Preview : Tom Clancy's Ghost Recon Future Soldier

Tom Clancy's Ghost Recon Future Soldier - PS3

Genre : Action

Date de sortie : 24 mai 2012

Genre
Action
Date de sortie
24 mai 2012 - France
Développé par
Ubisoft France
Edité par
Ubisoft
Disponible sur
DS, PC, PS3, PSP, Wii, Xbox 360
Parfois appelé
Ghost Recon : Future Soldier
Site officiel
Site officiel

A l’occasion du Xbox Showcase tenu le soir de la conférence de Microsoft, nous avons pu mettre la main (ou poser nos fesses sur les fauteuils) du prochain Ghost Recon de Ubisoft, baptisé Future Soldier. Ca fait un moment qu’on en parle, voici venu le moment de tâter la bête.

 
 
C’est durant l’écran de chargement qu’on s’est familiarisé les touches, certes classiques, mais néanmoins déroutantes pour un non-tacticien comme moi. C’est en scotchant après cinq minutes qu’un gentil monsieur m’a supplié d’appuyer sur Start pour que je puisse commencer à jouer. Ok ok, je m’exécute.
La phase de démo qu’on a pu tester est exactement la même (à la cinématique près) de ce qu’on a pu voir ce matin-là chez Ubi au Los Angeles Theatre. Du coup, je savais déjà à peu près ce que j’avais à faire, et ce qui allait se reproduire. La scène commence donc au Niger, moi et mes trois potes on est là tranquille en train de se la couler douce, quand deux terroristes butent 2 civiles et les jettent dans le fleuve, comme ça, tranquillou. Il y en a trois à buter, et il faut le faire discrètement et il faut être synchro. Pour ça, il suffit de pointer sur la tête de l’un des trois jusqu’à ce qu’un rayon bleu apparaisse pour dire qu’on est verrouillé sur la cible. Pratique mais pas super immersif. Une fois que tous les potos ont fait la même, il suffit de balancer la sauce et tout le monde tombe par terre. Future Soldier, baby !
Mais ce n’est pas tout (fort heureusement). Lorsqu’on s’approche d’un ennemi, façon hyper discrète genre James Bond, il suffit d’appuyer sur la gâchette de tir pour l’assommer discretos sans faire de bruit. Ca marche. Enfin, il ne nous reste plus qu’à vider un cabanon là, qui traine et qui est infesté d’ennemis. Mais on a un avantage, ils ne sont au courant de rien. C’est donc non sans une certaine nonchalance qu’on défonce la porte à coups de pieds et qu’on met le principal gars par terre, pendant que les copains se chargent d’éliminer les autres. C’est cool, il y a de l’action.
 

Ok, de l’action mais, c’est tout ?

Ouais, l’action est bien présente, à la fois par les phases scriptées et une certaine linéarité qui s’en dégage. Vous allez me dire (et vous n’aurez pas tort) « comment il a pu remarquer la linéarité en 15 minutes de jeux ? ». Il y a des signes qui ne trompent pas. On est clairement dirigé par la caméra lorsqu’on fait un sprint, et certains angles de vues laissent présage que niveau options tactique, ça ne court pas les rues étroites du Niger. Vous pouvez opter pour 2 phases d’approche, à savoir la phase tactique en faisant bosser vos gars et vous qui supervisez le travail, ou alors vous y allez tout seul comme un grand, dans une démarche Stallonienne qui n’est pas sans rappeler les meilleurs films d’action des années 80. Les deux phases sont possibles, et c’est à vous de jauger la difficulté du niveau et de la façon dont vous l’appréhendez. Moi j’ai opté pour une phase bourrine. Déjà parce que je ne connaissais pas super bien les touches pour assigner à mes compatriotes des tâches à effectuer, et puis dans le boucan ambiant, je n’avais pas vraiment l’esprit à la réflexion du choix tactique.
 

Article rédigé par Poil de Carotte , le

En bref, le fun est là et le jeu est très intuitif. Graphiquement, il est pas mal sans non plus casser des briques. Il faut voir ensuite jusqu’où on peut pousser les options tactiques et si elles permettent un véritable renversement de situation. Autre chose qu’on aimerait voir dans l’avenir, c’est l’aspect Future Soldier (Soldat du futur pour les bilingophobes). Mise à part un drone automatique qui permet de survoler au-dessus des ennemis avant de les attaquer ainsi que la furtivité sur nos soldats, on n’a pas vu grand-chose en ce qui concerne les armes et les améliorations futures. Vivement la suite quand même !

Commentaires