Test : Yakuza 3

Yakuza 3 - PS3

Genre : Action / Aventure

Date de sortie : 12 mars 2010

Genre
Action / Aventure
Date de sortie
12 mars 2010 - France
Développé par
Sega
Edité par
Sega
Disponible sur
PS3

Si votre rêve depuis que vous étiez tout gamin (vous savez l'âge où vous écoutiez Chantal Goya et Dorothée en boucle...) était d'endosser le costume d'un mafieux japonais, Sega a peut-être le jeu qu'il vous faut. En effet, Yakuza 3 de l'éditeur nippon débarque en force dans nos contrées...

 
 
Ah !!! Qu'est-ce qu'il aura fallu être patient pour découvrir ce dernier Yakuza !!! C'est ce que tout pauvre joueur européen pourrait se dire. Il aura en effet fallu attendre plus d'un an après la sortie au Japon pour voir celui-ci sortir en France. Yakuza 3 est donc le premier jeu de la série disponible sur les consoles HD dans notre beau pays. Pour ceux qui ne connaissent pas du tout la série, quelques explications s'imposent. Dans ce titre, vous incarnez comme dans les deux premiers épisodes Kazuma Kiryu et vous êtes un ancien chef appartenant à la famille des Yakuzas. Lassé par ce monde cruel, vous avez décidé de vous retirer de cet univers pour aller fonder un orphelinat sur l'île d'Okinawa. Mais bien sûr, la vie ne peut pas être tranquille pour un homme comme vous et vous allez très vite vous retrouver mêlé à une sombre histoire d'expropriation. Le tout sur fond de projet d'agrandissement de base militaire...
 

Virez-moi ces mioches !!!!!

Suivant le principe des GTA-Like, votre but est d'aller de mission en mission tout au long de votre aventure. Et c'est déjà là que le bât blesse... En effet, dans les premières heures du jeu, vous vous retrouvez à accomplir des missions d'une banalité et d'un désintérêt incroyables. Vous mettant au service de tous les gamins du quartier, vous passez votre temps à régler des histoires de rackets d'argent à la sortie de l'école et d'autres histoires plus excitantes les unes que les autres. Ah lala, que c'est beau d'être un Yakuza !!!! On peut vraiment se demander pourquoi Sega nous a imposé toute cette partie au début. En tout cas, c'était très clairement une mauvaise idée de leur part car cela dure trop longtemps et découragera à coup sûr quelques joueurs de poursuivre l'aventure... Le jeu ne commence ainsi à proprement parler qu'à partir du moment où vous débarquez à Tokyo dans une ville où enfin vous pourrez commencer à vous occuper de plus gros voyous. Etre un homme, un vrai quoi !!!!!!!!
 

1 km à pied, ça use, ça use...

Pour mettre la branlée qu'ils méritent à ces méchants garçons, on ne change pas les vieilles recettes. En effet, le même système de combat que dans les volets précédents a été repris. Une jauge de vie de notre personnage et une jauge de fièvre permettant quand elle est pleine d'utiliser des coups spéciaux sont ainsi présentes. Les combats sont plutôt rythmés et plaisants à effectuer, vous permettant de récupérer des points d'expérience afin de faire augmenter les compétences de votre personnage. La durée de la trame principale de l'histoire est ici assez longue même si elle a été un peu artificiellement rallongée avec l'obligation d'effectuer de nombreux allers-retours pour réussir les diverses missions qui nous sont proposées. Comme si le but était de passer son temps à marcher. Vraiment dommage !!!
 

Ils sont passés où les mini-jeux !!??

En plus de l'histoire principale, il existe aussi de nombreux mini-jeux et de quêtes secondaires accessibles tout au long de l'aventure. Vous pourrez ainsi passer du temps à jouer au golf ou à pêcher par exemple. Au total, 16 mini-jeux au menu !! 16, cela peut paraître bien me direz-vous mais cela aurait pu et même dû être bien plus. Et oui, on touche là en fait un des gros soucis du titre : la localisation. En effet, ces sacrés japs nous ont fait patienter tout ce temps pour nous fournir une version du jeu amputée de nombreux mini-jeux... Le mah-jong et le quizz sur l'histoire du Japon parmi tant d'autres ont ainsi été sacrifiés sans qu'on sache vraiment pourquoi. Et encore pire pour tous les pervers que nous sommes (et oui, ne nie pas cher lecteur devant ton écran d'ordinateur), on nous a aussi retiré le recrutement de jolies jeunes filles (tout ce qu'il y a de plus respectables) pour les faire travailler dans des bars à hôtesses (activité courante et primordiale)... Un scandale, je vous dis !!!!!! La localisation du jeu n'étant par ailleurs pas mieux faîte au niveau des sous-titres dans le trop grand nombre de cinématiques accompagnant ce Yakuza 3. Des sous-titres en anglais sur des voix japonaises... Ben bravo et merci, c'est sympa de devoir jouer tout le long avec un dico français/anglais à moins de s'appeler Nelson Monfort. « It was a wonderfulllllllll performance... Thank you !!!!!!! »
 

Allez vas-y, bouge de là

Au niveau des graphismes, la qualité n'est pas particulièrement au rendez-vous et c'est parfois un peu de niveau PS2 mis à part sur les cinématiques. Pas mal d'aliasing est ainsi présent et l'animation des personnages n'est pas bonne non plus. Le héros que l'on incarne est ainsi tout raide et se déplace d'une façon bizarre. Par ailleurs, on retrouve pas mal de bugs de collisions quand on se déplace au milieu de la foule. Le tout agrémenté des fameux murs invisibles vous empêchant de passer outre un point donné que l'on a malheureusement dans de nombreux jeux... Toutefois, tout ceci est en partie sauvé par l'ambiance et le cadre de vie dans lequel évolue notre héros. En effet, le tout se déroule dans une ambiance japonaise parfaitement retranscrite. Les décors sont remplis de restaurants et de bicoques asiatiques en tout genre permettant d'évoluer au sein d'un univers réussi. L'ambiance du titre étant clairement sa force...
 

Article rédigé par M@gic Ljubo , le

Au final, on ne sait pas trop quoi penser de ce Yakuza 3. L'ambiance est trippante, on se croirait vraiment en Asie. On se bat, on s'amuse... Mais, on ne peut pas s'empêcher de ressentir un certain énervement quand on pense à tout ce qui a été retiré dans la version européenne et au fait qu'on n'a pas vraiment en notre possession une version française du titre. C'est un peu se foutre de notre gueule tout ça !!!! Par ailleurs, la qualité technique n'est pas au rendez-vous et la durée du jeu est faussement rallongée en nous obligeant à faire des allers-retours très souvent au lieu de nous proposer vraiment du contenu. Enfin, le style particulier du titre ne plaira pas obligatoirement à tout le monde mais les fans de la première heure de la série devraient apprécier...

Points positifs

  • L'ambiance asiatique très réussie
  • Les mini-jeux proposés
  • Les combats dynamiques et prenants
  • La bonne durée de vie

Points négatifs

  • C'est pas en français
  • La réalisation et les graphismes pas assez bien faits
  • Trop de cinématiques
  • Les mini-jeux pas proposés
  • Tout le début du jeu, trop télétubbies

Commentaires