Test : Pirates des Caraïbes : la Légende de Jack Sparrow

Pirates des Caraïbes : la Légende de Jack Sparrow - PS2

Genre : Action / Aventure

Date de sortie : Juillet 2006

Genre
Action / Aventure
Date de sortie
Juillet 2006 - France
Développé par
7 Studios
Edité par
Bethesda Softworks
Disponible sur
PC, PS2, Xbox
Parfois appelé
Pirates of the Caribbean : The Legend of Jack Sparrow
Site officiel
Site officiel

Jack Sparrow, le pirate charismatique interprété par Johnny Depp, le plus français des ricains du cinéma hollywoodien, non content de revenir au cinéma, débarque également sur PC et PS2. Et pour la deuxième fois, même. Du coup, un petit jeu d'aventure bien bourrin nous tombe dans les bras. A l'abordage, comme qui dirait.

 
 
Ce qui me fait le plus de mal c'est que Bethesda arrive très bien à nous filer des RPG, avec Oblivion et Morrowind, mais ne soient pas foutus d'éditer de bons beat'em all. D'un autre côté, la plupart des beat'em all sortis ces dernières années se sont bien vendus mais n'ont pas vraiment cassés des briques (X-Men Legends, Le Seigneur des Anneaux premier du nom... exception pour Les Deux Tours et Le Retour du Roi de meilleures réalisations). Bref, voilà Pirates des Caraïbes : La Légende de Jack Sparrow, encore un jeu avec un nom super long que je devrais raccourcir pour les besoins de ce test. Nous l'appellerons donc "La Légende de JS".
 

La Légende de Johnny Depp en corsaire

Autant vous dire que je n'ai pas vu ni le premier ni le deuxième film, mais l'histoire de ce nouvel opus ludique ne colle pas au nouveau film apparemment. L'histoire est plutôt composée de flash-back de la vie de pirate de Jack Sparrow, ce qui permet de faire marcher la licence à plein pot. On y retrouve donc des scènes d'action avec ses amis Will Turner et Elizabeth Swann (j'irais bien refaire un tour de son côté d'ailleurs...). Attention, si vous avez joué au premier Pirates des Caraïbes sur PC, le système est changé malheureusement. Ici, on ne se retrouve pas dans un jeu d'aventure-RPG avec des phases d'actions mais bien dans un beat'em all tout ce qu'il y a de plus banal, avec des petits bouts de scénarii entre les phases de combat histoire de lier l'ensemble.
 

Des pirates pixellisés, ça me fait même pas peur

A un ou deux joueurs en coopération, votre progression s'effectuera dans des décors similaires au film, à travers 24 niveaux de jeu. Le début des flash-back est introduit de cette façon : Jack Sparrow et son compère se remémorent leurs faits d'armes devant une troupe de badauds qui veulent les tuer. Les phases de jeu vous replongeront donc dans les différents endroits du premier film. Comme ça, on pourrait croire que vous en aurez pour votre temps, mais non. C'est court, c'est assez diversifié mais malheureusement trop peu liés les uns aux autres, bref, un beau bordel bien bourrin. Le soft propose d'incarner en alternance les souvenirs des deux pirates, ainsi que de jouer à deux en coopération. Mais en solo, vous pouvez switcher entre les deux protagonistes. De temps en temps, vous pouvez même tâter de la femelle avec Elizabeth qui se débloquera pour des phases d'escrime. Néanmoins, cette sélection de personnages n'influe pas sur le jeu, qui reste un beat'em all proposant des ennemis nombreux et une palette de combos à en faire pâlir Chuck Norris. On ne peut s'empêcher de faire une petite comparaison avec Le Retour du Roi par exemple, de par les graphismes inspirés des films, des combos des personnages, du système de jeu et des ennemis en masse. Et dans La Légende de JS, vous disposez également de projectiles différents selon votre personnage, qui peuvent faire de gros combos. La seule différence avec les valeurs sûres des derniers beat'em all similaires, ce sont les graphismes. Ici, les animations sont plutôt moyennes et les décors assez plats. L'aliasing des ennemis donne l'impression de jouer sur PlayStation et on regrettera la modélisation approximative des protagonistes du film.
 

Pourquoi ils ont mis Légolas ?

En tout cas, le film, on le retrouve dans l'ambiance sonore. Les musiques mettent dans le bain, ne gênent pas le déroulement du jeu et ne posent pas de problèmes. Les voix, quant à elles, sont doublées par les doubleurs français des acteurs. Un très bon point qui ravira évidemment les fans du film, sachant que les fans sont souvent très exigeants sur ce point. Pour finir, ce qui gâche le plus le jeu, c'est l'IA qui contrôle le coéquipier en solo, et les bugs résultants de cette collaboration. Les collisions avec les décors ou les ennemis sont fréquentes, ainsi que les éléments en clipping. L'IA est vraiment mauvaise et n'apporte pas de bénéfice au joueur, qui préférera évidemment se taper les missions scriptées avec un pote. Le scénario n'est pas vraiment présent, le gameplay est plus qu'approximatif et les possibilités sont peu nombreuses : on se retrouve à faire toujours les mêmes intéractions avec le décor, à tuer les mêmes ennemis qui réagissent de la même façon au fil du jeu. Pour le troisième opus, le développeur devrait se retourner vers de l'aventure plus prenante que ces enchaînements de phases d'actions insipides.
 

Article rédigé par Jivé , le

Malheureusement, Bethesda en rompant avec le style de son premier jeu, nous livre un beat'em all banal où les niveaux s'enchaînent rapidement et se révèlent ennuyeux. Le jeu se jouera plutôt en coopération avec un autre joueur, même si les 24 niveaux sont rapides, faciles et pas vraiment prenants. Les fans trouveront satisfaction dans la bande-son au poil pour le jeu...

Points positifs

  • 24 niveaux
  • Ambiance du film
  • Doubleurs officiels

Points négatifs

  • Court et insipide
  • Très moche
  • Assez confus niveau scénario
  • Combats bordéliques

Commentaires