont des munitions à l’infini autant se défouler. Vous pouvez opter pour la visée manuelle ou automatique. La visée automatique vous entoure le corps de l’ennemi d’un cercle rouge dès que vous le visez et elle peut enchaîner comme ça trois ou quatre ennemis à la fois. Et le jeu n’en fait que gagner en fluidité.
 

Article rédigé par NKB , le

Tomb Raider Legend est bien parti pour être l’un des meilleurs volets (pour ne pas dire le meilleur) de la série Tomb Raider. On a tous été plutôt déçu de l’Ange des Ténèbres à cause de son contenu très creux, alors que ce nouveau volet est riche en contenu et s’avère très plaisant à jouer. En tout cas, Crystal Dynamics nous montre tout son talent et redore le blason de la belle Lara. Affaire à suivre le 7 avril 2006, mais peut-être qu’avant cela, on aura droit à une démo jouable.

Commentaires

Jeux similaires