Preview : Skate

Skate - PS3

Genre : Jeu de Skate

Date de sortie : 11 octobre 2007

« Skate », un mot que tout le monde connaît, que beaucoup d’entre nous utilisent même régulièrement car rares sont ceux qui ne se sont absolument jamais essayés à la discipline, et qui finalement reflète parfaitement l’esprit d’un jeu qui s’annonce comme une réelle révolution. Visant à détrôner le champion en titre, nul besoin de le citer, ce jeu d’EA se présente comme un monstre de performance, de difficulté et surtout de réalisation. Parviendra-t-il à nous faire oublier les folies de notre chère et tendre série aux mille et un opus qui font la loi depuis 1999 dans le monde du skateboard vidéo ludique, ou bien fera-t-il partie de la grande famille des jeux qui auront tenté leur chance et se seront finalement crashés en plein vol par manque de finition et d’intérêt ?! C’est parti pour une petite coloscopie de ce titre très prometteur.

 
 
Tout d’abord, sachez que ce jeu de skate n’a absolument rien à voir avec sa série concurrente, c’est une véritable simulation qu’EA nous offre et non pas un jeu d’arcade où il est possible de taper des enchaînements de deux millions de points sur des runs de dix minutes (si si, c’est faisable). C’est également avec une idée bien précise en tête que la firme sportive a fait appel à une association de dix neuf skateurs canadiens pour les aider dans les phases de motion capture, de réalisation et de développement en général. Le chef de produit, Jay Balmer, fait lui-même de la planche à roulettes depuis plus de vingt ans. Enfin, c’est sur ces quelques explications que nous allons pouvoir commencer l’introspection.
 

Du très très lourd !

Ce qui sera le plus lourd dans le jeu sera certainement votre planche. C’est du moins ce que nos premiers essais ont pu laisser paraître vu le niveau de difficulté d’exécution des tricks. Le gameplay est fait de telle façon que la prise en main de base arrive facilement mais se complique très rapidement. Un bon paquet d’heures de jeu sera nécessaire pour maîtriser totalement la bête. Bien qu’il soit complexe, il faut quand même reconnaître qu’il est très complet et très précis. Sortez des sentiers battus tout tracés par les boutons et les enchaînements interminables déjà existants, et commencez dès maintenant à vous entraîner à tourner et retourner vos sticks analogiques puisque c’est tout ce dont vous aurez besoin pour évoluer dans le jeu. Le bouton pour pousser et prendre un peu de vitesse est un plus. De la précision, de la difficulté, de la puissance ou bien de la rapidité, tous ces facteurs sont à prendre en compte pour la réalisation des tricks.
 
 
Bien que tout ceci s’annonce comme un véritable challenge, le jeu en vaut la chandelle car vos efforts ne seront pas vains, et ce sera un festival de tricks plus réalistes les uns que les autres et un véritable bijou de réalisation qui vous sera offert en contre partie. Plus que dans n’importe quel autre jeu de skate existant, les développeurs ont misé sur le réalisme le plus poussé. De la position du pied avant de « taper une figure », à la jambe qui reste bloquée sur une barre après une bonne gamelle, en passant par la façon dont la figure est replaquée et dont il faut positionner sa planche avant de pouvoir faire un grind ou un slide, tout est pris en compte, et c’est ce qui fait la réelle force de ce titre. Un grand merci et un grand bravo aux créateurs pour une démonstration époustouflante alors qu’il reste encore plusieurs mois de développement.
 

Skate or die

Ce slogan connu prend tout son sens dans ce jeu car contrairement à son rival, il sera impossible dans Skate de descendre de sa planche pour entrer dans un magasin, marcher un peu dans la rue ou encore tagger je ne sais quel logo sorti des esprits torturés des joueurs acharnés. Cependant, sans marcher, courir ou faire quoi que ce soit du genre, il vous sera quand même demander de remplir des objectifs divers dans le mode carrière du jeu. Réaliser telle ou telle figure, faire un score minimum, etc… Tout autant de petits défis qui vous mettront en difficulté le temps que vous arriviez à les réaliser. Mais le jeu ne sera pas qu’une simple succession de défis puisque ceux-ci vous serviront à vous hisser au sommet de la pyramide du milieu jusqu’à devenir le meilleur de la ville. Couvertures de magazines, sponsors, reconnaissance des locaux, vous devrez passer par toutes les étapes pour pouvoir devenir le maître de San Vanelona. D’ailleurs, en parlant d’elle, c’est un système à la GTA qui sera instauré dans Skate avec une division de la ville en quartiers qu’il vous faudra débloquer. C’est donc dans l’acquisition de pouvoir et de renommée que réside la trame principale du jeu. Pour les joueurs qui ont au moins vingt ans révolus, vous pourrez tout simplement retrouver le principe de Thrasher : Skate & Destroy sorti sur Playstation en 2000. « Faire du neuf avec du vieux », une autre devise qui peut coller à EA pour l’occasion mais qui, d’après ce qu’on a pu voir jusqu’à présent, lui réussit très bien.
 

Reconstitution de la scène en détails

Inutile d’aller chercher midi à quatorze heures pour trouver la signification de ce titre, il n’a strictement rien à voir avec le jeu, mais la phrase sonne bien. Quoique ! si l’on se penche un peu plus dessus, le mot « détails » tombe à pic, car ce paragraphe servira justement à faire un petit approfondissement sur le titre. Commençons par un bon point : vous pourrez à tout moment, pendant votre run, vous arrêter pour vous repasser vos derniers tricks grâce au replay. Il sera également possible d’enregistrer ces replay ou bien de placer un cameraman derrière vous avant de vous lancer afin qu’il vous prenne en direct live en train de taper la plus belle figure que vous n’ayez jamais réalisée. Sachez que ces vidéos seront exportables sur PC et si vous le désirez vous pourrez même les utiliser pour vous monter un petit film avec vos meilleurs moments. De quoi combler les petits skateurs qui rêvaient de faire leur propre DVD.
 
 
Un petit mot sur le mode multijoueurs pour continuer ? Il n’y en a pas. Eh ouais, pour ceux qui aiment se mesurer à leurs meilleurs potes il faudra trouver autre chose car le jeu sera uniquement jouable en solo. Cependant, vous pourrez tout de même vous connecter au Xbox Live ou sur la plateforme Playstation 3 pour échanger vos vidéos, a l’état brute ou bien montée, avec les autres joueurs. C’est à prendre en tant que lot de consolation. Enfin, nous sommes, tout comme vous, dans l’attente d’une confirmation de date de sortie.
 

Article rédigé par Neji , le

Pour conclure, Skate s’annonce comme une bombe atomique de réalisme, un diamant à l’état brut au niveau de son gameplay et une salade de choux de Bruxelles côté scénario. Un bon mélange qui arrive finalement à un bon équilibre et qui saura en ravir plus d’un. Fini les combos de trois milliards de points, bienvenue dans l’air du « je sens que je vais me faire chier à maîtriser ce jeu, mais j’aime ça » ! Un titre très attendu par moi-même et que je ne manquerai pas de vous faire le découvrir au fur et à mesure de la sortie des infos.

Commentaires