Test : NHL 2K9

NHL 2K9 - PS3

Genre : Hockey

Date de sortie : 12 septembre 2008

Une petite ritournelle est une boucle musicale et c’est aussi l’affaire de toutes ces séries sportives qui reviennent encore et encore pour nous offrir leurs lots de nouveautés. C’est au tour de NHL 2K9 de nous égayer de son lifting automnal. Mais cette version a-t-elle un véritable intérêt et surtout le jeu vaut-il que l’on y jette son dévolu ?

 
 
Difficile de ce côté de l’Atlantique de sauter de joie dès que l’on annonce la sortie d’un jeu dont le but est de pousser une rondelle sur une étendue glacée. Pour nous qui sommes bouillants comme la braise, élevés aux soirées torrides autour d’un bac à sable avec des grosses boules qui s’entrechoquent dans un fracas métallique, il est difficile de comprendre l’engouement de Sarah Palin, la maman hockey ! Et pourtant, c’est un sport qui se prête largement à une bonne dose de plaisir et de testostérone.
 

Le bulldog au rouge à lèvre en redemande

Le jeu annonce la couleur dès l'ouverture des menus avec une bande son énergique mais avec une orientation très métalleux mordant l'arrière train d'un boutonneux nord américain. Car il est clair que le titre parle avant tout à ce public avec une ambiance certes très travaillée mais qui n'a pas la joie de connaître une traduction. Les commentaires sont entièrement en anglais et le choix des musiques s'oriente vers des groupes qui parlent à ce public et nettement moins chez nous. Les effets sonores sont néanmoins de très bonne facture avec un réalisme qui place cet opus parmi les meilleurs de sa catégorie.

L'emballage graphique n'étonnera pas grand monde car les différences ne sont pas vraiment perceptibles. Certes l'animation est un peu plus fluide que ce qu'il fût par le passé. Certes les chocs sont toujours un peu plus violents et l'animation rend parfaitement ce traitement rugueux que vous désirez infliger à l'adversaire qui a l'outrecuisance de se positionner devant votre crossman favori. Il est vrai que le rendu de la glace est magnifique et que les reflets de la patinoire sur l'étendue gelée sont éblouissants mais est-ce que cela suffira à provoquer chez vous l'irrésistible envie de débourser une coquette somme afin de profiter de ces petites nouveautés ? Ce n'est pas vraiment certain et pourtant il y a tout de même un argument qui poussera chez vous cet élan frénétique en vous rendant chez votre marchand favori.
 

Du vieux mais aussi un peu de nouveau

Les différents menus solos sont tous identiques, c'est donc du côté du online que vous trouverez de quoi vous réjouir. La principale nouveauté étant de pouvoir jouer à douze et surtout d'incarner un seul personnage. Si vous êtes sur une partie où les joueurs sont d'un bon niveau, les tactiques se mettent en place et vous découvrirez un réel plaisir à cette innovation.
Pour le gameplay, vous aurez quelques petites modifications de la prise en main avec des manipulations qui opèrent un retour en arrière par rapport à une édition 2K8 pas franchement acclamée par les fans. Trois configurations de la manette sont possibles. Vous retrouverez tout de même toutes les joies de la feinte avant tir, de la charge avant d’envoyer un missile, toutes les formes de déplacement typique de ce sport comme le patinage en arrière tout en restant face à la cage du goal adverse. Plus que des nouveautés, c’est plus en somme un rééquilibrage pour être au plus près des attentes des joueurs.
 

Article rédigé par kago , le

A moins d’être fan de la série, il n’est pas vraiment nécessaire de se procurer cette version car les changements sont minimes hormis pour le online. Graphiquement un poil plus beau et surtout mieux animée que les versions précédentes, la réactualisation signée 2K9 ne révolutionne pas la série. Si vous ne le connaissez pas, par contre, le jeu vaut le détour mais il vous faudra passer beaucoup de temps sur le didacticiel.

Points positifs

  • Le mode online à 12 joueurs
  • L'animation améliorée
  • Les bruitages du palet

Points négatifs

  • Les voix en anglais
  • Peu de nouveautés
  • Où est Ronaldinho ?

Commentaires