Preview : Stuntman

Stuntman - PS2

Genre : Simulation de cascadeur

Date de sortie : Juin 2000

Genre
Simulation de cascadeur
Date de sortie
Juin 2000 - France
Développé par
Reflections
Edité par
Atari (Infogrames)
Disponible sur
GBA, PS2

Reflections, l'auteur des deux Driver sur PSOne, nous propose cette fois-ci de jouer les cascadeurs dans un titre qui ne manquera assurément pas de pêche. Petit tour de piste sur une version bêta.

 
 
Silence... Action ! (voix de réalisateur)
Vroum ! (bruit de voiture)
Vite, faut que je réussisse mon coup... (pensées de Seb -oui je sais, ça fait drôle que Seb se mette à penser)
Braouuuummmmm ! (activation de la nitro)
Vrouuuuummm ! (voiture sautant d'un tremplin -difficile à reproduire sur le papier)
Blam ! Baaaaoouuuum ! (saut raté)
Boum ! (explosion)
Aaaarghh ! (Seb à l'agonie -savourez cet instant, ça n'arrive pas tous les jours)
Coupez ! (voix de réalisateur en colère)
Dégagez le corps, réparez la voiture et Gremlin, c'est à toi de tenter la cascade ! (re-voix de réalisateur pressé parce qu'il a envie de pisser mais qui a la flemme de descendre de son échaffaudage)
Tomate ! Tomate ! (voix inconnue)
Oui ? (voix de moi)
Parle un peu de Stuntman à tes fans, ils s'impatientent, voyons... (voix de Rick)
 

Ah oui, bon, dans Stuntman...

... vous incarnerez un cascadeur et votre objectif sera de faire des sauts, des crashes et bien d'autres choses dans l'unique but de gagner du pognon. Evidemment, tout cela se fera dans le cadre de films, et vous aurez donc à faire des poursuites sur les docks, des sauts entre deux trains, éviter des cheminées qui s'effondrent, passer à travers des boîtes en carton, etc. Pour monter un peu l'adrénaline, vos véhicules seront parfois équipées de nitro pour vous aider à accomplir de super sauts, ou pour gagner du temps si le cameraman n'a plus de pellicule, ou parce que le réalisateur a vraiment envie de pisser.
La structure du jeu est donc toute simple mais drôlement efficace : il y a plusieurs films et pour chaque film, il y a une division en plusieurs chapitres durant plusieurs minutes chacun. Quand vous lancez un niveau, vous avez d'abord une petite séquence cinématique (de moyenne qualité, dommage), puis on vous laisse la main pour faire vos cascades et si tout se passe bien, vous pouvez passer au niveau suivant. Les films proposés sont des parodies de gros succès du cinéma comme Shérif fais-moi peur, Bullitt (un des premiers films avec des poursuites, sorti dans les années 60), etc.
 

Comme dans la vraie vie avec des gens qui ont de la peau et des cheveux sur la tête

Pour renforcer l'aspect simu, les développeurs n'ont pas hésité à corser la difficulté. Du coup, vous devrez respecter tous les timings et ne pas faire de conneries. En gros, vous devez faire ce que votre boss vous dit de faire, et ne pas vous imaginer dans un jeu vidéo doté d'une grande liberté d'action. Si vous échouez, vous devrez donc recommencer la prise. Ah oui, il y a aussi un truc idiot (je vous avertis : c'est subjectif) : certains objectifs ne sont pas indiqués à l'avance et on ne les découvre qu'au dernier moment. Cela peut s'agir d'un saut ou d'une collision par exemple. Mais comme je le disais il y a quelques lignes, pas question d'improviser : il faut que vous fassiez ce que le réalisateur vous dit de faire. Ce n'est pas vous l'auteur du film, bon sang !
Par contre, il faut bien garder en mémoire l'idée que la difficulté semble furieusement corsée et que pour l'instant, les challenges nécessitent des dizaines d'heures avant d'être accomplis, ce qui destine le jeu uniquement à ceux qui ont une vocation de cascadeurs... Okay, j'exagère, mais juste un tout petit peu.
 

Les modes de jeu

Parmi les modes de jeu en présence, on retrouvera le mode carrière qui vous permettra de remplir plein de missions toutes aussi folles les unes que les autres, mais aussi un mode construction et un mode Conduite.
Dans le mode Construction, vous pourrez réaliser un décor et faire plein de cascades dedans. Parmi les éléments proposés, vous aurez des tremplins, des rangées de pneus, etc. En progressant dans le jeu normal, vous gagnerez de nouveaux éléments pour construire des scènes encore plus folles ! Cet ajout devrait considérablement augmenter la durée de vie du jeu, mais cela reste à voir, car les éditeurs de niveau sur console, ce n'est pas encore ça...
Enfin, le mode Conduite permet de relever une série de challenges mettant à rude épreuve vos talents de conducteur, idéal pour s'entraîner avant de faire ses cascades de gros fou.
 

Indigne de la PS2

Sur le plan graphique, Stuntman est heu... moche. Voilà, tout est dit. (...) Qu'est-ce qu'il y a Monsieur Infogrames, j'ai dit quelque chose de mal ? Heu bon d'accord, on va dire que c'est plutôt moyen. C'est mieux là ? Monsieur Infogrames ? Bon, il est parti. Tant mieux, 'l'est lourd celui-là...
(Murmures) Bon alors entre nous, Stuntman est très décevant au niveau de la réalisation. Le graphisme est assez pauvre, notamment au niveau des textures, et le jeu demeure un peu saccadé. En fait, le problème est que c'est trop pâle et que ça ressemble à Driver 2, sorti sur PSOne... Mais tout ça, vous avez pu vous en rendre compte sur les quelques vidéos diffusées dans les mags et sur le Net. Ce que vous ne savez pas, en revanche, (Voix normale) c'est qu'on peut revoir ses cascades et surtout voir de quelle manière elles seront intégrées dans le film dans lequel vous "jouez". Et cerise sur le gâteau : vous pourrez choisir votre angle de vue, mais dans tous les cas, les ralentis sont réussis. (Hurlements) Tant mieux !
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Voici donc un jeu plus attrayant pour son côté original que pour son gameplay ou sa réalisation. Toutefois, difficile de prononcer un verdict pour le moment dans la mesure où tout dépend de la variété des challenges à accomplir et de la difficulté de la bête...

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

32 ans | Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires