Test : Naruto : Ultimate Ninja

Naruto : Ultimate Ninja - PS2

Genre : Baston

Date de sortie : Novembre 2006

Genre
Baston
Date de sortie
Novembre 2006 - France
Développé par
CyberConnect2
Edité par
Bandaï
Disponible sur
PS2
Parfois appelé
Naruto : Narutimate Ninja, NARUTO : Naltimate Hero

Vous connaissez sans doute Naruto, le fameux manga de Masashi Kishimo, qui relate l'histoire d'un jeune garçon de douze ans habité par un démon renard à neuf queues. Adapté à la télévision, et diffusé actuellement sur une chaîne cablée, Naruto a été porté sur diverses consoles, GameCube, PSP, DS, GBA... et PS2. C'est sur cette dernière qu'est sorti Naruto Ultimate Ninja en novembre 2006. Et comme dit le dicton « mieux vaut tard que jamais », voici donc le test d'un jeu... plutôt réussi !

 
 
Avant de commencer, mieux vaut un petit cours d'histoire sur Konoha, lieu de naissance de Naruto et principal théâtre du scénario. Konoha est aussi appellé “village de la feuille” et est un haut lieu stratégique et militaire du Pays du Feu. Il y a douze ans, Konoha fut attaqué par un démon renard à neuf queues, surnommé Kyubi, qui dévastait tout sur son passage. Le chef du village, à qui l'on donne le titre de Hokage, sacrifia sa vie pour enfermer l'esprit du démon renard à l'intérieur du corps d'un bébé, Naruto Uzumaki. A cause de cela les habitants du village le rejettent, ils voient en lui un monstre et non un petit enfant. Blessé dans l'âme, Naruto jure alors de devenir un Hokage, le plus grand de tous, pour obliger les villageois à reconnaitre son existence. A douze ans il fait partie de l'académie ninja et passe ses examens, dans un premier temps ce sera un échec. Suite à la trahison d'un Jounin (ninja confirmé) Naruto découvrira qu'une personne lui fait véritablement confiance, son professeur d'académie. Il réalise alors la joie d'être aimé et décide de se consacrer à son rêve.
 
 
De fil en aiguille il se découvre d'autres amis, à commencer par Sasuke Uchiwa, qui possède le Sharigan, (un oeil très puissant qui permet de copier les techniques adversaires) et dont la famille a été massacrée par son grand frère, Itachi. Il fait aussi la rencontre de Sakura dont il tombe amoureux, et se lie d'amitié avec son autre professeur Kakashi. Plus tard, suite à de sombres évènements Sasuke rejoindra le camp d'Oroshimaru, un ninja légendaire très puissant qui s'est juré de détruire Konoha. Naruto sera très affecté par cette trahison et promet de retrouver Sasuke pour lui rendre la raison. Le jeu relate l'histoire jusqu'à l'attaque d'Oroshimaru sur Konoha, fait terrible puisqu'il marquera la mort du troisième Hokage...

Après la courte introduction présentant les personnages, vous arrivez au menu de jeu. De là vous pouvez sélectionner un des six choix qui s'offrent à vous.
 

Naruto ? C'est à la mode !

Le premier mode est le « scénario », il vous permet de choisir l'histoire d'un personnage et de vivre son aventure, avec parfois des petites dérives absentes du manga. A noter que vous pourrez débloquer de nombreux personnages grâce à ce mode. Côté fidèlité vous allez vite vous apercevoir que Naruto Ultimate Ninja ne retrace qu'une infime partie de l'histoire originale, cela va grosso modo des débuts de Naruto à l'attaque d'Oroshimaru sur le village de Konoha, en sautant beaucoup de chapitres malheureusement. Cependant, une fois toutes les sagas débloquées et terminées (12 en tout), le jeu laisse la sensation agréable d'avoir parcouru honorablement les débuts de Naruto.
 

Le ninja n'est qu'une arme...

Comme vous vous en doutez, au moins pour les fans, un mode « mission » est présent, il vous permettra d'effectuer... des missions ! Sous l'oeil bienveillant du troisième Hokage, vous devrez remplir tous les objectifs donnés afin d'acquérir de l'expérience et, arrivé à un certain seuil, de gagner en grade. Bien sûr, ce sont les même que dans le manga, vous commencerez donc novice et au fil des missions vous serez amené à devenir Hokage.
Chaque niveau est marqué par un rang particulier qui sont, par ordre croissant de difficulté : entrainement, rang D, rang C, rang B, rang A puis un rang spécial appellé rang S Ainsi les premières tâches à accomplir sont faciles, à savoir gagner contre un Kakashi quasi immobile, puis cela se corse sérieusement à partir du rang B où vous devrez battre votre adversaire... sans toucher le sol ! On peut regretter que certaines missions soient parfois répétitives, mais dans l'ensemble c'est le mode le plus réussi, il apporte une durée de vie considérable au jeu.

Les quatre autres choix n'apportent rien de phénoménal, les modes « entrainement » et « combat libre » sont on ne peut plus basiques, « chez Naruto » est une sorte de vitrine pour visualiser ou écouter les objets que vous aurez débloqué dans la « boutique », un mode comparable à l'achat des figurines dans Mario Smash Bross, sur GameCube.
 

Les ninjas aussi marchent sur l'eau !

D'un point de vue graphique Naruto Ultima Ninja est très réussi, le côté manga est très bien réalisé et cela fait chaud au coeur, c'est un style vraiment particulier et agréable visuellement. Les nombreux niveaux sont riches en détails et sont fait de tel sorte que les combats peuvent se dérouler sur deux plans différents, le passage entre chaque plan étant extrêmement facile, cela ajoute un petit (tout petit) côté stratégique. S'ajoutent aussi divers objets (bonus, shurikens...) qui peuvent réellement influencer un combat, et pour le coup c'est un gros côté stratégique à ne surtout pas négliger.
Un autre point appréciable est la possibilité de faire trois attaques ultimes différentes, sauf pour Naruto à neuf queues et Sasuke maudit, et qui varient de puissance selon le chakra (énergie) dépensé. La réalisation de ces attaques est de toute beauté, mais il est difficile de les apprécier car au même moment vous devrez entrer rapidement une combinaison de touches pour infliger un maximum de dégats, ou en subir un minimum, selon que vous attaquez ou que vous défendez.

Mis à part cela, le peu de personnages, seulement 14, réduit de façon significative la durée de vie du jeu et vous les aurez débloqué au bout d'une vingtaine ou une trentaine d'heures. De plus, le jeu est vite lassant, les coups sont pratiquement toujours les même, à peine 14 « techniques » en moyenne. Un petit commentaire rapide sur la bande son, les musiques sont fidèles au manga et, ô joie, les voix japonaises sont disponibles dans les options, ce qui devrait plaire aux fans.
 

Article rédigé par Tedd , le

Naruto Ultima Ninja se révèle être très bon dans l'ensemble. Les fans seront comblés, peut être déçus par le scénario et le peu de personnages. Néanmoins le jeu reste captivant et vous vous surprendrez à rester scotcher à votre manette mais ce n'est que le premier volet d'une longue série déjà annoncée et on peut espèrer que le prochain opus corrigera ces (petits) défauts.

Points positifs

  • Des graphismes tirés du manga
  • Une durée de vie correcte
  • Un jeu captivant

Points négatifs

  • Peu de personnages
  • L'histoire ne retrace que le début du manga, avec quelques infidèlités.

Commentaires