Preview : Street Fighter IV

Street Fighter IV - PS3

Genre : Baston

Date de sortie : 20 février 2009

Genre
Baston
Date de sortie
20 février 2009 - France
Développé par
Capcom
Edité par
Capcom
Disponible sur
IOS, PC, PS3, Xbox 360
Parfois appelé
SF4, SF 4
Site officiel
Site officiel

La série Street Fighter a fait naître un nouveau genre de jeux lors de sa première apparition en 1987. Après une multitude d’épisodes, de déclinaisons, de cross-over games, d'adaptations cinématographiques ou télévisuelles et d'autres allusions bizarres, la voici qui renaît de ses cendres après plusieurs années de silence… du moins pour les développeurs. En effet, bien qu’aucun nouvel opus n’ait vu le jour depuis un bon moment, les joueurs n’ont pas délaissé la série pour autant et ont continué de se mettre sur la gueule avec Street Fighter Alpha 3 pendant tout ce temps.

 
 
Comme il faut bien renouveler son parc de temps à autre, Capcom a décidé de remettre le couvert, de rendre la chose un peu plus commerciale tout en envoyant une invitation express aux puristes qu’y n’en peuvent plus depuis qu’ils ont vu Kristen Kreuk dans la peau de Chun-Li. Cependant, rien, mis à part une petite partie du casting, n’a filtré concernant cette future adaptation qui est encore loin d’être finie. Pouvons-nous espérer la voir sortir en même temps que le jeu vidéo ou bien devrons-nous patienter un peu plus pour nous renseigner sur le passé de la combattante blanchisseuse prostituée immigrée de Russie ?! Telle est la question qui ne nous intéresse absolument pas mais que nous posons juste par principe.
 

D’ailleurs des principes, Ono en a !

C’est pour cela qu’il a décidé de ne pas faire n’importe quoi avec son prochain bébé. En effet, il veut rendre cet opus accessible à tous tout en maintenant un niveau assez poussé pour les puristes du genre. Il veut que tout le monde puisse mettre la main sur Street Fighter IV et se dise : « La putain d’sa tata, comment j’suis trop fort ! » (ouais, même), et pour arriver à cela, il a forcément du faire des concessions. Parmi celles-ci, on peut voir apparaître une solution de « facilité » visant à aider les joueurs inexpérimentés à tenir tête à leurs adversaires au cours d’un combat inégal. Cette modification prend forme avec la jauge de « Revenge ».
 
 
Cette barre, une fois pleine grâce à la rouste que vous venez de prendre, vous permettra de changer la tendance du combat, et donc d’avoir l’avantage, en un claquement de doigts, si tant est que vous réussissiez à placer l’attaque qu’elle vous offrira. Il est vrai, ça peut paraître très pratique, mais ça n’en est pas moins déstabilisant et un tantinet frustrant pour les joueurs qui ont passé un temps fou à perfectionner leurs techniques, à apprendre à gérer le timing des attaques, les notions de distance, de défense et toutes les autres caractéristiques à prendre en compte durant les combats. Mais les joueurs n’ayant pas la parole, Capcom peut bien faire ce qu’il veut.
 

Kylie Minogue fait un re-come back ?

Vous vous souvenez certainement de la belle australienne qui tenait le rôle de Cammy dans Street Fighter sorti en 1994 sur grand écran, et bien à défaut de la voir elle, c’est son avatar numérique que nous pourrons retrouver dans SF IV. Plus haut, je disais que les joueurs n’avaient pas la parole, mais ce n’est pas totalement vrai. Certes aucun joueur n’a été consulté lors du développement du gameplay, cependant ceux-ci ont été sollicités pour le casting du jeu. Si Cammy a été leur première élue, elle fût rapidement rattrapée par Vegas et Balrog. À ces trois personnages déjà connus du public s’ajoutent cinq nouveaux combattants. Bien évidemment, il était impossible pour Capcom de sortir un nouvel épisode sans y incorporer de nouvelles têtes à déformer, point sur lequel les développeurs ont mis le paquet.
 
 
Mais ce n’est pas parce qu’ils sont nouveaux qu’on va les traiter de « newbe » immédiatement. En effet, les quelques vidéos, que ce soit celles des développeurs ou bien des bornes d’arcades (déjà disponibles au Japon) filmées en amateur et qui courent sur le net ont su nous mettre l’eau à la bouche et nous donner envie de les essayer. Tant en termes d’animation qu’en style de combat, tout le monde en aura pour son compte. D’ailleurs, pour ce qui est de l’animation, les développeurs ont particulièrement insisté sur le design des persos et leur modélisation en action. Vous étiez habitués à les entendre gémir et tirer un peu la tronche lorsqu’ils se prenaient quelques coups, désormais les combattants se crisperont réellement et seront dotés de vraies expressions faciales pour chaque attaque reçue. Cela peut sembler être un détail pour certains, mais ça n’en reste pas moins un trait de caractère intéressant qui donne encore un peu plus de « peps » et d’énergie au jeu.
 

Petit cours de rattrapage

Pour ceux qui ont emménagé dans un igloo depuis un peu plus d’un an, voici les nouveaux persos avec lesquels vous pourrez vous mettre sur la gueule. Rufus est le concurrent direct de Ken dans la course au titre de champion d’arts martiaux des États-Unis et exhibe fièrement sa bedaine dans tous les artworks dont nous disposons ou même durant les combats. El Fuerte est un lutteur mexicain pratiquant la Lucha Libre. Sous ce nom se cache une forme de catch latino plutôt acrobatique très en vogue en ce moment et qui a déjà fait une apparition dans Virtua Fighter 5. Viper est une nouvelle combattante. Pantalon en cuir moulant et lunettes de soleil sur le nez, elle n’a rien à envier aux courbes de Chun-Li, et les fans de hentaï s’en donneront à cœur joie en la mettant en scène avec n’importe quel autre combattant. Abel, le français de service, ressemble plus à un arien qu’à un gaulois, mais ne manque pas de répondant. Il pratique une autre forme de lutte qui utilise beaucoup de prises et de projections et en impose grâce à son corps modélisé sur la base du mien. Et enfin, Seth. A propos de ce dernier, seulement quelques photos ont filtré, mais il a été dévoilé comme le nouveau boss. Bison a-t-il été relayé au rang de simple combattant ou prendra-t-il une autre place dans l'histoire ? La question reste en suspens pour l’instant, mais nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès que nous en saurons un peu plus.
 

Article rédigé par Neji , le

Pour conclure cette preview, il semble que Street Fighter s’annonce plutôt très bien et qu’il risque de faire des ravages lors de sa sortie. Si depuis quelques années la série de baston en 2D n’avait réussi à garder qu’une (grosse) poignée de puristes dans ses rangs, ce nouvel opus tout en 3D devrait pouvoir mettre tout le monde d’accord et faire se rencontrer tous les fans du genre « baston » en général. Que vous soyez adepte de Tekken, Soul Calibur, Guilty Gear ou encore KoF, Street Fighter IV arrive et compte bien vous mettre à l’amande. Espérons seulement que les combats seront dotés d’un minimum d’équilibre malgré la présence du système de « Revenge ».

Commentaires