Test : Capcom Classics Collection Vol. 2

Capcom Classics Collection Vol. 2 - PS2

Genre : Compilation

Date de sortie : 13 avril 2007

Genre
Compilation
Date de sortie
13 avril 2007 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Capcom
Disponible sur
PS2, Xbox

Après un volume 1 sur PS2 et PSP, voici que Capcom remet le couvert avec Capcom Classic Collection volume 2. Encore plus de vieux jeux et de nostalgie en boîte me direz vous, et bien malheureusement pas tant que ça. Un élan de bonne volonté et une petite dose d’originalité, la firme n’a malheureusement pas réussi à séduire autant qu’avec ses premières éditions. Un résultat à mettre sur le compte du manque d’idées de la part des développeurs ou sur la tendance du rétro qui commence à se faire un peu trop imposante pour des joueurs demandeurs de nouvelles expériences. Heureusement tout n’est pas à jeter et je dirais même mieux, nous retrouvons du très bon dans cette compil'.

 
 
Ah les compiles, c’est à chaque fois toute une histoire que de retrouver nos « vieux » jeux préférés et de se replonger dedans pour les finir en 30 minutes (en moyenne). Telle était la loi à l’époque des consoles 16 bits et d’une puissance inférieure. Heureusement pour nous, l’évolution de la technologie a réussi à faire en sorte qu’il en soit autrement pour nos bébés actuels, mais une part de nostalgie se dégage toujours lorsque nous retrouvons nos favoris et ce serait une grave erreur que de les laisser au placard, car très grand est le plaisir qu’ils procurent lors de leur retour entre nos mains. Sérieusement, qui se lasserait réellement de titres tels qu’Eco Fighter, Super Street Fighter II Turbo ou au ????? ?. Que celui à qui ça arrive (non, ne me jette pas la première pierre) aille se jeter s’il vous plaît ! Enfin, sur ce, passons un peu notre sujet d’expertise en détails.
 

De la reproduction ou de l’adaptation ?

Et la réponse à la question du jour est malheureusement de la (triste) reproduction. Rares sont les jeux qui ont bénéficié d’une quelconque amélioration, si toutefois Capcom s’est donnée la peine de toucher ne serait-ce qu’à un seul de ses titres. Du transfert de support, voila ce que la multinationale nous offre pour essayer de nous contenter en attendant un titre original. Des écrans en 2D qui font peine à voir malgré les bons souvenirs des bornes d’arcades, un rythme d’animation qui peut varier du tout au tout selon le jeu lancé, tel est le cas entre Magic Sword et Street Fighter premier du nom. Une différence flagrante et qui est très dure à encaisser. D’ailleurs, concernant le dernier titre cité, ce n’est même plus un problème de lenteur, c’est réellement un bug car les le jeu ne supporte pas les enchaînements et réagit en « léger différé » par rapport à la pression des touches de la manette. Enfin, tout ça pour dire que Capcom ne s’est pas réellement foulée pour nous sortir une compile seulement à moitié travaillée.
 

Quoi d’neuf Docteur ??

Drôle de question lorsqu’il s’agit du test d’une compile rétro, mais malgré le fait que les jeux soient parfois lents et des fois même un peu ennuyeux, il reste du très bon et de très bonnes sensations dans la plupart des titres présents sur la compile. En plus des moments de jouissance intense que nous procurent les affrontements avec les bosses finaux, qui nous donnent un peu de fil à retordre depuis le temps (et du gros câble même), les développeurs ont gentiment gardé les objectifs à remplir pour chaque jeu. Ceux-ci nous font accéder à des bonus et autres extras quelque peu distrayants. Un petit point positif, la présence de descriptif et d’historique pour chaque jeu (en anglais bien sûr), juste pour se remémorer d’où vient le fruit de nos envies.
 

1…2…3… TOP 5 !

Un petit TOP 5 des jeux présents sur la compile pour la forme et histoire de vous aiguiller un peu lors de vos premières minutes manette en main. Sans forcément donner d’ordre précis, sont au moins à mettre dans ce TOP, Eco Fighter, Super Street Fighter 2 Turbo, Strider, Magic Sword et The Knight of Round. Ces titres arrivent à se démarquer des autres par une réalisation plus poussée (pour l’époque du moins), des animations plus rapides et un petit peu plus fluides, et un univers prenant, mais pour ce dernier point, les autres jeux ne sont pas en reste. Malheureusement le point noir de tous ces titres reste présent dans la bande son. Les effets de l’époque ne sont pas vraiment à la hauteur de nos espérances et malgré la nostalgie émergente qui nous fait apprécier les graphiques d’antan, celle-ci n’est pas suffisante pour nous faire supporter tous les sons et bruitages stridents (et en midi) de nos vieux jeux. En dehors du classement, il est possible de noter que Three Wonder, titre réunissant 3 jeux (beat’em all, bomberman like et ???), se démarque du lot et pourrait également faire partie du classement mais est complètement hors compétition.
 
 
Prenons maintenant le classement dans le sens inverse et faisons un petit tour en débutant par le plus mal adapté. Et donc arrive en tête avec la réalisation la plus mauvaise, j’ai nommé Street Fighter premier du nom. En effet, de par des bugs de lenteur, enfin de décalage surtout par rapport aux pressions des touches dès que ça va un peu trop vite pour lui, des graphismes très peu soignés, ceux de l’époque n’ont pas été retouchés, et c’est bien dommage, et tout un tas d’autres choses, ce titre est certainement le moins attirant de la compile.
 

Article rédigé par Neji , le

Avec des titres mythiques et d’autres qui ne valent même pas l’effort d’allumer sa console, ce deuxième opus de la Capcom Classics Collection ne vaut que moyennement la peine d’être acheté. Certes, les puristes y trouveront leur compte et seront enchantés de retrouver leurs titres d’antan, mais pour le joueur moyen, le plaisir de retrouver ses vieux jeux ne lui fera apercevoir que quelques bons délires parmi une série de quelques bonnes daubes. Enfin, à conseiller tout de même pour les adeptes du genre et ceux qui en ont marre des softs trop performants et avec des pixels trop fines.

Points positifs

  • De superbes jeux à l'ancienne comme on les aime
  • Des sensations comme on aimerait en avoir plus souvent
  • Un stress ambiant qu'il est difficile de retrouver dans les jeux actuels

Points négatifs

  • Quelques titres loupés à grande échelle
  • Une bande son qui laisse à désirer
  • Un ensemble moyen

Commentaires